LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥️
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

I missed you so much... (Allison et Lydia)

 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 835
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Ven 4 Déc - 0:44
I missed you so much...
Allison Argent & Lydia Martin


Le centre ville était bondé de monde, comme d'habitude à New York. Je n'arrivais pas à me faire à cette foule après avoir toujours vécu dans la petite ville qu'était Beacon Hills où quasiment tout le monde se connaissait. Je n'étais pas à l'aise au milieu de tout ces gens, j'étouffais un peu. D'un autre côté le fait qu'il y est autant de monde, tous ces gens qui me bousculaient sans y faire attention, ça me rassurait. J'avais peur de la solitude, peur qu'elle me conduise à trop penser et à me mettre à déprimer. Je craignais qu'on ne puisse pas rentre à la maison mais j'essayais de garder la face lorsque j'étais avec Stiles, essayant de le persuader que tout irait bien autant que j'essayais de me convaincre moi même. Mais aucun de nous deux n'était dupe nos douces illusions ne tenait chaque jour qu'à un fil de plus en plus ténu. La situation pourrait être pire, il semblait que nous étions en sécurité et j'avais fait de formidables rencontre mais malgré tout je restais sur mes gardes. Je savais que le climat était instable. Que la chose qui nous avait emmené ici, qu'elle soit d'origine météorologique, comme il était officiellement convenu, ou autre , pouvait frapper de nouveau et que les dégâts pourraient dans ce cas être beaucoup plus conséquents. On ne savait pas non qui sur qui on allait tombé. Les mondes de fiction avaient des tendances légèrement manichéennes et il n'était pas impossible que je tombe prochainement, avec la chance que jamais sur le plus gros sadique que Hollywood ait pu inventer ces dernières années. Jusqu'à la je n'avais rencontré de potentiellement méchant qu'un vampire qui s'était plutôt avéré charmant et plus torturé qu'autre chose. Cela avait été facile de discuter avec lui, et puis n'avais-je pas assez d'expérience pour savoir comment m'y prendre avec les mauvais garçons ? Et puis il y avait eu cette fille qui m'avait dit être une ancienne démone, plus sarcastique que mauvaise. Mais surtout c'est son histoire qui m'avait marqué. Elle était morte dans son monde est avait atterri ici à la suite de ça et donc bien avant nous. Ce petit événement m'avait fait espéré je n'avais pas pu en parler à Stiles je ne voulais pas lui sonner, comme j'en avais des espoirs vains. Mais je ne pouvais ne m'empêcher de me dire des « et si... ». Et si Allison était-ici, bien vivante et en bonne santé ? Et si Aiden était là aussi. Je n'y croyais pas vraiment et cela me faisait mal, la perte de ma meilleure amie encore bien trop fraîche dans ma tête et dans mon cœur.

J'avais décidé de sortir faire les magasins mais je me laissais plutôt entraîner par la foule, incapable d'aller à contre courant. Il faisait froid dans les rues de New York et je regrettais d'avoir fait l'erreur de venir sans manteau. J'étais sorti un peu à la va-vite et je n'y avais pas pensé avant que ma peau se couvre de chair de poule. Je regardais autour de moi, les enseignes de grands magasins, puis les gens toujours plus pressés qui s’engouffraient parfois par dizaines dans une bouche de métro où qui hélaient un taxi au coin d'une rue. Et puis il y avait ceux qui continuer à se presser sur les trottoirs au bord des longues avenues. C'est là que je la vit.

Elle n'était qu'à quelques mètres de moi mais je ne compris pas tout de suite l'image que mon cerveau m'envoyait. Il y avait cette fille devant moi, cette fille, cette silhouette aux boucles brunes que j'aurais pu reconnaître entre mille. Peut être que je me trompais, peut être qu'il ne s'agissait que de son interprète... Je n'étais pas sûre de résister à un tel ascenseur émotionnel. Il fallait toutefois que j'en ai le cœur net mais déjà la foule l'emportait loin de moi. Je me mis à presser le pas, poussant les gens de mon passage sans prendre la peine de m'excuser, peine que de toute façon ne semblait pas être la leur non plus. Je ne pensais plus à rien d'autre que cette fille de plus en plus prêt...

« Allison ! »

Je criais son nom, peu m'importait le regard surpris et dédaigneux de ceux qui m'entouraient. Mais elle ne m'entendait pas. Je la vis tourner dans une rue qui grouillait beaucoup moins de monde et je m'empressais de la suivre, courant presque pour la rattraper. Mon cœur tambourinait dans ma poitrine, si fort que je craignais qu'il ne s'échappe. Quelques mètre nous séparait à présent, puis, quand je fus tout près, elle s'arrêta enfin, m'entendant enfin. L'air ne sembla plus vouloir correctement passer par mes poumons quand elle se retourna vers moi. Et là je su. Ces yeux, ce regard, cela ne pouvait être qu'elle. Je cru que mes jambes allaient se dérober sous moi et mes yeux se remplirent instantanément de larmes qui ruisselèrent bientôt sur mon visage. Je restais quelques secondes immobile, foudroyée par le choc de revoir ce visage qui m'avait tellement manqué, puis je franchis la distance qui nous séparait encore, me jetant littéralement à son cou. Je la serrais fort contre moi, comme pour m'assurer qu 'elle était bien réelle.

« Oh mon dieu... Allison c'est vraiment toi ? Je n'arrive pas à y croire... »



«Is that really you ?» ► LYDIA
Code by AMIANTE

_________________
Different ways to love


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 7 Mai - 18:10
Lydia & Allison
I missed you so much...
Je ne sais pas comment j'étais arrivée ici, j'y étais depuis que j'avais réussi à éliminer cet Oni avec une de mes fameuses flèches en argent et que j'étais morte dans les bras de Scott, mon premier amour que j'allais aimer toute ma vie. A peine quelques minutes après avoir fermé les yeux, je m'étais retrouvée ici dans cette ville. Je n'y comprenais rien, ni comment j'avais pu arriver ici et surtout pourquoi j'étais là. J'avais juste été morte pendant l'espace de quelques minutes et j'étais de nouveau envie, mais mes amis n'étaient plus là. J'étais totalement seule et surtout perdu dans ma tête. Je ne sais pas ce qu'il avait pu se penser. Peut-être est-ce que j'étais en train de faire un rêve ? Ou plutôt un cauchemar. La seule chose qui m'inquiétait depuis que j'étais dans cette ville, c'était de savoir si mes amis avaient réussi à m'en débarrasser de tout ces autres monstres et surtout qu'ils se portaient très bien, je l'espère même si ça devait être sans moi à présent... J'avais eu du mal à m'habituer à toute cette agitation de New York, ça me changeait bien de ma vie d'avant. Si seulement, ça pouvait que se passer dans ma tête et qu'un jour je me réveillerais et que tout reviendrais comme avant, comme quand j'étais à Beacon Hills surtout avec tous mes proches qui pouvaient me manquer terriblement un peu plus chaque jour. Vu que le temps passé de plus en plus vite, maintenant on va dire que je me posais plus tout ce tas de questions. Elle était restée pendant tellement longtemps dans ma tête sans réponse, je n'avais pas pu continuer comme ça. Je pensais toujours autant à mes amis qu'on pouvait pour ainsi dire que j'avais abandonné même si ce n'avait pas été voulu, pas du tout, mais je ne pouvais pas changer ce qu'il s'était passé alors il avait fallu que j'apprenne à vivre ici, à New York.

Aujourd'hui, je décidai donc de sortir de chez moi pour aller me balader dans les magasins de la ville. Je restais pas mal de temps dans ma maison, j'avais bien besoin de prendre l'air sinon j'allais finir par devenir complètement folle à force d'être enfermé. Apparemment je n'avais pas choisi le meilleur jour de la semaine pour sortir dans les magasins, vu le temps qu'il faisait à l'extérieur, ce n'était pas le top, il faisait vraiment frais pour le coup. En plus, il y avait tellement de foule dans les magasins, le truc que je détestais par-dessus tout, ça m'empêchait de respirer correctement. Il fallait que je sorte de là. Une fois à l'extérieur du magasin, fallait pas croire qu'il y avait toujours autant de monde dans les rues. C'est bien pour ça que je décide d'en prendre une où il n'y avait pas vraiment de passage. J'avançai tout simplement sans faire vraiment attention à la foule, c'est bien pour ça que je n'entendis même pas mon prénom quand quelqu'un m'appelait. C'est en arrivant dans cette ruelle, que ça me fit une sorte de tile dans la tête, que je me retourne donc et je vois Lydia ? Ma meilleure amie Lydia ? Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire là ? J'étais en pleine hallucination ou quoi ? Je n'eus même pas vraiment le temps de me poser la question que la rouquine était déjà dans mes bras et effectivement, je pouvais bien la sentir. Comment est-ce possible ? On va dire que ce n'était pas franchement ce qui m'importait pour le moment. Elle était là, j'étais là, c'était la seule chose qui était importante sur le coup. "Oui, c'est bien moi." Lui dis-je donc avec le sourire aux lèvres. Puis, une idée me vient en tête. "Attends, me dit pas que tu es morte ?" Bah quoi. C'était bien après ma mort que j'étais arrivée ici, alors franchement je me posais la question. Si la vie nous a séparée, la mort devrait pouvoir nous réunir. C'était bizarre de penser ça.
(c) sweet.lips
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 835
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Jeu 11 Mai - 14:17

 

I missed you so

much...
Allison & Lydia


Je n'arrivais tout simplement pas à croire ce que j'étais en train de vivre. Je n'avais plus jamais été la même depuis cette horrible nuit. Il n'y avait pas un jour où je n'avais pas pensé à Allison. Je n'avais pas été certaine de pouvoir survivre à la perte de ma meilleure amie, surtout lorsque mon statut de banshee m'avait fait ressentir sa mort au plus profond de moi-même. Je culpabilisais encore parfois d'être celle que la chasseuse était venue chercher cette nuit là. Allison avait était celle qui avait tout changé dans ma vie, elle m'avait montré les choses qui étaient vraiment importantes. C'était grâce à elle que j'avais commencé à côtoyer Scott, Stiles... Quand elle était... Partie, je n'avais plus jamais retrouvé de relations semblables avec personne. Kira, puis Malia, ce n'était pas la même chose. Je les appréciais, mais elles n'étaient pas et ne seraient jamais Allison. Je savais qu'il en était de même pour Scott. Pour lui aussi tout avait changé quand son premier amour était morte dans ses bras. Quelque chose était différent dans ses yeux, comme si son insouciance les avait quittés. Il était devenu un vrai leader, un homme que j'admirais pour sa force et un ami sur lequel je savais pouvoir compter en toutes circonstances. Mais malgré le temps qui apaisait les blessures, le souvenir d'Allison n'était jamais loin. Je m'étais rendu compte que, dans un sens, notre amie faisait toujours partie de la meute même si ce n'était pas physiquement.

Une fois mes sanglots calmés du mieux que je le pouvais, je me détachai légèrement de mon miracle personnelle gardant tout de même mes mains dans les siennes, incapable de vraiment la lâcher.

Si tu savais combien, tu m'as manquée... Je la dévisageai, un sourire rayonnant aux lèvres, n'en croyant toujours pas mes yeux. Je suis bien vivante ne t’inquiète pas. Un rire franchit mes lèvres à ces mots. Jamais je n'aurais pu pensé qu'un jour j'aurais pu de nouveau lui parler, c'était tellement parfait que j'aurais presque pu penser être en plein milieu d'un rêve. C'est une longue histoire que je ne comprends pas vraiment moi même qui m'a mené ici.

Je glissai mon bras sous le sien pour reprendre ma route à ses côtés constatant que nous bouchions un peu le passage avec nos retrouvailles. Je ne pouvais enlever le sourire euphorique qui semblait gravé sur mon visage.

- Oh mon Dieu, je ne suis pas certaine d'avoir déjà été aussi heureuse... Stiles ne va pas en croire ses yeux... Elle prit un virage vers un chemin plus calme qui longeait Central Park. Je veux tout savoir... Comment ça s'est passé pour toi depuis que tu es arrivée, où tu habites...





_________________
Different ways to love


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jason Allison
» Lydia ϟ Quand mille personnes prennent la route, il en faut une pour prendre la tête.
» Kega et allison
» bonjour je m'appelle lydia
» Allison Argent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille
-
Sauter vers: