LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

A demon ? What's next ?! (Meg et Lydia)

 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Dim 2 Aoû - 20:33
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


Manhattan. Je m'étais toujours dite que c'était là que j'irais habiter une fois la médaille Fields en poche. Cela pouvait paraître prétentieux mais je savais que mon QI élever me permettrait  de gagner ma vie et que je pourrais sans peine m'intégrer dans l'Upper East ou West Side. New York représentait le but absolu quand on était comme moi une adolescente un brin ambitieuse qui vivait dans une petite ville qu'elle croyait tranquille. J'aurais tellement préféré avoir raison. Tout avait changé maintenant. Beacon Hills n'était plus depuis longtemps la ville seulement qui m'avait vue naître et qui respirait l'ennui. C'était devenu un véritable aimant à créatures surnaturelles et je m'étais retrouvé au milieu de ce bordel géant. Je m'étais d'ailleurs moi même découvert un côté un   peu extraordinaire; je ressentais, j'entendais des choses que personnes d'autre ne pouvait envisager. Et tout ça à cause d'un loup-garou psychopathe qui n'avait rien de mieux à faire que de réveiller d'un morsure des pouvoirs encore profondément enfouis en moi. Joie.

Banshee. Ce mot avait changé ma vie. Il m'avait changé moi. Terminée la fille superficielle, la reine du lycée. Bienvenue, la folle du village qui s'offrait une ballade nue dans les bois sans en conserver le moindre souvenir. Dans mon malheur je m'étais trouver de vrai amis. Et j'en avais perdu d'autre. Tout avait changé mais je ne voulais plus quitter Beacon Hills. J'avais besoin de mes amis, de ma meute. Mes rêves de grandes villes s'étaient estomper en même temps que mon caractère vaniteux. Enfin il en restait encore quelques traces. Disons que j'avais compris que je ne gagnait rien à jouer les idiotes.

Et puis, coup du sort, Stiles et moi avions atterris à New York. Et New York était à son tour devenue la vile de mes cauchemars. Nous n'avions aucunes idées de ce qu'il était advenu de nos amis ni si nous les revirions un jour. Pire nous avions appris qu'ici nous n'étions que des personnages fictifs, marionnettes d'un créateur sadique qui nous faisait rire ou pleurer au bon vouloir de prétendus "fans".

Je marchais donc dans l'ancien quartier de mes rêves, perdue dans mes sombres pensées. Je détestais de plus en plus être seule mais je n'avais pas voulu obliger Stiles à m’accompagner dans ma virée. Il était tard et il pleuvait un peu, pas le moment idéal pour s'octroyer un petite ballade au final. Je ne regardais pas vraiment où j'allais, ce qui était assez imprudent. Je risquais de me perdre ou bien de faire une mauvaise rencontre vu la chance qui semblait me coller à la peau. Mais j'avais affronter loup-garous et autres lézards meurtriers alors je me disais qu'un petit délinquant de la grosse pomme ne pourrait pas avoir raison de moi ou bien le destin était un sacré farceur.

Perdue dans mes pensées morbides je ne vis pas la jeune femme qui arrivait en sens inverse et ce qui devait arriver arriva: nous nous percutâmes de plein fouets. Le choc nous fit tomber à terre. Je me relevais en gémissant, m'étant tordu la cheville dans la chute. J'offris ma main à la jolie inconnue pour l'aider à se relever.

"Je suis vraiment désolée je ne regardais pas où j'allais... Rien de cassé ?"

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 10 Aoû - 20:51

A demon? What's next?!
Meg ne pensait jamais à l'avenir, pas dans le long terme en tout cas, car y pensait pourrait la faire tomber en dépression. Pour preuve depuis qu'elle était dans ce monde où elle ne devrait même pas exister, mais où elle y était obligée depuis maintenant trois ans, elle n'avait cherché aucun travail, n'avait jamais cherché à avoir des diplômes ou même à vraiment exister puisque ses papiers étaient tous sauf vrai. La seule fois où son avenir semblait radieux était lors de l'Apocalypse. Être aux côtés de Lucifer dans une guerre contre les chasseurs était comme le paradis pour elle. Mais c'est bien connu les méchants ne gagnent jamais à la fin. Cette règle s'appliquait constamment à elle même lorsqu'elle était du côté du gentil. On ne gagne rien à être gentille à part la mort plus en prime être coincé dans ce monde où elle n'avait même pas ses super pouvoirs démoniaques pour s'amuser un minimum.

La brune faisait tache à Manhattan. Sans tailleur et attaché caisse, elle marchait entre les hommes d'affaires aux vies parfaitement rangés et les femmes en talon aiguille, au téléphone et café à la main. Elle était venue ici pour voler à l'arraché à plus riche qu'elle mais elle abandonna l'idée. Ces acharnés du travail couraient plus qu'ils marchaient leurs sacs serrés contre leur torse. La confiance règne ici, dit donc. Elle eut un petit sourire puis décida de rester pour profiter un peu, malgré la fine pluie qui tomber, elle n'avait surtout pas envie de rentrer chez elle, elle s'y ennuyer.

Pour s'occuper, elle embêtait les retardataires à leurs dîners avec la famille ou avec leurs aimés. La démone leur lançait des cailloux dans les pieds, parlait fort alors qu'ils étaient en pleine conversation téléphonique, passait devant eux pour ensuite ralentir, marchait sur leurs derrière de chaussures plusieurs fois. Elle ne pouvait plus torturer les gens, ou même les tuer, sans aller en prison alors elle s'adaptait et faisait avec les moyens du bord.

Il n'y avait presque plus personne à cette heure-ci, Meg cherchait la victime parfaite à droite et à gauche sans penser à regarder droit devant elle. Elle l'aurait dû. Elle était sur de s'être cassé le coccyx, elle frotta celui-ci sans aucune gêne pour essayer de faire disparaître la douleur, heureusement ce n'était que sur le coup.

La brune n'avait même pas regardé la main tendue de la rousse, elle s'était relevée, tout seul, comme une grande, un peu déboussolée, mais un regard noir lançait à la fautive. Bien sûr elle, elle n'était dans aucun cas en faute, c'était à cette fille de regarder devant elle. Même avec des preuves solides, elle ne changerait pas d'avis.

- Rien de casser. Non. Regarde devant toi, il vaut mieux pour toi.

Oui, oui. Meg n'allait pas lui casser les dents. Solidarité féminine. Même si sa voix était froide, elle lui donnait un conseil. Ou est-ce une menace ? Surement un peu des deux. Car elle n'était pas toujours de bonne humeur comme les personnes d'ici. Ils étaient plutôt toujours de mauvaise humeur ceux-là. Le travail tue le moral, il parait.

- Et sinon tu es qui ?

L'ancienne démone qui essaye de commencer une conversation était assez rare, surtout lorsqu'elle n'attendait rien de la personne ou lorsque la conversation ne commençait pas par une phrase sarcastique ou une menace, en fait oubliait le dernier point.
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Mer 19 Aoû - 20:46
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


Je regardai, incrédule, la jeune femme se relever seule, refusant ostensiblement ma main tendue et me conseiller fortement de faire un peu plus attention où j’allais. Elle n’était visiblement pas très bien lunée la brunette ! J’époussetai rapidement mes vêtements d’une main, lissant au passage les plis de ma jupe un peu gênée par les reproches très lisibles dans les prunelles de la jeune femme. Cependant je repris rapidement mes esprits, retrouvant à l’occasion ma célèbre fierté. Hors de question que je baisse les yeux devant ceux d’une inconnue qui semblait se croire un peu trop supérieure à mon goût. Même si je n’étais sans doute pas la mieux placée pour dire ça, moi qui affichais mes grands airs à longueur de journée. Oui mais ça c’était avant. Et puis je n’étais sans doute pas non plus  la seule en tort dans cette chute impromptue. Elle non plus ne devait pas vraiment regarder où elle allait pours que nous nous percutions de cette manière. Si elle avait été aussi attentive qu’elle me reprochait de ne pas l’être, elle aurait elle-même pu éviter la collision.

Je m’apprêtais à lui dire le fond de ma pensée quand la question qui suivie me désarçonna. D’abord elle me menaçait à demi-mots et la seconde d’après elle m’invitait presque à prendre le thé pour qu’on puisse papoter comme deux vieilles copines ! Bon d’accord j’exagérais un peu… Elle m’avait simplement demandée assez froidement de me présenter. Mais elle ne manquait certainement pas de culot pour sauter du coq à l’âne de cette façon.  Je la regardais, surprise, alors qu’elle semblait attendre une réponse de ma part tout en ayant clairement l’air de ne pas en avoir grand-chose à faire alors qu’elle était pourtant l’investigatrice de ce début de conversation. Je me  décidai alors à sortir de mon ébahissement face à cet étrange personnage et à enfin en placer une.

« Lydia. Je m’appelle Lydia Martin. Euh… Enchantée ?

Je ne savais pas si j’étais sensée l’être ou pas à vrai dire. Elle n’avait pour l’instant pas été des plus aimables avec moi et je m’efforçais de ne pas lui rendre la pareil. D’un autre côté  j’étais également curieuse dans savoir plus sur elle. Jusque là, New York m’avait toujours réservée des rencontres étranges et parfois fortes en émotions. J’avais retrouvé Stiles ce qui m’avait rassurée. Je n’étais pas seule dans ce monde où tout tournait à l’envers. Et puis il y avait  eu cet acteur, trop gentil pour être réel, ce garçon du futur totalement perdu et à la recherche de ses amis tout comme je l’étais toujours, sa copine une jolie blonde avec qui j’avais discuté dans un restaurant de la ville, cet ex-vampire charmeur qui avait voulu faire de moi son repas avant de se rendre compte que comme nous tous il avait perdu ses pouvoirs. J’avais même rencontré un vrai super-héros c’est pour dire ! Je voulais donc en savoir autant sur mon interlocutrice. Etait-elle une pure New-yorkaise ou bien était elle plus… comme moi ?

« Et tu es ? »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 27 Aoû - 17:50

A demon? What's next?!
Au regard de la rousse, elle aurait pu se pliait en deux de rire si elle n'avait plus mal au derrière et que sa petite colère était partie. Si elle voulait faire peur c'était peine perdu, elle ressemblait plus à un petit caniche blanc qui aboyait en des petits couinements. Hilarant vraiment. Tout ce que ressentait la jeune femme rousse pouvait se lire sur son visage, elle passa par la surprise, de la détermination puis à nouveau de la surprise, ça changeait des personnes d'ou elle venait, de son monde comme où elle habitait. Là-bas, les gens cachaient du mieux qu'ils pouvaient leurs sentiments pour ne pas montrer des possibles faiblesses utilisables contre eux. Elle était comme ces gens, mais elle ne filtrait pas l'ironie, l'amusement ou la colère.

Lydia, Lydia, Lydia... Ce prénom peu commun résonnait dans ses oreilles et son cerveau comme une chanson entrainante. Elle avait déjà entendu ce nom, mais aucun moyen de se souvenir d'où. Elle hochait les épaules d'abandon n'ayant pas envie d'aller chercher midi à quatorze heures. Mais une question persistait. Comment le prénom de cette fille, qui n'avait pas l'air de trainer où elle traînait, a pu remonter à ses oreilles à elle ? C'est qu'elle était soit une célébrité soit elle l'avait rêvé. Mais c'était peu probable, cette fille n'était pas le genre de personne qui faisait partie de ses rêves et aux dernières nouvelles ses rêves ne se réalisaient jamais. Autant lui poser la question pour oublier l'affaire le plus vite possible. La brune avança donc d'un pas vers la jeune femme pour mieux la voir dans l'obscurité de la nuit qui tombait peu à peu en fronçant légèrement les sourcils.

- Tu es une star ou quelque chose du genre ?

Le "enchantée" de la rousse lui passa au-dessus de la tête. Meg ne lui tendit pas la main, ne lui fit pas un sourire, rien de tout ça, ce n'était pas son genre de socialiser ou d'être polie mais elle enregistrait le prénom qui lui semblait familier, c'était déjà bien pour elle.

Et elle ne précisa pas pourquoi du comment de cette question. Si c'était les affaires un peu chicos, le prénom ou autres choses qui la fit poser cette question. Elle n'aimait pas passer pas quatre chemins.

- Meg.

Elle n'avait pas besoin de plus. Elles n'allaient surement plus se revoir après ça et son nom était sans importance, ce n'est pas comme si elles allaient s'enregistrer mutuellement dans le répertoire de l'autre et devenir les meilleures amies du monde.

À cause de la pluie qui tombait un peu plus vite qu'auparavant ses cheveux habituellement légèrement frisés se retrouvaient collés à son crâne et ses vêtements commençaient à devenir lourd de pluie. Ça ne la dérangeait pas plus que ça même si elle avait appris, quelques mois après son arrivée ici, à ses dépens que rester sous les pleurs de/s Dieu/x pouvaient la rendre malade, c'était assez ironique pour un ancien démon.
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Ven 4 Sep - 19:47
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


Je regardais incrédule la jeune femme me dévisager à la limite de la politesse. Non à vrai dire ça faisait longtemps qu'elle avait dépassé cette limite. Elle n'avait pas l'air de trouver nécessaire de feindre d'être ce qu'elle n'était pas et de s'intéresser à ma petite personne. J'avais beau abhorrer l'hypocrisie il n'en demeurait pas moins que j'aurais souhaité qu'elle soit un peu plus courtoise plutôt que m'observer sous toutes les coutures comme une bête de foire. Depuis que j'étais arrivée ici on m'avait portée une attention toute nouvelle pour moi que je trouver quelque peu malsaine. J'avais l'impression de ne plus avoir de vie privée puisque tout le monde semblait tout savoir de moi. C'était assez déstabilisant à vrai dire qu'on nous rapporte le moindre de nos faits et gestes passés dans les détails. Les questions fusaient et parfois elles étaient dures à entendre. On me demandait des choses comme si celles-ci étaient totalement banales mais qui empiétait sérieusement sur mon intimité. On me parlait d'Allison et d'Aiden comme si cela ne me faisait pas souffrir rien que d'entendre le noms de ces personnes qui m'étaient proche et que je n'avait pas pu sauver. On me prêter aussi des romances incongrues avec l'oncle de Derek par exemple ce qui m'apportait toujours un frisson d'horreur. Je n'étais qu'un personnage de fiction pour ces gens qui m’abordaient toute la journée si bien qu'ils ne prenaient pas le temps de prendre en considération mes sentiments. Cette fille là était différente, bien qu'assez rude elle ne semblait pas chercher à satisfaire une curiosité déplacée, c'était plutôt comme si elle essayait de replacer un nom sur un visage; le mien en l’occurrence. Ou bien peut être s'ennuyait-elle tout simplement. J’esquissais un sourire devant l'ironie de la situation lorsqu'elle me demanda être une star.

"Non je n'en suis pas une. Tu dois me confondre avec cette Holland Roden. J'ai entendu dire que c'est elle qui jouait mon rôle à la télévision. Pour ma part je n'existe même pas."

Mon sourire devint amer face à cette constatation. Je n'avais plus vraiment d'attache puisque tout ce que je connaissais s'était avérer n'être que pure fiction. J'avais encore du mal à l'accepter. C'était un peu comme si vous vous réveilliez un beau matin et qu'on vous annonçait que toute votre vie jusque là n'avait été qu'un rêve tordu. Heureusement que Stiles était là pour me prouver qu tout ça avait bien été réel, sinon je pense que j'aurais sombrer dans la folie. Et pour de bon cette fois.

J'avais laisser tomber le vouvoiement puisqu’elle avait semblait se foutre complètement de cette formalité. Je n'allais pas jouer à la jeune fille super bien élevée avec elle puisqu'elle ne souhaitait pas non plus faire cet effort. Elle jurait un petit peu dans le décor cette "Meg" puisque c'est comme ça qu'elle m'avait dit s’appeler. Ici, dans les quartiers huppés, on s'attendait à trouver des gens guindés et un peu trop bien léchés. C'était assez affranchissant en faites de faire une rencontre qui dénotait un peu. Bon la nuit qui commençait à tomber et la pluie qui commençait à se faire plus forte n'était pas vraiment des conditions idéales. Ma robe, bien trop légère pour le climat new-yorkais, commençait à me coller comme une deuxième peau et j'allais sans doute choper la crève si je ne rentrais pas bientôt me sécher. Mais j'étais bien trop curieuse pour partir sans en savoir plus sur mon interlocutrice.

"Et toi tu ne viens pas non plus d'ici j'imagine ?"

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 3 Oct - 23:26

A demon? What's next?!
Son regard incrédule l’amusait. N’avait-elle jamais vu quelqu’un comme elle ? Qui ne mâchait pas ses mots et disait tout ce qu’elle pensait ? Vivait-elle dans le monde des bisounours de couleur rose pétant ? Ça ne l’étonnerait pas, cette fille avait l’air fragile comme de porcelaine et n’avait pas l’air brisée. Mais elle savait qu’il ne fallait pas se fiait aux apparences. Qui pourrait dire qu’elle était un démon ? Une peste d’accord, ça pouvait se voir à ses sourires en coin et à son comportement, mais en aucun cas un démon ayant participait à l’Apocalypse.

Elle ne connaissait pas cette Holand Roden qui était l’actrice de Lydia, pour dire elle n’était pas très à la page question people, ce n’était pas son truc. Elle s’était juste renseignée sur sa série, et c’était déjà bien selon elle.

Quand son sourire de la rousse se fana quelque peu, elle se doutait du cours des pensées de la jeune femme, elle avait surement avoir eu les mêmes à son arrivée ici bien sûr sans les montrer. Mais ce n’est pas pour ça qu’elle allait la laisser pleurer sur son épaule ou encore la consoler et rassurer. Elle était du genre à penser que tout le monde se débrouillait tout seul car c’est ce qu’elle faisait depuis le début.

- Tu n’es pas la seule, je suis sur que tous ensemble vous pourrez faire une réunion Tupperware tout en racontant vos expériences dans ce monde et tous les trucs du genre.

Encore un personnage de série. Cela ne l’étonnait même plus d’en croiser. Elle en avait rencontré tellement qu’elle se demandait s’il n'y avait qu’eux sur Terre. D’accord elle en avait rencontré que deux, que deux de sa série, Dean et Castiel en plus. Meg les avait tout de suite reconnus, les avait différenciés de leur acteur pas comme cette fille trop rousse.

- Non, mais je commence à m’habituer à ce monde à part au niveau normalité et d'ennui.

Elle ne savait pas si Lydia venait d’une série surnaturelle ou tirée de la vie normale, elle ne connaissait rien d’elle mais bizarrement sans savoir la raison, peut être son air perdu, elle pensait que la rousse venait d’un monde avec des monstres et tout le tralala.

D’accord, Meg aimait bien la sensation de la pluie sur son crâne et qui descendait en goutte dans son cou, mais sa veste en cuir noir n’était pas faite pour la protéger de l’averse qui tombait maintenant sur elles et du rhume qu’elle allait surement avoir. Elle n’allait pas se mettre à courir comme les quelques passants qui passaient à côté d’elles en éclaboussant ses jolies bottes, non elle marchait calmement pour se mettre à l’abri sous une devanture de magasin pas très loin d'où elles se trouvaient. Avant d’avoir fait la moitié du chemin, la brune se retourna vers la rousse qui n’avait toujours pas bougé, les sourcils fronçaient.

- Bon alors tu viens.

Ce n’était pas par bonne volonté ou par possible amitié. Meg voulait juste avoir des informations sur la série d’où elle venait. Peut-être que celui qui avait fait ça était une personne de son univers.

Et avant de voir un geste de la part de la jeune femme, elle continua sa route jusqu'à son abri de substitution où elle s’appuya contre le mur.
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Lun 26 Oct - 19:18
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


Je ne savais pas trop quoi penser de cette fille, je me sentais un peu comme une idiote quand elle me parlait. J'avais l'impression d'incarner à ces yeux le mauvais cliché de l'adolescente populaire tout droit sortie d'un film pour adolescent médiocre, la jolie peste superficielle qui accorde plus d'importance à son vernis à ongle qu'à ce qui l'entour. J'avais été cette fille il y avait ce qui me semblait être un éternité, du moins j'avais prétendu l'être, cachant mon intelligence derrière une moue méprisante. Il n'y avait que Stiles qui avait su décerner le vrai du faux à cette époque, il était le seul à avoir remarquer qu'il n'y avait décidément pas qu'une idiote derrière ses boucles soigneusement étudiées. Et puis les événements avaient un peu bousculé mon image... J'étais devenue, après l'incident qui avait fait de moi une banshee et qui avait abouti à une petite ballade dans les bois en tenue d'Eve et dont je ne gardais aucun souvenir, quelque chose qui s'approchait plus de la folle du village que de la reine de la promo. Et puis je m'étais trouvé de véritable amis, je ne me cachais plus, je n'en avais plus besoin avec eux. J'avais changé. La vie et les pertes subies m'avaient obligée à changer. C'est pourquoi je ne comprenais pas ce regard à la fois curieux et méprisant... Je ne voulais plus être cette fille aux yeux de personne désormais. Son franc-parlé me blessait, je n'admettais pas qu'elle plaisante au sujet de ma possible non-solitude dans ce monde et je trouvais également troublant qu'elle est suivie aussi rapidement le fil de mes pensées. Je détestais être transparente.

« En effet j'ai déjà fait bon nombre de rencontre qui tendent à prouver que nous sommes loin d'être les seules dans ce cas. Mais tu m'as l'air beaucoup plus familière et habituée à cet environnement que moi... Tu es là depuis longtemps ? De ce que j'ai compris c'est assez récent comme situation pour les autres que j'ai rencontré, tout comme pour moi. »

Elle m'avait parlé du manque d’anormalité de ce monde, j'en avais donc déduis qu'elle venait elle même d'un endroit ou tout ne se passait pas forcément en accord avec la rationalité. Je  ne pouvais m'empêcher de me dire qu'elle n'était sans doute pas à proprement parlé la gentille dans son histoire même si elle n'avait pas l'air foncièrement mauvaise. Ça semblait être plus compliqué que ça au vue de sa personnalité. J'avais appris il y a longtemps maintenant que rien n'étais jamais tout noir ni tout blanc, ainsi j'étais de plus en plus intriguée.

Je la regardais, incrédule, me tourner le dos pour s'éloigner de moi. Je ne comprenais pas pourquoi elle interrompais aussi brusquement une conversation. Je n'avais pourtant rien dit de blessant non ? Ce qui n'était pas vraiment son cas en revanche. Cela aurait plutôt dû être à moi de m'en aller. Je compris que je m'étais tromper quand elle se retourna vers moi pour m'intimer de la suivre, dans toute la douceur qui j'avais appris la caractériser. Notez l'ironie. Je restais un moment hésitante, mes vêtements et mes cheveux dégoulinants, plantée là sous la pluie. Je n'étais pas sure qu'il était prudent de rester en sa compagnie. Mais le mot prudence semblait avoir déserter de mon vocabulaire ces derniers temps au profit du mot curiosité. Ainsi je m'empressais de la rejoindre sous son abris de fortune, essorant ma longue chevelure de manière peu élégante.

« Qu'est ce que tu entends par trop normal ? Comment c'était chez toi ? »


code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 27 Oct - 20:20

A demon? What's next?!
Elle n’aimait pas aider les gens ou parler de sa vie, qu’importe qui ils étaient, ce n’était pas dans sa nature. Ça la démangeait presque rien que d’y penser. Mais quand c’était aussi dans son intérêt elle savait faire des concessions même si la dernière fois que sa gentillesse s’est montrée elle s’est faite tuer. Ca n’arrivera surement pas ici, sauf si la gentille rousse avait une arme sur elle, ce qui l’étonnerait grandement.

- C’est juste récent pour les personnages toujours en vie dans leur monde au moment de ce … truc.

Elle aurait pu le définir par voyage / transplanage / téléportation mais truc englobait bien tout. Le blanc montrait aussi son hésitation et le peu qu’elle savait sur cet événement qui relève d’un miracle, enfin pour elle surtout de malédiction. La principale question qui revenait souvent dans son esprit était à propos de celui qui avait assez de pouvoir pour faire ça.

- Les autres sont ici depuis leur mort, selon les infos. Je suis ici depuis presque trois ans.

Elle n’avait rencontré aucun personnage mort de Supernatural ou d’autres séries, elle ne pouvait donc pas confirmer que son cas soit général. Mais selon les rumeurs et les journaux elle n’était pas le seul personnage mort à être arrivée depuis sa mort. Meg n’avait pas cherché à les rencontrer et eux non plus, elle était tranquille dans la vie qu’elle s’était construite à moitié.
Le début avait été assez difficile, se retrouver dans un tout nouvel univers sans repères et pouvoirs était dur même pour une fille forte comme elle. Mais elle avait vécu pire alors après avoir s’être pincé, demandé des informations, qu’elle n’eut jamais, aux habitants et avoir bu un bon verre de whisky pour mettre en ordre ses pensées et surement pour lui donner du courage, elle prendre sa nouvelle vie en main à sa façon. Voler de l’argent, trouver un petit appartement pas cher et se faire une réputation dans le quartier pour ne pas se faire marcher sur les pieds pas des balourds aux crânes chauves.

La pluie ne la gênait pas normalement, mais normalement elle ne reste pas en dessous pendant quinze minutes. Ses talons faisaient du bruit dans l’eau et sur le trottoir alors qu’elle marchait après avoir appelé Lydia. Lorsqu’elle fut presque arrivée à son abri de fortune, elle entendit seulement les pas de la rousse. Avait-elle hésitait ? Oui, elle n’en doutait pas. Qui suivrait sans hésitation la nuit une fille sarcastique et un peu agressive sur les bords qu’on venait de rencontrer? Un sourire ironique prenait place sur son visage, son dos contre le mur du magasin elle la regardait essorer ses cheveux, plus si roux que ça, avant de lui répondre.

- Normal c’est ça. Elle écarta les bras comme pour désigner ce monde dans lequel elle était piégée puis mit ses mains dans les poches de sa veste en cuir. Sans mes pouvoirs, sans les anges, démons, même les Winchester. Sa voix était monotone, elle regardait droit devant la pluie tomber. À sa deuxième question, elle fit une petite pose pour réfléchir à comment elle pouvait décrire son monde, une moue s’installa sur son visage puis tourna le visage vers sa voisine. C’est noir et rouge sang avec des paillettes et des arcs-en-ciel. Son sourire réapparut aux coins de ses lèvres, elle aimait bien faire dans le mystérieux. Et toi tu as des bonnes notes à l’école?

Encore une remarque sarcastique, limite méchante, et d'une ! Elle pourrait faire ça toute la journée et avec cette fille c’était tellement simple et amusant.

AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Dim 8 Nov - 22:58
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


Je n'avais pas toute de suite assimilé ce qu'elle venait de me dire. Comme quoi seule les personnages encore vivant venait juste de débarquer. Loin d'être une idiote, je n'avais juste tout simplement pas compris ce que cela impliquait. Occupée à démêler mes cheveux avec mes doigts sous le regard moqueur de ma toute récente rencontre, je m'arrêtai net en plein geste. Je sentis presque le sang quitter mon visage. Non. Non c'était impossible. Doucement je sentais la douloureuse chaleur de l'espoir poindre en moi tel un poison à retardement. J'avais difficilement fait mon deuil et encore y repenser me ramenait à chaque fois au bord du gouffre, prête à éclater en mille morceaux. Je ne pouvais pas y croire, je n'en avais pas le droit. Je ne pourrais pas supporter une déception. Cela me tuerait littéralement. Mais cette fille venait juste de sous entendre que ma meilleure amie pouvait être quelque part ici, qu'Allison était toujours en vie dans cette réalité. Que peut-être je pourrais revoir Aiden. Oh oui je savais que l'espoir était une chose dangereuse mais je ne pouvais pas m'empêcher. J'hésitais entre rire et pleurer et ça devait créer une grimace plutôt intéressante sur mon visage...

Je tâchais de reprendre contenance toutefois, pas pressée de donner une raison de plus à mon interlocutrice de se moquer de moi. Meg m'avait plutôt l'air d'une personne qui cachait ce qu'elle pensait. Elle avait plutôt l'air d'être de ceux qui font ce qu'ils veulent, crachant la vérité sans prendre de gants. J'admirais l’honnêteté certes mais son cas semblait être un peu à l’extrême. Un temps j'avais été aussi cynique, toujours très venimeuse quand il s'agissait de s'adresser au autres. Mais tout ce que je faisais c'était de me protéger derrière mes répliques cinglantes. J'avais peur d'être vraiment moi. Les choses avaient changé avec l'arrivé d'Allison. Je n'avais jamais eu de véritable amie avant elle. Et puis tout s'était enchaîné, la découverte du surnaturel, Scott et Stiles que j'avais enfin appris à remarquer et à apprécier... Et puis Allison était morte me laissant complètement perdu. Sans la meute, sans mes amis, je ne savais pas comment j'aurais fait pour gérer tout ça. Sa perte, celle d'Aiden à qui je tenais malgré tout, et puis mes pouvoirs que je ne contrôlais pas. Parfois je me disais que tout aurait été bien plus simple si j'avais succomber à la morsure de Peter plutôt que cela ne déclenche mes instincts de banshee. Et puis, dans ces moments là je me souvenais de ce que Stiles m'avait dit un jour : « See, that's the problem. You don't care about getting hurt. But you know how I feel? I'll be devastated. And if you die, I will literally go out of my freaking mind. ». Je n'avais pas le droit d'être aussi égoïste. Je devais être là pour eux comme ils l'étaient pour moi.

Perdu dans mes pensées qui partaient dans tous les sens je n'avais qu'à peine écouté ce qu 'elle m'avait dit ensuite, restant focaliser sur le fait que je pourrais peut être voir le visage de ma meilleure amie de nouveau sans que ce ne soit à la télévision, contemplant son destin, soit le visage de son interprète. J'avais malgré tout saisi quelques bribes. Des anges et des démons ? Son monde avait l'air aussi tordu sinon plus que le mien, même si la description manichéenne et mysterieuse qu'elle m'en faisait ne m'aidait pas vraiment à y voir plus clair.

« Les Winchester ? »

Je n'avais pas été loin d'ajouter, « c'est quoi ça se mange ? »  mais m'étais retenu à temps. Je n'avais pas la moindre idée de qui étaient ces gens, leur nom ne me rappelant rien du tout. Et donc comme ça elle avait eu des pouvoirs elles aussi ? Je ne l'imaginais pas vraiment du côté des anges mais je savais par expérience que le monde n'était ni tout noir ni tout blanc. Même si ses petites piques étaient désagréables, elle ne semblait pas totalement maléfique. Je l'écoutais se moquer de moi une nouvelle fois en levant les yeux au ciel mais lui répondit tout de même.

« A vrai dire plutôt oui. Je suis plutôt bonne en cours lorsque je ne suis pas en train d'essayer de trouver un moyen de me ne pas nous faire tuer par un ou plusieurs loups-garous ou autres monstres psychopathes. Par contre j'avoue ne jamais avoir encore rencontré d'ange ou de démon. »

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 28 Nov - 16:26

A demon? What's next?!
La brune comprit le cheminement des pensées de sa voisine lorsqu’elle devient blanche comme une morte ce qui fit ressortir encore plus la couleur de ces cheveux, elle devait surement avoir des proches morts pour faire cette tête, enfin mort plus maintenant. Mais elle n'avait pas l'intention de la réconforter, et la rousse avait surement compris que ce n'était pas son genre.

- Oui tes amis sont ici, en vie. Tout le monde l’est maintenant, même ceux qu’on ne voulait plus voir.

Elle, elle pensait surtout à Crowley et aux anges même si maintenant elle ne pouvait plus les reconnaitre ne pouvant plus voir leur « âme », elle pouvait voir que leur hôte comme eux ne pouvaient voir qu’une femme et non la démone à l’intérieur. C’est en pensant à leur venu ici, qu’elle se dit qu’elle pouvait reprendre les vieilles habitudes et en tuer quelqu’un, en priorité le roi des enfers de pacotille, bien sûr.

Imaginant le plaisir qu’elle aurait en tuant l’écossais de ses propres mains, elle fut légèrement surprise par la question de Lydia, surprise qui se montrait par un froncement de sourcils. Elle oubliait des fois que les Winchester n’étaient pas des stars ici ou dans les autres séries, enfin dans leur monde non plus à part du côté créatures surnaturelles.

- Juste des frères chasseurs de monstres trop proches l’un de l’autre et des emmerdes si tu veux mon avis.

Un peu comme tout le monde de surnaturel dans leur univers mais eux étaient les rois des emmerdes qu’on se demandait s’ils n’ont pas reçu de mauvais sorts dès leur naissance ou si leur mère morte n’avait pas fait de pacte avec un démon aux yeux jaunes pour sauver son mari, quelle vie merdique.

Meg ne fit pas attention que la rousse avait des bonnes notes, elle avait posé cette question ironiquement elle s’en foutait complètement si cette fille ratait son année ou était première de sa classe. Mais répondit à ce qui était au moins un peu intéressant, à la partie monstres.

- Les loups-garous ce ne sont pas les pires, je trouve, ils sont même mignons avec leurs petites canines pointues. Tu as déjà rencontré un vampire et leurs dents rétractables et dégoutantes ? Oh et wendigo, eux ils sont vraiment dégueulasse ! Une moue de dégoût déforma son visage rond à la pensée de ces charognards, elle n’était pas facilement dégoutée, au contraire elle aimait la folie de ces monstres qui apparaissaient la nuit de pleine lune ou se nourrissaient dans des ruelles sombres mais vraiment eux ils avaient des sales tronches.

Elle se souvenait spécialement d’un qui avait presque failli la tuer et surement manger mais elle avait réussi à faire de lui un barbecue avant que celui-ci ne mâchouille son ancien corps.

- Cet air est révolu ! Elle fit un grand mouvement théâtral avec ses bras pour se montrer, elle la regardant. Tu viens de rencontrer le démon qui a vécu le plus longtemps dans Supernatural. Un sourire fier apparu sur son visage, pour dire elle était assez fière d’avoir survécu aussi longtemps et d’être morte moins de fois que les frères Winchester eux-mêmes. Elle en aurait presque tourné sur elle-même pour lui montrer à quoi ressemblait le démon avec l’instinct de survie et l’intelligence les plus élevés.

C’est en disant le nom de sa série à voix haute qu’elle s’aperçu qu’elle ne savait pas celle de l’adolescente à côté d’elle. Elle regarda une nouvelle fois devant elle, la pluie commençait à se calmer, elle lu les noms des enseignes et regarda à travers les vitrines, une attira plus son attention que les autres, un café. Elle imaginait déjà un mug de chocolat chaud lui réchauffait les mains, et le liquide brulant lui cramer la langue mais à la place elle tourna la tête vers la rousse.

- Et toi, tu viens de quelle série ? Tu avais toi aussi des supers pouvoirs ? Oui sinon elle serait déjà morte avec tous les loups-garous qui rodaient autour d’elle, non ?


AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Lun 21 Déc - 16:06
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


Elle m'avait annoncée ça comme si c'était la chose la plus naturelle du monde que les gens reviennent à la vie de cette manière. En même temps j'avais moi même été présente lors de la résurrection de celui qui avait fait de ma vie un enfer, j'y avais même participé à vrai dire bien malgré moi. Cela aurait été mieux pour tout le monde si Peter était resté mort. D'un autre côté je savais qu'il m'avait beaucoup apprise sur ce que j'étais et sur comment fonctionnaient mes pouvoirs. Bien sûr il n'agissait que par intérêt mais il restait l'oncle de Derek et le père de Malia. C'était pour cette unique raison qu'il était encore en vie. Ça et le fait que Scott était la personne la moins encline au monde à enlever la vie à quelqu'un Je n'espérais qu'une seule chose, que le grand méchant loup soit bien  toujours enfermé dans l'horrible hôpital psychiatrique et non pas gambadant dans les rues de New York libre de ses mouvements. Loup-garou ou pas, nous ne faisions tout simplement pas le poids.

Il était vrai que cette nouvelle n'avait pas que le bon côté de me faire espéré revoir ma meilleure amie ou mon ancien amant. Elle pourrait aussi ramené Jennifer, même si je doute que celle-ci soit une menace dépourvue de ses pouvoirs. Beaucoup plus inquiétant, je craignais que les barrières du réel ne retiennent pas le Nogitsune. Je ne sais pas si nous pourrions survivre à un nouvel assaut de celui qui avait posséder Stiles et tué Allison. Il avait laissé des marques profondes sur nous tous et pour rien au monde je n'aimerais revivre ça... Mais toute cette peur me semblait bien insignifiante si ça me ramenait Allison. Je pense que New York serait plus supportable si on me faisait ce cadeau miraculeux. C'était un tout nouvel espoir qui m'apportait un peu de lumière dans l'obscurité dans laquelle nous avions été plongée depuis notre arrivée ici. D'un coup je trouvais mon interlocutrice beaucoup plus sympathique.

Je souris en l'entendant me parler de ces frères chasseurs avec un ton désespéré. Ça se voyait qu'elle ne les méprisait pas tant que ça. Je ne pu m'empêcher de soutenir la comparaison avec Scott et Stiles. Eux aussi étaient toujours très proches, tellement qu'on aurait pu  les croire de la même famille, ils formaient un duo impressionnant. Ils se comprenaient parfaitement sans avoir besoin de parler et ils étaient également tous les deux de véritables aimants à ennuis. A croire qu'ils le faisaient exprès, vraiment... C'était d'ailleurs à cause de leur bêtise que tout avait commencé d'ailleurs. Franchement qui partait à la recherche d'un demi cadavre en pleine nuit dans les bois sous le prétexte que c'est « amusant »?!

« Des chasseurs hein ? Ma meilleure amie descendait d'une longue famille de chasseurs. Pas toujours très commode d'ailleurs... »

C'était le moins qu'on puisse dire si on prenait en compte son grand-père psychopathe qui avait presque essayé de la tuer pour servir son propre intérêt, sa tante tout aussi folle qui s'était transformée en une espèce de jaguar-garou terrifiant, son père qui avait eu du mal à accepter sa relation avec Scott, loup-garou de son état et sa mère qui s'était suicidée pour échapper au déshonneur de devenir l'une des créatures qu'elle combattait. Bien loin de la petite famille américaine idéale, vraiment...

Un frisson me parcouru le corps et je ne su si ce fût à cause du temps pourris qui régnait  ou à cause des monstres qu'elle évoquait avec une certaine nonchalance. Mignon les loups-garous ? Je  ne partageais pas vraiment cette avis. Pas du tout même en faites...

« Je n'ai jamais rencontré de vampire... Enfin si mais que très récemment ici... Il n'avait donc rien d'effrayant ou de dégoûtant... C'était même plutôt tout le contraire. Pour ce qui est des wendigos je suis tout à fait d'accord en revanche, ce sont des créatures répugnantes ! »


Je me souvenais très bien de la fois où mes pouvoirs m'avaient conduite jusque dans la maison d'une famille de ces créatures décimée par un assassin dont nous cherchions l'identité puisqu'il était un danger pour toutes les créatures surnaturelles que nous étions. J'ai encore la nausée rien qu'en pensant à ce que nous avions vu là bas, l'adjoint Jordan Parrish et moi. Ils avaient dans leur cave une chambre froide remplie de cadavres... humains. C'était un spectacle des plus repoussants.

Je l'écoutais m'annoncer avec fierté son statut de démone et ne pu m'empêchez que cela expliquait le mauvais caractère. Je n'avais pas vraiment plus peur d'elle, j'étais seulement un peu surprise par cette révélation. J'aurais imaginé les démons comme des créatures hideuses et à visages peu humains mais ce n'était manifestement pas le cas si elle disait la vérité, ce qui paraissait plus que probable, je ne vois pas l'intérêt qu'elle aurait trouvé à me mentir sur le sujet. Je ne connaissais pas la série à laquelle elle disait appartenir ce qui expliquait sans doute une partie de mon ignorance.

« Je viens d'une série appelée Teen Wolf ici, il me semble. J'étais une banshee là bas, si on peu appeler ça un super pouvoir. Je criais les morts, trouvais les cadavres et j'entendais régulièrement des choses qui me faisaient régulièrement passer pour une folle... Rien de très attrayant somme toute... »


HRP:
 

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 16 Jan - 14:49

A demon? What's next?!
- Les méchants n’ont plus leurs pouvoirs, aussi. Je peux te le garantir. Son sourire ironique réapparu sur son visage. Même si sa perte de pouvoirs l’énerver beaucoup, s’imaginer Crowley sans les siens lui redonner tout de suite le sourire. Elle pourrait le tuer plus facilement, ce porc sans pouvoir n’était plus rien et son ventre à bière l’empêcherait de courir, sa mort serait tellement comique qu’elle prierait presque pour l’avoir tout de suite devant elle.

Elle ne disait pas cela pour rassurer la petite rousse, après tout elle s’en foutait si elle faisait des cauchemars sur le retour de ses ennemis meurtriers. Elle disait cela juste pour la mettre au courant… ?

Elle parlait de sa meilleure amie au passé, ce qui ne la choquait pas, après tout pour qu’elle ait fait cette tête lorsqu’elle mentionna les morts revivant, c’était surement pour elle. Et de plus le fait qu’elle était dans une famille de chasseur réduisait déjà beaucoup son espérance de vie. Elle remarqua le temps du passé, mais ne fit aucune remarque dessus, que ce soit une remarque gentille ou désobligeante.

- Si tu veux mon avis, je pense que c’est une caractéristique obligatoire au métier. Ils ne sont jamais très sympas avec moi… Un grand sourire innocent mais purement faux venait se placer sur ses lèvres. Peut-être parce qu’elle était un démon et c’était leur métier de la tuer ? Et qu’elle avait tué quelques amis de quelques chasseurs ? Qu’elle en avait possédé pour en tuer d’autres ? Non ils ont simplement mauvais caractère. Tout ça n’avait rien à voir.

- Oui, ils sont beaux enfin ça dépend… Car après tous les vampires s’étaient juste des humains avec des dents anormalement longues, ils gardaient leur apparence d’humain jusqu'à qu’ils sortent leurs dents pointues et fine comme des lames de couteau. Mais elle avait vu qu’ici les vampires étaient représentés de plusieurs manières, de manière plus sobre avec seulement des petites canines qui ne pouvaient même pas faire mal à une mouche. Pathétique par rapport aux vampires de son monde.
Je crois que les Wendigos sont avec les Anges les créatures les plus détestables. Sauf quand les emplumés étaient de son côté, qu’ils portaient un trench-coat et avaient des yeux à s’en damner une nouvelle fois.

Teen Wolf voilà d’où elle venait. Elle s’avait qu’elle avait déjà entendu ce nom. Cette série était plutôt célèbre même si elle avait jamais regardé, elle n’avait jamais regardé de série a proprement parlé à part Supernatural pour savoir si on l’avait mise en avant à l’écran.

- Une banshee ?
Elle regardait un peu plus la rousse comme s’il y avait le visage affreux qu’elle devait avoir. Devait avoir peut-être que son monde puisque la rousse n’avait pas l’air de porter un masque quelconque ou un surplus de maquillage. De plus, les pouvoirs qu’elle décrivît n’étaient pas du tout les mêmes. Ces mondes trop différents, c’était trop perturbant. Tu ne ressembles pas du tout à nos Banshee. Un petit rire amusé sortit de sa gorge. Tu en as de la chance. Les banshee qu’elle connaissait, elles étaient vraiment répugnantes, rien à voir avec la fille en face d’elle.

[Pas grave ne t'inquiete pas. Very Happy ]
AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Lun 22 Fév - 14:30
A demon ? What's next ?!× ft. Meg & Lydia


J'aurais presque ri à sa remarque sur les familles de chasseurs si la blessure de la perte d'Allison n'avait pas encore été aussi présente. De l'eau avait coulé sur les ponts depuis que nous l'avion perdu. Il s'était passé tant de choses, le retour de Kate, les chasseurs de primes, la trahison de Peter encore, le Mexique... Scott s'était relevé de la perte de son premier amour, Kira y avait été pour beaucoup. Je savais qu'il y pensait encore beaucoup, que le fantôme d'Allison planait toujours au dessus de lui mais il semblait plus serein. Plus le temps passait, plus j'admirais Scott. De l'adolescent parfois un peu stupide il était passé à une vitesse folle à un leader incontesté qui savait toujours comment réagir. Je savais qu'il manquait à Stiles, qu'il avait besoin de son meilleur ami, de son quasi frère. J'aurais aimé moi aussi l'avoir avec nous, sa présence était rassurante. Mais il y avait Stiles et je remerciais ce qui nous avait amené ici chaque jour de ne pas me l'avoir enlever lui aussi. Nous n'étions pas vraiment plus avancés à deux mais j'avais le besoin égoïste de l'avoir près de moi. Je me demandais souvent comment ça se passait « là-bas »... Est-ce que nos amis cherchaient eux-aussi à nous retrouver ? Ou est-ce que le temps s'étaient arrêté comme ça... Y penser me conduisait régulièrement à une migraine effroyable. Les choses étaient loin d'être simple et j'avais bien du mal à comprendre cette histoire de dimensions parallèles et de barrière entre fiction et réalité. Ici, ce n'était pas ma réalité alors comment pouvaient-ils prétendre que nous étions dans le monde réel ? Pourquoi est-ce que ce ne serait pas eux les personnages de fiction ?

« Les chasseurs ne sont pas tous mauvais si on ne les embête pas trop... Certain ont quand même un certain code qu'il s'efforcent de respecter... »


Je pensais à Chris Argent, le père d'Allison, qui s'était occupé d'Isaac à la mort de sa fille, l'éloignant de Beacon Hills, oubliant sa propre tristesse. Il nous avait aidé à mainte reprise, mettant de côté ses rancœurs envers les Hale et autres meutes de loup-garou qui lui avaient fait perdre sa femme et sa fille. Cet homme était impressionnant, malgré tous les malheurs qui lui tombaient dessus il restait solide comme un roc.

Je la regardais me détailler à la recherche de je ne sais quoi quand je lui annonçais ma nature. Elle semblait surprise, comme si je ne correspondais pas vraiment à ce qu'une banshee devait être. J'avais moi même pu, au cours de recherches désespérées, observer des représentations de celles de mon « espèce » et elles étaient rarement flatteuses. Mais en réalité, je restais la même lorsque je me mettais à crier. Pas de transformation comme pour les loups-garous ni rien et tant mieux d’ailleurs ! Je n'avais pas vraiment envie de devoir en plus me changer en créatures de cauchemar, mon espèce de don était déjà bien assez ingérable comme ça...

« Sans vouloir t'offenser tu ne colles pas vraiment non plus à l'image que je me faisais d'un démon... Pas de troisième œil, pas de cornes...»

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 20 Mar - 18:09

A demon? What's next?!
Les yeux toujours fixés sur le café toujours ouvert à cette heure, ce qui la surprenait les cafés fermaient souvent avant, les gens n’y allant plus, elle demandait si c’était un signe pour qu’elle y rentre. Elle n’était pas très boissons douces mais avec cette pluie qui l’avait refroidi, elle ne disait pas non. Elle tournait à moitié la tête vers sa voisine pour lui répondre.

- Même entre eux, ils ne sont pas très sympathiques. La plupart du temps, ils ne faisaient pas confiance malgré que leur but soi le même. Elle avait fait équipe avec les Winchester une ou deux fois, elle ne le regrettait pas Clarence en était ressorti sain et sauf, ils n’avaient pas sorti les cotillons et les confettis pendant ce court laps de temps mais plutôt insultes, regards haineux et aucune confiance en elle. Bon d’accord, ses précédentes actions avaient tué leur jolie blonde, presque permises l’Apocalypse. Mais ce n’était pas une raison, si ?

- Un code ? Elle eut un rire. On ne fait décidemment pas partie du même monde, toi et moi.

Tous les chasseurs, qu’elle avait croisés, tuaient sur toutes les créatures qui bougeaient, qu’importe leur histoire, leur nombre de victimes nul. Pour eux, les monstres par définition tueraient un jour alors autant les tuer, tout de suite, innocent pour sauver leurs possibles victimes. Ca pouvait être logique, si on se plaçait dans un sens. Mais dans l’autre, celui des monstres innocents pourquoi ne pas tuer les chasseurs qui tuent autant de personnes que leurs victimes ?

- L’apparence que tu as devant les yeux est juste celle du corps que j’ai emprunté indéfiniment. Sinon on peut se matérialiser en fumée opaque aussi et généralement on ressemble à peu près à ce que tu décris mais en beaucoup plus laid.

Bien sûr elle n’allait jamais rendre ce corps qui lui allait si bien. Sa gentille colocataire était morte depuis longtemps de toute façon, dès qu’elle s’était pris un couteau mal placé, en réalité. Le démon qu’elle était, avait gardé le corps en vie mais l’âme de la fille avait succombé. Non, elle n’était pas un monstre, cette fille était malade, elle avait prolongé sa vie même si Meg pensait qu’elle ne voulait pas une vie comme celle-ci, mais après tout qu’est-ce qu’elle s’en foutait. Un sourire malicieux traînait sur son visage à cela mais aussi à la description qu’elle fournissait à la rousse. En gros, c’était ça. Mais en détail, c’était beaucoup plus que ça. Elle lui ferait plus tard en dessin, toujours ironique.

Elle se frottait les mains entre elles pour abandonnait ensuite. Elle commençait à marcher vers le café qui la tentait tant, elle faisait seulement deux pas.

- Tu aimes le chocolat chaud ?

Puis sans attendre de réponse, elle continuait sa route.

AVENGEDINCHAINS
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» Golden Demon: Games Day
» Projet Golden Demon Allemand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille
-
Sauter vers: