LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

You are much nicer than in the books or the show █

 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 5 Mai - 0:02


Ft Bellamy BlakeIl n'existe de plus grande douleur au monde que la perte de sa terre natale → Euripide
Depuis quelques temps, tout semblait être incroyablement dingue et compliqué. En fait, pour être tout à fait franche, il ne s'agissait même pas d'une impression. Tout était complètement devenu dingue et compliqué. Dingue et compliqué car le moindre petit repère auquel j'avais pu m'accrocher jusqu'à maintenant était désormais réduit à néant. A vrai dire, me trouver encore aux États-Unis était le seul repère auquel je pouvais me raccrocher car ma vie quotidienne était devenue...normale. Affreusement normale et banale. Pas de quoi se plaindre à première vue mais c'était justement ça qui me perturbait. Eh, pour moi qui était habituée à avoir presque quotidiennement ma dose de surnaturel, en être privée aussi soudainement était plus que déroutant. Et ennuyeux. Car aussi dangereuse et mortelle que pouvait être la vie d'un chasseur, même si me prétendre aussi excellente que l'étaient Sam et Dean ou rechercher la gloire en sauvant maintes et maintes vies humaines n'avaient jamais fait partie de mes prétentions, la chasse avait fini par occuper une part prédominante dans mon existence. De sortes que sans la chasse, qu'avais-je encore ?

Pas grand-chose. Bien sûr, retrouver une existence normale n'avait pas été la chose la plus facile à faire depuis mon arrivée dans ce monde mais mes capacités d'adaptation étaient fort heureusement toujours intactes. Dans ce monde "réel" ou dans un autre, je restais une pro en informatique donc vendre mes services en tant qu'informaticienne à domicile n'avait pas été le plus difficile. Sans oublier que financièrement, je n'avais pas franchement de quoi m'en plaindre. Travaillant à mon compte et n'ayant donc pas à me plaindre d'éventuelles horaires, mes journées ne manquaient pas de temps libre. Du temps libre pour me refaire toutes les oeuvres littéraires - tout autant les livres que leur adaptation cinématographique - ayant bercé mon enfance ainsi que commencer/rattraper toutes les séries télévisées pouvant exister ?Un programme qui semblait à mes yeux la chose se rapprochant le plus du véritable bonheur. Est-ce que j'exagérais ?Sans doutes.

Toujours est-il que n'ayant pas grand-chose à faire de ma journée et voulant profiter au maximum de celle-ci, Central Park était rapidement apparu comme un excellent endroit où profiter de mon temps libre. Assis sous un arbre à l'ombre, lunettes de soleil sur les yeux et de quoi boire et manger à portée de main sans oublier mon ordinateur portable chargé au maximum, je n'avais besoin de rien d'autre, la chose était sûre. Bon, j'avais quoi comme séries à rattraper moi ?The 100 pour commencer: série qui faisait accessoirement partie de mon Top 10, le fait que l'"héroïne" principale (Clarke) me tapant sur les nerfs à chacune de ses apparitions - malheureusement nombreuses - étant heureusement contrecarré par l'attachement que j'éprouvais pour Bellamy, Octavia ou Jasper. Oui, cette journée ne pouvait pas être plus parfaite.

HJ △ Désolée pour le retard mis à ouvrir ce sujet, j'espère que ça conviendra pour un début ^^

© 2981 12289 0
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 9 Mai - 0:18


Lost in the same world...
Ft. Charlie

"Est-ce que tu pense que tout ça n'est qu'un test?" "La vie est un test Bellamy" La vie est un test... En effet... Mais je me demande bien pourquoi et en quoi consiste cette épreuve. Me transporter sur une Terre fonctionnelle... Me laisser pourrir loin de mes amis alors que - disons le franchement - on essayait de surmonter une mauvaise passe... Une très mauvaise passe. Et sûrement plus pour moi que pour les autres... J'avais perdu Clarke. J'avais perdu la direction du camp. Tout était entrain de revenir calme petit à petit. Tout devenait affreusement journalier... Affreusement... Routinier. Quoi ça se dit ça? Enfin bref... Avouons le, s'en était lourd. Tout était si logique, tout devait être à sa place. La doctrine Gaea devait être respecté comme dans l'Arche. Ouai, c'était ça être "pardonné de nos crimes". Devoir se taper la doctrine Gaea sur Terre. Quoi de plus décourageant pour chaque personne. Alors oui, le camps me tapait sur le système. Je m'étais même demandé si partir ne serait pas une bonne option. Si aller rejoindre Clarke dans les bois - ou partir de son côté - ne serait pas une bonne idée. Et puis j'ai pensé à Octavia, Jasper, Monty... Tous ces enfants qui avaient descendu l'Arche avec moi et qui eux se tournaient toujours vers leurs ancien leader. Alors j'étais resté au camp... Puis j'avais... Disparu?

Ça ne faisait que quelques temps que j'étais dans les rues et je dirais que je n'étais pas lassé par le paysage, mais que le mien me manquait. Les arbres verts, les animaux... Différents. Ouai, ici j'avais bien vu des "animaux" mais j'avourais que je n'ai aucune idée de ce que j'ai vu. C'était sur quatre pattes, tout petit. Et sa courait après son arrière train. Je suis resté planté devant plusieurs minutes. Il était seul en plein milieux de l'allée déserte. Au début j'ai préféré garder une distance. Puis finalement je me suis approché et je l'ai caressé. Sa fourrure était doucereuse, j'en aurais tirer une bonne peau. A croire que ce monde me réservait un certain nombre de surprises. Je n'avais jamais vu autant de personnes ensemble. Sur l'Arche nous étions bien moins de 1000 personnes. Même avec les naissances illégales et les personnes âgés résistantes. J'en avais quasiment la bouche grande ouverte à chaque croisement de rues. Bon, ce qui ne m'empêchait pas d'avoir aussi les sourcils froncés en toutes circonstances. Qu'est-ce que c'était que ça? Pourquoi c'était comme ça? Tout un tas de questions sans réponses...

Hier, avant de me trouver un coin où dormir, j'avais trouver un endroit où les arbres étaient abondant. Un endroit où je pouvais me promener en croisant des gens entrain de courir, des gens entrain de... De quoi? Faire la sieste à l'ombre d'un arbre. Où des gens entrain de promener les abrutis sur pattes que j'avais croisé peu rarement. Voilà... C'était ça que l'on trouvait sur Terre. Je ne saurais dire si c'est un spectacle pour le moins normale, ma vision du normale étant tellement loin de ça. Je me tenais donc les mains enfoncées dans les poches, marchant comme un... Un perdu. Ce que j'étais en effet. Mon regard se porta vers une femme qui avait avec elle un ordinateur. Et oui, j'avais beau venir de l'espace, ça on en avait. Elle était donc penché sur son ordinateur, d'un œil assez indiscret je portais mon regard sur son contenu et... Heu... C'est... C'est Jasper à l'écran? Pire... C'est moi?


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Men poukisa Dominiken rayi Ayisyen. Pou sa ki pa konnen istwa.
» «Que faire?». Par Michel Lominy
» Extreme Cube
» Du nouveau au Gamers Vault
» New book by former Haitian President Jean-Bertrand Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille
-
Sauter vers: