LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

The Squirrel and the Raccoon (Rocket & Dean)

 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 11 Juil - 3:01
The Squirrel & the Raccoon



Dans la nuit, Rocket s'était décidé de sortir en ville afin de penser à autre chose que le problème auquel il faisait face, car dans sa chambre d'hôtel, il n'avait pas arrêté de faire des recherches sur les personnes qui comme lui, venaient de films ou bien de séries.
Il avait notamment fait des recherches sur la série dont Misha n'arrêtait pas de lui parler, Supernatural. Il faisait aussi des recherches sur le film Les Gardiens de la Galaxie pour savoir exactement qui l'avait crée. Il avait surtout découvert qu'il était réellement le fruit d'une création, car les autres personnages eux étaient joués par des acteurs, mais Rocket lui n'existait vraiment pas, mis à part sa voix qui lui avait été prêté par Bradley Cooper. Cette découverte l'avait quelque peu énervé. Toute son existence, ainsi que son apparence étaient totalement fictives. C'était comme si tout ce qu'il avait vécu ne s'était jamais produit. Mais même si cette découverte était plutôt importante aux yeux de notre boule de poils, elle ne l'avait pas vraiment aidé afin de s'en aller de cette planète, ou du moins de cette autre réalité et de retrouver ses amis par la même occasion.

Une fois sortie, le raton avait enfilé une veste à capuche -qu'il avait volait à quelqu'un de sa taille- afin de ne pas se faire harceler par les fans qui étaient plutôt étouffant pour la plupart. Il regardait les environs pour s'occuper et faisait le tour de plusieurs endroits qui pourraient l’intéresser. Le pauvre raton s'ennuyait à mourir sans ses camarades, surtout sans Groot. Cet arbre qui parle mettait plutôt tout le monde de bonne humeur quand il buvait l'eau des fontaines.
Le rongeur arriva ensuite vers une rue vide, ou du moins presque. Il y avait un homme plutôt grand -enfin, du point de vue de Rocket, tous les hommes étaient plutôt grands- qui apparemment attirait plusieurs regards sur lui. Il devait être plutôt connu pour attirer autant de regards. Le raton décida donc de s'approcher un peu plus afin de mieux voir sa tête.

Son visage lui disait quelque chose. Où l'avait-il déjà vu ?
Rocket le regardait attentivement, sans même faire attention au fait qu'il s'était arrêté pour mieux se souvenir où il l'avait vu.
Ah, ça y est ! Sur Google Images et Tumblr ! Ces fabuleux sites de partage d'images. Bien inutiles, mais superbes pour s'occuper lorsque l'on a rien à faire. Comme quoi, les recherches que la boule de poils avait effectué étaient finalement utiles, il venait tout juste de rencontrer un personnage de série.
Il s'agissait de Dean Winchester.

Mais afin de ne pas se faire reconnaître au cas où si celui-ci le connaissait, Rocket fit demi tour. Il n'avait pas vraiment envie de se faire à son tour harceler de regards bêtes parce qu'un humain l'avait reconnu. La boule de poils adopta donc une démarche normal afin de ne pas attirer l'attention de qui que ce soit, même si sa petite taille, ses pattes et sa queue de raton étaient plutôt visibles.



Océane pour SA
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Mer 15 Juil - 22:52
DEAN WINCHESTER ft ROCKET RACCOON
The Squirrel and the Raccoon


Un verre, un pro et deux ignorants qui essayaient de jouer au billard, et Dean avait touché le jackpot. Il était parvenu à "escroquer" des jeunes bien moins adeptes du billard et leur avait extorqué de l'argent. Il ressortait de ce bar dont il avait déjà oublié le nom. Il était plus ou moins éméché mais il était surtout fatigué. Autant physiquement que moralement. Dean avait passé toute une journée à chercher par-ci par-là comment retourner dans son monde à lui qui paraissait inexistant aux yeux de tous ceux qui étaient originaires de ce monde-ci. Et ça se voyait notamment physiquement qu'il n'était plus en état. Des cernes étaient apparentes sous ses yeux et ses joues légèrement rosées témoignaient du fait que l'alcool avait déjà eut plus ou moins raison de lui. Il ne lui avait pas fallu plus de raisons d'ailleurs pour boire que de savoir qu'il était dans un monde bien différent du sien. Pour tout dire, même si la marque de Caïn n'avait plus aucun effet sur l'aîné des Winchester, ce dernier se demandait si le fait de vivre ici était vraiment positif ? Qu'est-ce qu'ils devaient faire ? Reprendre une vie normale ? Après tout ce qu'ils avaient vécus ? Cette idée paraissait insensée. C'était peut-être parce qu'il était bourré en fait ? Il devait penser à autre chose.

Dean tourna dans une ruelle plutôt sombre et peu accueillante, ignorant les regards qui se tournaient vers lui et les quelques chuchotements qui raisonnaient dans sa tête. "Eh, t'as vu là-bas ?? C'est pas Jared.. non, Jensen ??... Noon, tu pense que c'est Dean ? Ce serait possible vu qu'il a l'air bourré..". Tss, tout ça l'agaçait. Il ne demandait qu'une chose : être tranquille, qu'on lui fiche la paix. Il n'avait rien demandé à la base ! Et puis il semblait qu'on lui avait déjà taillé une réputation. Celui du mec déjà tellement mal dans sa peau qu'il sortait de chaque bar bourré. Et ça, c'était pas vraiment lui.. Enfin, si. Un peu, mais plus tant que ça. Il avait changé depuis qu'il avait récupéré Sam à l'université. Il se sentait plus calme, moins joueur. Plus... fatigué. Ouais, c'était le mot. Décidément, il appréciait de moins en moins ce monde. Il sortit de ses pensées, à temps pour remarquer que quelqu'un -ou quelque chose- le fixait. Puis ce dernier fit demi-tour ce qui intrigua d'autant plus Dean qui se sentait tout de même menacé. Même si ce monde ne possédait pas d'êtres surnaturels, il n'était pas inhabituel que des "prédateurs" puissent le surveiller pour une quelconque raison. Il fronça légèrement les sourcils avec méfiance puis scrutait les alentours. Il observa alors une autre ruelle croisant celle-ci et décida de passer par celle-là afin de piéger celui ou ce qui le surveillait.

Accélérant la cadence tout en espérant pouvoir découvrir qui était derrière ça, il intercepta ce qu'était le raton laveur en se positionnant devant lui puis en l'attaquant, sortant un couteau de sa poche.

- T'es qui toi ?! Et qu'est-ce que tu veut ?!

Bloquant la personne au sol, il ne fallu pas plus de temps à Dean pour lui permettre de la dévisager. Et il n'en fut pas moins surpris de découvrir que ce n'était pas quelqu'un.. mais un animal. Il écarquilla alors les yeux, lâchant un petit "Hein ?!" surpris. Il scruta alors ce qu'il bloquait au sol. En effet, il tenait l'un des bras et la queue du raton laveur ce qui le laissa d'autant plus surpris. Puis Dean se remémora le visage du raton qu'il avait vu dans un film qu'il avait particulièrement apprécié.. Les Gardiens de la Galaxie. Il observait le raton laveur avec des yeux ronds, ne remarquant pas qu'il avait ainsi baissé sa garde.

- Rocket ?!... Rocket Raccoon ? Genre euh... Les Gardiens de la Galaxie ?!



_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 29 Juil - 22:18
The squirrel & the Raccoon



Le raton continua donc sa route sans se douter du fait qu'il venait de se faire repérer. Il était coincé dans ses pensées, lui aussi cherchait à tout prix un moyen de rentrer chez lui, de retrouver ses proches. Les disputes lui manquaient, l'arbre géant qui lui servait d'ami lui manquait aussi, tout de son ancienne vie lui manquait. Il se retrouvait seul, sans de réels amis, juste une connaissance qui l'avait malgré tout grandement aidé lors de son arrivé dans ce monde rempli de créatures aussi abruties les unes que les autres. Les humains pour notre boule de poils étaient les plus grand abrutis qui habitaient cette planète. Pour lui, ils ne servaient à rien, à part crée des choses qui elles aussi ne servaient à rien. Des choses à l'image de leurs créateurs en bref. Ils jouaient avec des vies aussi, se prenaient pour le centre de l'univers, se croyaient les maîtres en tout point... C'est là que ces créatures à bipèdes avaient tord.

Seulement Rocket sorti très vite de ses pensées lorsqu'il entendit des bruits de pas qui s'approchaient plutôt rapidement, mais il s'en rendit compte trop tard et se retrouvait par terre , il ne pouvait pratiquement plus bouger et était sous la menace d'un couteau. Le raton retroussa alors ses babines en lâchant un grognement pour montrer son mécontentement. Même si le visage de l'homme qui venait de l'agresser lui disait vaguement quelque chose, il profita de l'effet de surprise pour se défaire de son emprise afin de grimper sur le dos de son agresseur pour lui griffer le visage.

-Si tu voulais un autographe c'était pas la peine de m'agresser, espèce de taré !

Le rongeur essayait de plaquer son agresseur contre le mur, mais vu sa petite taille par rapport aux humains c'était presque impossible alors il se contentait de continuer à griffer le visage de cet homme qui continuait de lui rappeler quelqu'un qu'il avait déjà-vu... Dans une série ou un film peut être ? Oui, ça commençait à lui revenir. Il se souvenait d'un humain plutôt arrogant et qui courrait les jupons, un peu comme son ami Peter Quill. Hum... Mais oui ! C'était cette série dont Misha lui avait parler, celle où deux frères chassait des créatures étranges et qui voyageaient dans une voiture à la mécanique totalement dépassée !

-Eh, mais attends ! J'te reconnais ! T'es l'gars de la série là, qui a un petit frère qui a la poisse ! Celle où tu chasses des trucs bizarres, et que t'as même une épave qui t'sert de caisse !

Même si le raton venait de le reconnaître, il savait qu'il avait affaire avec quelqu'un qui savait plutôt bien se battre, alors il le tenait quand même fermement afin de ne pas se faire avoir par le chasseur. Mais cette initiative n'empêcha en aucun cas le raton de se moquer de lui, après tout, pourquoi ne pas empirer les choses lorsque l'on vient à peine de se faire agresser. Une vanne foireuse et puis voilà.

-Franchement, t'as pas honte de chasser des monstres alors que t'as une gueule à faire peur ?

Rocket et son humour légendaire.
Tout le monde y avait le droit à ses vannes foireuses, alors pourquoi pas ce chasseur à moitié éméché ?




Océane pour SA
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Sam 15 Aoû - 19:18
DEAN WINCHESTER ft ROCKET RACCOON
The Squirrel and the Raccoon


- Un autographe ? Tu crois vraiment que je demanderais un autographe à un animal ? Dean s'interrompit. Bien sûr que oui, il était capable de demander un autographe à un raton-laveur. Oui bon d'accord. Mais c'est d'abord toi qui m'a agressé. Enfin, tu me surveillais. Qu'est-ce qu'un raton-laveur comme toi me veut sincèrement ?

Dean essayait de se débattre étant donné que Rocket était sur son dos et l'attaquait. Ce dernier essayait de griffer le chasseur coûte que coûte ce qui ne plut pas tellement à ce dernier. Par ailleurs les griffures du raton-laveur lui faisaient assez mal. Il avait lâché à plusieurs reprises quelques râlements de douleur tout en essayant d'attraper la chose qui tentait de le mettre à terre. Puis pour finir, il l'avait attrapé par les poils tout en reculant et le cognant contre le mur. Après tout, Dean était chasseur depuis sa tendre enfance. Il savait comment faire face à ce genre d'agression. C'est alors qu'il le fit tomber avant de s'éloigner du mur et de se retourner. Il tendit les bras vers l'animal puis d'un air essoufflé, tout en le tenant, il ajouta :

- Whoa whoa whoa ! Pause ! Stop. On arrête. On a pas besoin d'en arriver là. Ça suffit, on peut juste discuter. Après tout j'ai pas besoin de te buter. Tu n'es pas un monstre.. Dean s'interrompit un moment à nouveau avant d'ajouter dans sa barbe un Du moins, quand tu ne le veut pas.

Puis Rocket fit une petite intervention qui elle, était un peu moins attendue par le chasseur. En effet, le raton-laveur s'était souvenu de sa tête et avait mentionné Sammy. Du moins, il pensait qu'il parlait de son frère quand il disait "qui a un petit frère qui a la poisse". Mais le pire l'attendait. Oui, parce que par la suite, il avait insulté son Impala. Il avait insulté BABY. On insulte pas BABY. Cette Chevrolet, Dean avait aidé son père à la choisir. Et c'était l'une des seules choses de ce qui restait de sa part. Alors on insultait pas cette voiture au risque de se faire insulter à son tour par le chasseur à qui elle appartenait. Puis vînt finalement l'insulte ultime du raton. Et sur ces mots, Dean ne résista pas. Il porta un coup de poing à l'animal qui était alors contre le mur.

- T'as beau être cool, je vais te tuer ! Espèce de... !

Cette fois-ci, Dean ne s'était pas interrompu pour rien. Il venait d'entendre son prénom légèrement plus loin. Et en tournant la tête, il aperçut un petit groupe de fans s'étonnant de voir Rocket et Dean se battre dans une ruelle assez sombre dans laquelle ils n'étaient éclairés que par un seul lampadaire juste au dessus de leurs têtes. Il écarquilla alors les yeux puis se tourna vers le raton.

- Si tu veut mon avis, mets-toi à courir !


_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 14 Sep - 22:06



The Squirrel and the Raccoon


-Attends, tu m'plaque au sol en m'foutant un couteau sous la gorge et c'est moi qui t'agresse ?! Faudra revoir ta définition d'agression mon gars !

Le raton essayait de tenir bon afin de ne pas lâcher, il continuait de le griffer et commençait même à mordre le chasseur. Mais l'homme dont-il avait oublié le nom avait une sacré force et avait réussit à plaquer Rocket contre le mur. L'animal le regardait avec un air méchant, il avait aussi les babines retroussées et lâchait un léger grognement pour accentuer son mécontentement.
Lorsque le raton fut lâcher, il se rattrapa sur ses pattes puis relança un regard colérique au chasseur qui tendait les bras comme pour marquer une pause dans leur petite querelle. Le raton était prêt à ne plus s'attaquer à lui, jusqu'à ce que le chasseur prononça la phrase de trop. Dire que Rocket agissait parfois comme un monstre pouvait effectivement nuire à la santé de l'homme qui se tenait debout devant la boule de poils.

-Quoi ?! Qu'est-ce que t'as dis ?!

Suite à cette insulte, le raton se devait de se venger. C'est alors qu'il déballa tout ce qui lui passait par la tête, souvenirs vagues et insultes plutôt crues. Une fois ces insultes sorties de la bouche de Rocket, le chasseur y avait plutôt mal réagit. Il venait de menacer le raton, ce qui était son but après tout, énerver les gens était quelque chose de banal dans le quotidien de l'animal. Surtout quand il s'agissait d'une réponse à une insulte lui ayant été adressée, même si d'ordinaire la boule de poils aurait sorti une de ses armes assemblée par son génie en guise de réponse, ce qui aurait pu faire très mal à l'humain qui se tenait devant lui.

Mais en plein milieu de sa phrase, l'humain c'était arrêté et fixa quelque chose avec attention.
Rocket tourna donc la tête et vit un petit groupe de groupies se diriger en leur direction. Il leva la tête, et vit aussi que le seul lampadaire allumé dans la rue était pile poil au dessus d'eux, "Comme par hasard !" pensait-il. La boule de poils se mit à grimper au lampadaire, puis au mur de l'immeuble à côté avant même que le chasseur ne puisse commencer sa dernière phrase. Le raton ne supportait pas cet humain et encore moins les groupies, alors il prit le chemin que seul lui pouvait emprunter: Les toits.
Une fois sur le rebord d'une des fenêtres du deuxième étage, le raton fit un signe au chasseur afin de le narguer et esquissa un sourire narquois. 

-Cours, tête de gland, cours !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Mar 27 Oct - 18:03
DEAN WINCHESTER ft ROCKET RACCOON
The Squirrel and the Raccoon


Dean s'était mit à courir le plus vite possible et il ne voulait pas ralentir. Il avait beau eut affaire à un nombre incalculable de monstres tous aussi rapides les uns que les autres, il ne devait certainement pas sous estimer les groupies de films et de séries. Il n'avait pas envie de finir ensevelit sous une montagne de filles immatures pour la plupart. Il devait trouver un moyen de leur échapper. Le raton-laveur lui n'avait visiblement pas eut de mal à en trouver un. En effet, il s'était déjà réfugié en hauteur et se foutait ouvertement de la gueule du chasseur ce qui avait tendance à agacer ce dernier et lui fit crier à plein poumon :

- FILS DE PUTE !

Dean tourna dans une ruelle adjacente avant de grimper sur un mur et de passer derrière ce dernier, laissant les groupies qui le suivaient dans une impasse. Il soupira alors de soulagement puis remarqua une porte de secours à sa gauche. Tout en se disant qu'il y serait plus en sécurité, Dean rentra dans l'établissement sans se soucier de ce dans quoi il allait s'aventurer et se dirigea presque instinctivement vers le bar où il commanda un verre d'alcool. Puis un homme vint vers le chasseur, un autre verre à la main tout en demandant au barman d'ajouter le sien sur son compte. Dean tourna la tête vers cet homme. Il leva un sourcil.  Il n'avait même pas eut le temps de poser les yeux sur cet homme que ce dernier commençait à.. le draguer avec quelques phrases plutôt.. atypiques. Du genre "j'ai une tendance à préférer les hommes virils, un peu de ton genre. Ceux qui y mettent vraiment du leur quand il le faut". L'expression de Dean se figea. Ce qu'il venait d'entendre ne lui avait pas plu tant que ça, et alors qu'il s'apprêtait à lui en mettre une, il remarqua qu'il se trouvait actuellement dans un endroit un peu spécial. En l'occurrence, un bar gay qui avait un nom particulièrement explicite. Le chasseur se leva alors et sorti du bar sans même dire un mot, étant assez choqué de ce qu'il venait de voir. Il venait de s'aventurer dans un bar gay sans même s'en être rendu compte, lui qui était parfaitement hétéro. Il s'avança alors dans la rue, dans ses pensées. Par ailleurs il avait complètement oublié le raton-laveur. Il ne savait même pas où était ce dernier et il s'en contre foutait. Il se passa alors la main sur le visage.

- Quelle journée de merde.



_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 8 Déc - 22:03



The squirrel and the Raccoon


Perché sur son toit, le raton regardait tout en se moquant, le chasseur. C'était toujours drôle, pour la boule de poils, de voir quelqu'un de ce genre de personne courir pour fuir, alors que d'habitude c'était plutôt lui qui poursuivait sa proie. Parfois, les groupies pouvaient être pire que des monstres, en effet. Tout ce maquillage, tout ce gloss bien brillant et collant, presque impossible à nettoyer une fois incrusté à la peau de votre joue. Cela pouvait être quelque chose de bien pire -ou pas- qu'un coup de griffes.
Rocket ne pouvait s'empêcher d'imaginer la scène, et se délectait de cette même scène plutôt hilarante. D'ailleurs, l'insulte lancée à plein poumons par l'énergumène faisait d'autant plus sourire le raton.

-T'en fais pas ! C'est réciproque !

La boule de poils se mit alors à suivre l'humain pour voir au moins où est-ce qu'il allait, il n'en avait pas finit avec lui. Après tout, ce n'était pas comme s'il venait d'agresser le raton.
Rocket perdit alors le chasseur quand celui-ci entra dans un bâtiment. L'animal se rendit alors à l'entrée de ce qui semblait être un bar, et y vit une enseigne. Le raton se mit à rire en lisant le nom du bar qui se nommait The Spicy Gay Bar. La boule de poils ne pouvait s'empêcher de rire.

C'est alors qu'il vit l'homme le plus malchanceux au monde en ce moment même, sortir de ce fameux bar. Apparemment, il ne l'avait pas remarqué, et continua sa route en exprimant -avec un langage très fleuri- le déroulement plutôt merdique, en effet, de sa journée. L'animal décida donc d'aller embêter un peu plus ce paquet de nerfs sur pattes, et le suivit. Une fois arrivé à son niveau, il le regarda en rigolant, avec son rire le plus extravagant.

-Dis donc princesse, ta virée dans dans le bar, elle était pas trop désagréable j'espère ? Non, parce que franch'ment, t'aurais pu avoir une touche avec ta gueule d'ange !

Rocket ne pouvait plus s'empêcher de rire et de se moquer du chasseur. C'était devenu son nouveau souffre douleur, il était le remplaçant de... Et bien de tous ses amis qui eux étaient plusieurs pour pouvoir supporter la boule de poils, alors que le chasseur lui ne pouvait compter que sur lui-même afin de s'empêcher de donner un immense coup de pied au raton, et de faire un magnifique poteau rentrant grâce aux différents lampadaires alignés sur le trottoir.

Après tout, faire un peu de foot en pleine soirée après quelques bières pour se défouler avec un raton en guise de ballon, c'était pas interdit, non ? Tout comme se servir d'un homme faisant au moins 3 fois sa taille comme souffre douleur, alors que celui-ci venait tout juste d'agresser la boule de poils..
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Ven 11 Déc - 20:40
THE SQUIRREL AND THE RACCOON feat Rocket
Le raton-laveur était de retour. Il était revenu faire chier Dean qui ne s'était pas complètement remit de ce qu'il venait de se passer. Et la tête qu'il faisait témoignait du traumatisme qu'il venait de vivre. Il préférait désormais oublier ce moment à jamais et ne plus jamais y repenser de sa misérable petite vie. Il tourna la tête vers Rocket avant de lui adresser un regard menaçant, voire même flippant. Autrefois, il avait aimé Rocket dans les Gardiens de la Galaxie. Mais avoir en face le raton-laveur était beaucoup moins drôle. Il aurait préféré rencontrer Chris Pratt, enfin.. Star Lord. Lui était classe au moins. C'était un homme américain du même caractère que Dean alors tout se serait bien mieux passé. S'il faut, ils auraient même mangés un hamburger dans un fast food et bu un verre ensemble. Tandis qu'avec l'animal, c'était beaucoup plus.. tendu. Il haussa alors un sourcil aux remarques de ce dernier et répondit en s'arrêtant subitement.

- Au moins, j'attire les gens. Et pas seulement les arbres.. Maintenant je comprends pourquoi t'es aussi chiant, ça doit faire un moment que tu n'as pas vidé tes boules. Tu devrais aller chasser en forêt, tu trouveras peut-être quelque chose à te faire.

Sur cette réplique, Dean se remit à marcher en accélérant le pas. Il n'avait plus vraiment envie de rester avec le raton-laveur. Il était bien trop chiant à son goût. Il passait donc à travers une rue marchande et observa les différents magasins qui étaient fermés. Décidément.. il n'y avait aucun bar dans le coin. Pourtant il avait besoin de boire un peu, ou de manger même. Manger suffirait. Puis, au bout de la rue il aperçu un fast food. Il se dirigeait donc vers celui-ci. A croire que sa "prière" venait de se réaliser. Il entra dans le fast food et se mit à commander le plus gros hamburger qu'il soit avant d'aller s'asseoir à une table puis de s'adresser à nouveau au raton-laveur qui l'avait suivi.

- T'en as pas marre de coller les gens ? Sinon, puisque tu insiste pour rester avec moi, je vais te faire chier en te disant que tu es dans la merde. J'espère pour toi que ceux que tu as volé et/ou que tu as tué ne sont pas dans le coin. Sinon je te vois mal finir dans un Zoo.

_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Déc - 17:55



The Squirrel and the Raccoon


Le chasseur n'aimait pas vraiment le caractère du raton... Et c'était quelque chose de plutôt compréhensif quand on regardait bien. Qui voudrait la compagnie de ce raton aussi insupportable qu'une personne qui vous suivrait tout en disant "Eh, eh, m'sieur ! Z'avez pas une clope ?". Mais, cette irritation créée par la boule de poils se voyait surtout dans le regard menaçant lancé par le chasseur. apparemment, cette admiration qu'il avait pour la bestiole au tout début de leur rencontre avait complètement disparue, évanouie comme par magie.
Rocket regarda alors son nouvel "ami", droit dans les yeux, lorsque celui-ci lui conseilla "d'aller en forêt afin de se vider les boules".

-Au moins, Groot, lui a des discussions plus argumentée que celle que j'ai avec toi en c'moment même.

Puis le chasseur accéléra le pas, et le raton le suivit. Après tout, même si le raton ne voulait pas l'avouer, être de nouveau seul après avoir passé autant de temps avec son groupe d'amis était quelque chose de plutôt ennuyeux. Alors il décida de rester avec cet humain facilement irritable. Ce qui ne faisait que rendre les choses plus drôles, emmerder les personnes facilement irritables était une des spécialités du rongeur.
L'humain se dirigea alors vers un fast food. Même si le raton venait d'un endroit très lointain, les endroits comme ça existait aussi. Alors, entrer dans ce genre d'endroit ne le dérangeait aucunement, même si la clientèle était très différente de celle dont il avait prit l'habitude. Il suivait toujours le chasseur, qui après avoir commandé le plus gros sandwich, allait s'installer à une table. Celui-ci lui demanda alors si Rocket n'en avait pas marre de coller les personnes qu'il rencontrait. A sa connaissance, ce chasseur était la seule personne qu'il collait autant juste pour son simple amusement. La dernière fois que la boule de poils avait collé une personne de cette façon, c'était Star Lord. La différence, c'est que lui valait une somme de 40.000 Unités.
En parlant d'argent, le chasseur menaçait aussi le raton d'une façon plutôt particulière. Comme quoi, il allait faire regretter le rongeur s'ils venaient à croiser une personne qu'il avait volait, ou même tuée.

-Le Zoo ? C'quoi un Zoo ? Et puis mon gars, comment tu veux rencontrer une personne que j'ai tuée, si justement elle est morte parce que j'l'ai tuée ? Réfléchit un peu avant d'parler, puis, franchement, même s'il y avait une prime assez exponentielle sur la tête de quelqu'un, je l'aurais gardé en vie pour éviter à avoir son cadavre à traîner jusqu'à l'employeur.

Puis la bestiole sorti un téléphone de sa poche. En tout cas, il était clair que ce n'était pas le sien. Mais celui de l'homme qui se trouvait... Juste en face de lui en train de manger son énorme hamburger.

-Et pour c'qui est du vol... J'pense que tu viens tout juste de t'faire voler ton téléphone, j'me trompe ?

Rocket rigola, avec un rire plutôt... Digne d'un rongeur.
Il pensait bien que le chasseur allait se mettre bien plus qu'en colère mais, ils étaient dans un fast food. Avec sûrement, énormément de gens qui avaient vu Les Gardiens de la Galaxie et qui avaient, dés leur entrée, tournés la tête vers les deux personnages.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Lun 14 Déc - 20:28
THE SQUIRREL AND THE RACCOON feat Rocket
Le raton-laveur continuait d'insulter Dean. Du moins, il essayait de l'insulter. Mais Dean avait à présent l'avantage sur Rocket. En effet, ce dernier n'était visiblement pas plus au courant de tous les dangers qui le poursuivaient dans ce monde-ci. Il n'était pas au courant que tous les personnages morts, peu importe d'où ils viennent, étaient également quelque part à New York, attendant sûrement de pouvoir se venger de leurs meurtriers. Et en vue du petit problème que représentait Rocket, le chasseur était rapidement passé au dessus de sa remarque. Et ce qui l'avait beaucoup aidé à justement passer au dessus, c'était la nourriture qu'il venait de se commander. Mais il avait rapidement reprit une mine grave en voyant Rocket lui montrer son téléphone avant de finalement souffler lourdement.

- Garde-le si tu veut. On est pas dans Supernatural, et j'ai déjà vérifié.. j'ai pas de réseau ici. Parce que les cartes que j'utilise n'existent même pas ici. Donc il n'est pas d'une grande utilité.

Dean lâcha alors un second soupire puis se mit à nouveau à regarder la boule de poile qui s'était assise en face de lui tout en prenant une voix bien plus grave et monotone afin de rendre son explication un peu plus flippante.

- Un Zoo c'est un endroit sombre où l'on enferme les animaux comme des chiens pour en faire des bêtes de foire que l'on expose aux enfants pour 25 dollars la représentation. On les nourrit peu, on les enferme toute la journée et quand on les libère c'est pour simplement leur apprendre à faire des tours complètement stupides tel qu'avaler une pomme pourrie en faisant un salto arrière et en retombant sur une patte. Je suis sûr que si je venais à t'y amener, tu servirais de proie aux tigres qui ruminent et tournent en rond toute la journée en mourant de faim et qui n'ont pas eut l'occasion de chasser depuis leur capture et leur enfermement dans leur minuscule, TOUTE PETITE cellule depuis des années.. 

Tandis qu'un serveur venait lui servir sa commande, un sourire narquois s'afficha progressivement sur les lèvres de Dean. Il avait commandé deux maxi royal Bacon accompagnés de frites et d'un coca. Il imaginait bien Rocket se battre avec deux tigres ou deux lions affamés. Ce serait un superbe spectacle d'après lui. Il le regarderait même bien en mangeant le repas qu'il avait sous la main. Et tandis que le chasseur commençait à déballer son premier sandwich, il continua la conversation.

- Et je pense que tu es plutôt mal informé. Il attrapa son sandwich sans lâcher le raton-laveur du regard. Tous les personnages qui auraient pu mourir dans Les Gardiens de la Galaxie, tout comme ceux de Supernatural se sont tous retrouvés vivants, dans ce monde-ci et ils sont visiblement arrivés ici avant nous. Ce que j'essaie de te dire c'est qu'ils ne sont pas vraiment morts et qu'ils vivent quelque part dans New York. Ils doivent savoir que tu es dans le coin et doivent être activement à ta recherche.


_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 20 Déc - 20:02



The Squirrel and the Raccoon


La boule de poils regardait toujours l'humain. Seule la nourriture avait l'air de l’intéresser pour le moment. En même temps, entre un énorme hamburger et un Raton Laveur pot de colle et chiant, le choix était vite fait. Seulement, blague à part, le chasseur avait vu juste. Le raton savait beaucoup moins de choses que lui. Il savait juste que des personnages fictifs comme lui étaient arrivés dans ce monde où tout était "normal", même s'il était vrai que Rocket se demandait de temps en temps si les personnages morts étaient dans le lot, et que si c'était le cas, l'humanité serait bien emmerdée, à avoir eue cette idée stupide que de créer un monstre tel que Ronan l'Accusateur.
Ensuite, le chasseur avait un air grave lorsque Rocket lui montra le téléphone, et lui fit part de son avis je-m'en-foutiste, et lui rappela qu'ils étaient dans "le monde réel" et non le leur.

Puis l'humain -dont Rocket ne se souvenait toujours pas de son prénom- expliqua alors ce qu'était un Zoo à l'animal. Sa définition était la plus cruelle et exagérée, mais dans l'ensemble cela se rapprochait de la réalité. Sauf que cela ne faisait pas réellement peur à Rocket. C'était Rocket Raccoon quand même ! Le seul raton laveur à s'être échappé de 28 prisons grâce à son génie, des prisons de hautes sécurités en plus. Alors un zoo... "Pff, trop facile !" se disait-il. Il avait vu pire que tout cela dans sa toute petite vie.

-Quoi ?? Tu pensais me faire flipper avec ton histoire de Zoo à deux unités ??- Le raton fit à nouveau son rire le plus faux et hystérique de toute l'histoire de la galaxie-Tu m'prends pour quoi ? Une fillette peut être ? Pff, un Zoo ! Et après vous vous prenez pour le nombril de l'univers avec des inventions pareilles...

Puis, le chasseur donna quelques informations cruciales tout en déballant ses sandwichs. Et celles-ci étonna la boule de poils. Si tous les personnages morts étaient arrivés sur cette planète depuis bien plus longtemps que ceux qui étaient encore vivants, cela voulait dire que la crainte de Rocket était finalement réelle: Ronan était vivant, pour le malheur de tous. Mais, si la planète Terre n'était toujours pas explosée, c'est sûrement qu'il était arrivé quelque chose à l'Accusateur, et qu'il n'avait pas les ressources nécessaires pour arriver à ses fins.
Rocket regarda ensuite le chasseur, droit dans les yeux, et cette fois-ci avec un air très sérieux.

-Vu que tu m'connais, t'as sûrement vu l'film dans l'quel j'étais. Et donc tu sais sûrement que l'type que mes compagnons et moi avons tué, la première chose qu'il f'rait c'est détruire cette planète et moi après. Enfin surtout Quill. Et dans c't'ordre bien précis.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Mar 22 Déc - 23:41
THE SQUIRREL AND THE RACCOON
Feat Rocket
Le raton-laveur n'avait pas l'air plus impressionné que ça par la description du chasseur. Mais c'est tout simplement parce qu'il n'y avait jamais été. En effet, les zoo étaient de vrais lieux de torture pour les animaux. Mais ce n'était pas la priorité de Dean. Puis la boule de poile venait d'énoncer toutes ses prouesses. Il était vrai que ses escapades étaient du genre impressionnantes, d'autant plus qu'il s'était évadé de pas mal de prisons. Mais ce n'est pas pour autant que Dean allait se laisser faire. Le raton critiquait d'ailleurs ouvertement la condition humaine et il fallait avouer que Dean était aussi exaspéré que lui en voyant ce que les américains avaient accomplis au fil des années. Car même s'il avait vécu à l'écart depuis qu'il était petit, ce n'est pas pour autant qu'il n'avait pas suivi l'évolution américaine. Et mis à part les films et la nourriture, ils n'avaient pas accomplis grand chose. Il soupira et plongea alors ses yeux verts dans ceux du raton-laveur.

- Non, je ne te prends pas pour une fillette. Mais pour ce que tu es. A être aussi hargneux, un passage dans un zoo ou dans un cirque ne te ferait pas de mal.

Le chasseur entama ensuite son premier sandwich. Après tout ça, il mourrait de faim. Il avait eut une journée mouvementée. Bien plus que d'habitude, bien plus que dans ces moments où il chassait les monstres. C'était plutôt étrange. Et c'était sûrement dû à cette fatigue morale qui elle était causée par l'incompréhension la plus totale que ressentait Dean. Et il n'était pas le seul. Rocket aussi ne comprenait pas tout. Après tout ce n'était pas leur monde et encore moins leur routine. La boule de poils se confiait alors à propos de ses inquiétudes.

- Oui, Ronan ? Je sais quel est son but. Mais si tu veut mon avis il n'y arrivera pas. Il est encore loin du compte. Tous ceux qui se sont retrouvés ici ont vu leurs pouvoirs disparaître. Je ne sais même pas comment toi tu as réussi à t'en sortir. Après tout tu n'es que de la fiction. De A à Z. T'es juste un animal à qui on a foutu un boîtier. Mais c'est pas important. Ce qui est important c'est que maintenant, Ronan n'est qu'un stupide humain peint comme un tableau Picasso. Alors je pense que t'as encore une longueur d'onde. Tu sais toujours te battre.. Et si tu pense que Ronan est ton pire cauchemar, je ne donne pas cher de toi. Si tu savais tous ceux qui veulent ma mort.. La liste est infinie si tu veut mon avis.

Dean prit alors quelques frites et croqua à nouveau dans son sandwich tout en roulant des yeux en pensant à tous ceux qui voulaient sûrement lui faire la peau à cet instant.

_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Déc - 1:35



The Squirrel and the Raccoon


Pff. Ce chasseur prenait vraiment Rocket pour un simple animal, que l'on pouvait jeter dans un zoo ou un cirque parce que son attitude ne convenait pas à la condition humaine. Ce qui ne leur feraient pas de mal à ces humains pour la boule de poils, ça aurait été d'être prit pour des bêtes de foires, des sujets d'expériences, toutes aussi dégueulasses les unes que les autres juste pour faire quelques tests.
Ça leur ferait bien drôle tout, ça.

- Quoi ? Qu'est c'que ça peut bien t'faire de voir un "être inférieur" aussi hargneux que moi ? Ça t'dérange peut être ?!

La boule de poils se sentait comme insultée. Il aurait préféré être comparé à une fillette à ce moment-là, cette insulte aurait été bien moins blessante.
Puis le chasseur se mit à parler de Ronan. Apparemment, il serait devenu qu'un innocent petit Kree sans aucun pouvoir, ou force dévastatrice à sa disposition. Le rongeur esquissa un très léger rictus, en pensant à ce qu'il devait faire en ce moment même. Ce devait être très drôle à voir. Surtout sa réaction avec les groupies, ça, ça devait être vachement tordant.
Puis l'humain évoqua le fait qu'il était en effet, bizarre, que l'animal soit arrivé dans ce monde, car il n'était que pure fiction. Seulement, il aurait dû se contenter de "être de pure fiction" et de ne pas rajouter le "T'es qu'un animal à qui on a foutu un boîtier". Cette qualification de trop, mit le raton sur les nerfs, Surtout que les gens ici, le traitaient tous comme un petit chien que l'on pouvait caresser à sa guise. Surtout avec ces foutus gosses, et leurs foutus parents qui faisaient "Mais oui, vas y, c'est un raton-laveur, il va pas te mordre !".
Cette qualification de plus, c'était juste la goutte d'eau qui faisait déborder le vase.

- Eh ! J'te signale que j'ai pas d'mander à être "ça" ! Alors tes qualifications à deux balles, tu t'les gardes, espèce de sale crétin ignare !

La boule de poils avait haussée le ton, et s'était levée sur sa chaise. Ce monde, il commençait l'épuiser. Il craquait, et il était tout seul.Là, tout ce qui pouvait l'aider, c'était de se défouler sur ce maudit humain aux yeux verts, qui ne prenait même pas sa hauteur. Toutes les personnes étant présentes dans le restaurant s'étaient toutes retournées vers les deux personnages. Certains filmés et d'autres envoyaient des SMS pour dire "Hey, Dean et Rocket vont se battre !", alors que la boule de poils avait seulement haussée le ton -un peu trop fort d'ailleurs-.
Certaines vidéos devaient déjà faire le tour du net.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Jeu 7 Jan - 22:17
THE SQUIRREL AND THE RACCOON
Feat Rocket
Le raton-laveur était vexé. Il n'avait visiblement pas apprécié les remarques que le chasseur avait balancé. Mais pour ce dernier, ça n'avait pas plus de sens que ça. Il avait dit ça dans le vide, histoire de le remettre à sa place mais en aucun cas il n'avait voulu blesser la boule de poils. Il leva un sourcil d'un air étonné. Il y avait été trop fort cette fois et il l'avait compris. D'autant plus qu'il en avait rajouté en lui disant qu'il n'était qu'un simple animal fictif avec un boîtier dans le dos. Encore une fois, il n'avait pas eut cette intention de le blesser. Mais visiblement, ça avait été le cas. Le raton-laveur s'était levé et avait haussé la voix. Le chasseur quant à lui ne le quittait pas des yeux, toujours aussi surprit. Il avait même posé son sandwich qu'il n'osait plus manger.

- Whoa ! Calme toi, j'voulais pas te vexer. Pas besoin de t'énerver comme ça.

Dean scrutait la salle autour d'eux. Tous les regards s'étaient tournés vers lui et Rocket. Certains s'attendaient même à ce que ces deux là se battent mais manque de pot pour eux, ils n'allaient certainement pas le faire. Surtout en public. Cette fois-ci tous les deux étaient simplement considérés comme des bêtes de foire. Dean soupira puis prit alors son sandwich qu'il rangea dans sa poche. Il avait en suite sortit un billet de son porte-monnaie et avait laissé un billet sur la table en observant Rocket du coin de l’œil. Pour finir son repas dans ce fast-food, c'était plutôt mort. Il s'était en suite levé tout en regardant tout autour de lui et en s'adressant à tout le monde.

- Ecoutez-moi bien bande de fadas débiles, il n'y a rien à voir ici ! Lâchez-nous un peu la grappe, on est pas là pour vous distraire.

Le chasseur avait réussit à faire taire tout le monde. Toute la salle se l'était bouclée et ils le regardaient quasiment tous sortir du fast-food avant de reprendre leurs habitudes. Et une fois dehors, il avait à nouveau sorti son sandwich qu'il finissait de manger rapidement, n'étant plus vraiment d'humeur à le finir. Il jeta en suite le papier dans une poubelle proche du fast-food. Cette fois-ci, il y était vraiment allé trop loin avec le raton-laveur, il en était conscient.


_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 11 Fév - 1:59



The Squirrel and the Raccoon


L'animal était toujours aussi énervé, même après que le chasseur lui ait dit qu'il n'avait eut en aucun cas l'intention de le mettre dans un état pareil. De plus, il avait un air surprit littéralement scotché sur son visage. Il ne s'attendait sûrement pas à recevoir une réaction pareille et aussi soudaine venant du raton. Mais pourtant si prévisible, lorsque l'on connait bien Rocket.
L'humain était si perturbé qu'il n'osait même plus toucher son sandwich.

- Mais oui bien sûr !-Rocket avait un regard plutôt haineux, envers le chasseur-- J'te jure que si j'avais mon arme j't'en aurais mis deux ou trois de décharges électriques dans ta sale petite tronche d'humain arrogant !

Rocket se fichait complètement des regards de la foule, enfin, pour le moment du moins. Il était bien plus concentré sur l'humain débile en face de lui, que sur les autres débilités qui remplissaient la salle. Le raton ne pouvait s'empêcher de fixer ce satané humain en face de lui. Parmi toutes les espèces qu'il détestait, Rocket était tombé sur une de celles qu'il détestait le plus. Peter Quill était le seul humain que l'animal supportait réellement. Mais il n'était pas là. Mais bon, la détestation que la boule de poils portait envers les Terraniens passait après celle qu'il portait pour les Xandariens, bien entendu. Même si les deux espèces étaient TRES semblables, l'une comme l'autre. Après tout, Xandarien et Terrien, ou Humain, rimaient tous trois avec "ils servent à rien".
Quant au chasseur, lui, n'avait pas lair d'apprécier les regards pesants et débiles qui les entouraient. Il venait de les envoyer chier, tout en laissant de quoi payer l'addition et sortit du fast food. Avec son sandwich, bien entendu.
Après une courte réflexion, l'animal décrocha un léger soupir, puis regarda l'argent que venait de laisser cet idiot d'humain avant de partir, et bien sûr, le raton ne se fit pas prier et se saisit alors de cet argent qui ne pouvait être que bénéfique. La boule de poils décida alors de partir en lâchant un grognement afin de faire ressentir son mécontentement, en sentant d'autres regards peser sur lui, et ce même si la situation s'était à peu près calmée.

En sortant, l'animal vit le chasseur jeter le papier qui avait servit à emballer son sandwich. Vous ne pourriez savoir à quel point cet homme inspirait un grande envie de tirer sur quelqu'un à Rocket. Notamment sur le chasseur, en effet, vu qu'il était le principal intéressé. Mais bien sûr, s'il aurait pu lui tirer dessus, cela ce serait fait avec cet espèce d'énorme taser que le raton trimballait, normalement, toujours dans son dos. Mais bon, apparemment ce n'était pas pour aujourd'hui, un autre jour, peut-être ?
Rocket emboîta alors le pas vers "sa nouvelle maison", après avoir rondement pensé à sa façon de se venger de cet humain-dont-il-ne-se-rappelait-toujours-pas-le-nom. "Sa nouvelle maison". Cet endroit où, personne, ne l'attendait. De plus, l'animal aurait bien voulu des excuses, mais vu le caractère du chasseur, il ne les auraient jamais eu. Et puis, ce n'est pas comme si la boule de poils l'aurait envoyé paître, excuses ou pas.
Il ne pouvait pas le supporter. C'était physique.

-Ils ont d'la chance que Quill soit humain, parce que j'l'aurais bien détruite c'te planète, au lieu de toutes ces lunes que j'ai fait péter pour le fun !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Dim 14 Fév - 21:42
THE SQUIRREL AND THE RACCOON
Feat Rocket
Dean haussa un sourcil en observant le raton-laveur se déchaîner. Il avait vraiment une graine contre le chasseur et celui-ci ne savait pas trop comment réagir. Mais la seule chose qu'il voulait vraiment faire c'était également lui exploser à la gueule. Pourquoi il se plaignait autant des humains ? On leur donnait quasiment tout dans cet univers là et il n'était pas non plus maltraité ! -Enfin, mis à part par les fans, mais ça c'était commun à tous les personnages qui avaient fini ici. - Le chasseur était donc sorti de la salle, préférant ignorer les remarques du raton-laveur. S'il restait ici, il se battrait sûrement avec la boule de poile et faire autant de grabuge après la scène de ménage qui venait de se passer, ce n'était pas recommandé si l'on voulait passer inaperçu.. Le chasseur avait donc rapidement fini son sandwich et avait lâché un soupire. Il venait de se disputer avec l'un des personnages les plus cool de cette génération. Par ailleurs, il avait préféré le voir à l'écran plutôt que de se taper son sale caractère en vrai. Puis c'est en entendant la boule de poils râler à nouveau et se plaindre de cette planète que le côté impulsif de Dean se mit à ressortir. Il s'était subitement tourné puis, dans un élan de colère avait attrapé Rocket avant de le plaquer contre le mur.

- Bon là tu commence certainement à me taper sur les nerfs ! Tu pense que je suis arrogant ? Le pire de nous deux ici, ça reste toi ! Tu te plains et tu souhaite à tous ces humains innocents de crever et de souffrir et tout ça pourquoi ? Parce que je t'ai balancé quelques mots que je ne pensais même pas ? Excuse-moi si je t'ai offensé, princesse, mais c'est pas en te comportant comme une gonzesse que les gens vont mieux se comporter avec toi ! Tu pense que t'as eut une vie de merde ? Que les gens se comportent comme des cons avec toi ? Eh bien devine quoi, t'es pas le seul à être dans cette situation là. Regarde un peu autour de toi ! On a tous eut plus ou moins une vie de merde et est-ce que tu nous vois souhaiter à cette planète de mes deux de souffrir et de disparaître ? Non. Alors garde ta rancune pour ton retour chez toi où tu pourras détruire à volonté toutes les planètes que tu trouveras ! En attendant prends sur toi, parce qu'on est tous dans la même galère je te signale !

Dean avait plongé son regard dans celui de Rocket et ne s'en était pas détaché aussi facilement. Il lui avait fallu plusieurs secondes avant de "revenir à lui" et de se rendre compte qu'il tenait toujours la boule de poils en l'air. Et dans un mouvement d'hésitation, il avait reposé la bête au sol en poussant un soupire. Puis, perplexe face à la situation, il ne s'était pas gêné pour faire demi tour avant de s'arrêter à nouveau dans son élan en tournant la tête vers le raton-laveur pour ajouter :

- Que tu veuille me buter je le conçois, mais le fait que tu t'en prenne à tout le monde ici parce que j'ai merdé, c'est une autre histoire. Si tu veut qu'on arrête de te prendre pour un con, arrête d'agir comme ce con là et laisse les gens de cette planète à la con tranquille. Ils n'ont rien demandés eux. Toi non plus t'as jamais rien demandé. Fais au moins cet effort.


_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 14 Fév - 23:07



The Squirrel and the Raccoon


La boule de poils s'apprêtait à partir, tranquillement, et allait de toute façon se calmer une fois dans sa petite chambre d'hôtel. Sauf qu'il se fit couper dans son chemin par le chasseur, qui le prit par le col et le plaqua contre le mur -encore-. N'en avait-il pas marre de plaquer des ratons laveurs contre un mur, cet humain ? De plus, i venait de le plaquer au mur, dans le seul et unique but de faire une leçon de morale à Rocket. Lui ? Faire la moral à quelqu'un qu'il venait d'agresser en début de soirée ? Ha, quelle blague pour notre raton.

- Et qui t'dis que la détruire cette foutue planète, ça ne te ferais pas rentrer chez toi ? Hein ? T'y as pensé à ça, monsieur-je-fais-la-morale-alors-que-je-ne-suis-pas-du-tout-qualifié-pour-la-faire-cette-foutue-morale ? J'suppose que non ! Et puis c'est bon, calme toi Rambo ! C'pas comme si j'pouvais le détruire ton cailloux, vu qu'on est dans "le monde réel" ! Oh, et oui, je suis certainement meilleur que toi ! Enfin, de mon point de vue du moins, parce que je préfère largement ma vie à la tienne ! Même si elle a été plutôt pourrie. Puis, je sais très bien que j'suis pas l'seul dans cette foutue situation ! La preuve, ta tête d'idiot est toujours devant moi ! Malheureusement !

L'humain regardait la bête, droit dans les yeux, et inversement, jusqu'à ce que celui-ci décida de reposer la bestiole au sol, même si en réalité, Rocket avait sauté de ses mains pour se débarrasser plus vite de lui. Le chasseur finit alors par lui tourner le dos et emboîter le pas, puis se retourna vers la boule de poils au bout de quelques mètres, pour engueuler l'animal. Encore et toujours. Rocket se mit alors à grogner, puis vociféra alors tout ce qu'il pouvait, de son ton le plus haut, rauque et colérique. Comme quand il venait de se disputer avec Drax, mais dans son univers.

-Est-ce que tu sais seulement ce que c'est que se faire prendre pour un simple petit animal inoffensif et complètement débile ?! Les gens d'ici, ils sont débiles complet ! Tous les jours, ils me prennent pour un foutu animal de cirque, et le pire c'est que j'peux rien leur dire sans qu'on en entende parler après ! Et ensuite, y'a les gens comme toi, qui cherchent à faire la morale à ceux qui insultent ces pauvres gens démunis de cerveau ! Ils sont même pas capables de préserver leur planète ces idiots ! Même moi qui n'ait aucun respect, eux ils en ont encore moins que moi sérieux ! Alors tes remarques, tu t'les garde, espèce de sale face de rat !

Rocket grognait encore. A vrai dire, il était bien plus qu'en colère sur le moment, mais il préférait en rester là, avant de ne créer davantage de problèmes. C'est pour cela qu'il tourna alors le dos au chasseur, et traça sa route en direction de son hôtel.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Fondateur
avatar
♣ Messages : 472
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Partout et nul part.
Fondateur
Jeu 18 Fév - 1:21
THE SQUIRREL AND THE RACCOON
Feat Rocket
- Ce qui me dit que si l'on détruit cette planète je ne rentrerai pas chez moi ? La mort tiens ! Si on crève on rentrera jamais chez nous, abrutit ! Ça coule de sens, non ? A moins que toi et les autres aient trouvés le moyen de nous ramener à la vie. Mais ça c'est encore une autre histoire. Et je suis à peu près sûr que c'est impossible. Puisqu'on est dans le monde réel.

Ce qui était sûr dans cette histoire était le fait que Rocket et Dean étaient tous deux plus qu'agacés par le fait de se trouver dans un autre univers que le leur. Après tout, qu'est-ce qui pouvait affirmer leur survie durant ces prochaines semaines dans ce monde ? Rien. Ils n'étaient que des personnages fictifs créées pour divertir les idiots qui ensuite se déguisaient, non.. se cosplayaient en leurs personnages préférés pour leur ressembler. Ils étaient tous des marionnettes, des personnages de cirque dans cette histoire. Dean avait par la suite observé l'animal se déchaîner sur lui sans rien ajouter de plus. Il pouvait voir que la boule de poils en avait par dessus la tête de toutes ces histoires et qu'il aurait juste souhaité avoir la paix le temps d'une seconde. Histoire de pouvoir au moins souffle le temps d'une journée. Tout ça, il pouvait le voir dans son regard. Car lui aussi l'avait montré auparavant, lorsque la vie l'avait complètement essoufflé. Que ce soit moralement ou physiquement. Mais il ne s'était pas découragé. La preuve même en était sa présence en face du raton. Il haussa cependant un sourcil en entendant celui-ci l'insulter sans même se retenir. Le chasseur avait alors fermé les yeux et s'était contenté de passer sa main sur son visage, à la fois désespéré et désarmé face à la merde dans laquelle il s'était mit. Et tandis que le raton lui tournait le dos, Dean ajouta.

- Ecoute Rocket, non. Je ne sais pas ce que ça fait de se faire prendre pour un animal de cirque mais je sais ce que c'est de se faire prendre pour une marionnette de cirque. Il n'y a pas de grande différence, juste qu'on ne nous décerne pas le même titre. Je rêverai même de buter ces trou du culs qui ont fait de ma vie ce qu'elle est aujourd'hui, mais tu crois qu'on a vraiment le choix ? On est obligé de subir et c'est tout. Donc tu crois que c'est vraiment utile de nous disputer là et de se prendre le chou pour rien ? En plus je suis sûr que si c'était Star Lord à ma place, tu l'écouterais.

Un nouveau soupire avait appuyé les paroles du chasseur qui se montrait de plus en plus fatigué de la situation. Il n'avait aucunement l'envie ni le moral de se créer de nouveaux problèmes. Et, ayant deviné que gueuler n'aurait fait qu'empirer la situation, s'était simplement contenté de baisser le ton et d'essayer de calmer le jeu. C'est donc en roulant légèrement des yeux et en ravalant sa fierté à contre-cœur qu'il avait ajouté sur un ton laissant sous-entendre la difficulté des efforts qu'il menait.

- Bon, je m'excuse. Je m'excuse de t'avoir traité de cette manière. Je me suis un peu emporté, je l'avoue. Mais je ne le pensais pas. La vérité c'est que t'es quelqu'un de cool. Puis de toute façon, on est dans la même galère. D'autant plus j'ai pas envie de créer plus de problèmes que l'on en a déjà. Alors pourquoi on ne ferait pas la paix autour d'un bon verre avant d'attirer plus de fanatiques sortis tout droit d'une secte dont on ne soupçonnait pas l'existence avant d'arriver dans ce monde ?

_________________
I AM GOD.
MAÎTRE DU JEU
Si vous avez une question, le staff vous écoute :
Lydia Martin - Barry Allen - Stiles Stilinski - Katherine Pierce

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Squirrel and the Raccoon (Rocket & Dean)
» Dean Moriarty
» Dean Thomas ( Parti )
» Je n'arrive pas a un sbire Rocket...
» Loterie Dean Youngblood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: RPs terminés
-
Sauter vers: