AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

“Intrigue n°1 - Power is family”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sam 26 Déc - 19:58




Power is Family


La boule de poils continuait de scruter les environs, son verre de champagne à la main. Ce satané humain aux yeux verts continuait encore à le vanner, en lui disant qu'il n'était en aucun cas social et que la seule chose d'unique qu'il y avait chez le raton était que justement, Rocket était un raton laveur qui avait reçu la capacité de parler. Seulement, dans cette soirée, Rocket avait l'air de se faire plus d'amis que le chasseur, ce qui en soit n'était pas quelque chose d'habituel. D'habitude, personne ne voulait de cette boule de poils infernale, arrogante.
L'animal regarda alors le chasseur et lâcha un petit rire avant de s'adresser à lui.

-T'sais mon gars, si j'étais pas social, je serais à ta place en c'moment même, à bouffer des p'tits fours comme le gros affamé sans manières que tu es.

Décidément, les relations entre ce chasseur et Rocket ne faisaient qu'empirer.

En tournant la tête, le raton remarqua que quelque chose se passait plutôt mal au banquet. La nana bizarre aux cheveux bruns avait affiché un sourire malsain, mais pourquoi ? Puis la boule de poils vit Niklaus, mal en point. C'est donc tout naturellement que l'animal s'approcha de la scène et vit en même temps une nouvelle tête. Le garçon aux yeux bleus qui avait l'air plutôt paumé auparavant, c'était ramené avec un autre jeune homme avec un nœud de papillon. Quant à la jeune rousse, elle demandait à Klaus s'il allait bien et celui-ci lui répondit que oui. Sauf que ce n'était pas vraiment le cas, et cela ce faisait remarquer lorsqu'il brisa son verre de champagne avec sa main. Rocket se retourna de moitié et mit ses bras devant son visage ainsi que sa queue pour se protéger des morceaux de verres. Il entendit ensuite l'ancien immortel se demandait ce qui lui arrivait.
En effet, tout cela était étrange.
Vraiment étrange.

- Mais c'est quoi ce bordel ?!

Ce qui était encore plus étrange, c'était que la jeune rousse qui se tenait auprès de Klaus avait l'air d'être là, sans vraiment l'être. Mais que ce passait-il enfin ?! Pourtant, les deux jeunes hommes qui avaient l'air de connaître la rousse, avaient l'air d'aller très bien. Tout comme la boule de poils.
Soudain, on entendit une dispute vers la sortie.

L'animal tourna la tête vers la source du problème et vit le chasseur, asséner un coup de poing d'une immense violence à un soldat qui avait commit la simple erreur de mettre sa main sur l'épaule de Dean. La boule de poils fut surprise. Ce n'était qu'un humain, alors comment se faisait-il qu'il ait une aussi grande puissance physique ? Grand mystère. Encore, pour Quill, c'était expliqué, il n'était qu'à moitié humain mais alors pour le chasseur, c'était un grand mystère. Rocket sentait qu'il fallait qu'il sorte d'ici, il n'avait aucune de ses armes et était impuissant face à tout ces problèmes grandissant l'un après l'autre. Si seulement Groot, son fidèle ami était là... Ils auraient pu terrasser les soldats sans grand soucis afin de sortir de cette salle maudite, et le chasseur avec eux s'il le fallait.
Sauf que Groot n'était pas là.

La raton laveur se mit alors à observer la salle entière, pour voir s'il n'y avait pas quelque chose qui lui permettrait de s'en tirer sans presque aucune égratignures -ou du moins sans se faire tuer-. C'est alors qu'il vit la même chose que le chasseur avait aperçu avant de devenir fou allié : Des armes -et accessoirement les autres cadres-. Il reconnu notamment la sienne, celle qui faisait guise de taser géant.
Un sourire malsain apparut alors sur le visage de la boule de poils, qui se dirigea directement vers ces fameuses armes.

Invité

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Déc - 21:08


Power is Family


RP Commun


A mes oreilles le vacarme était assourdissant et j'aurais presque pu croire que mes tympans allaient se percer. Alors que mon état ne s'améliorait pas, je sentais qu'il y avait là un problème avec mes os. Ils semblaient comme bouillir.

Crac.

Je hurlais en sentant mon tibia se briser. Non…

Ce fut bien vite au tour de mes autres membres et sans même que je ne m'en rende compte, je m'étais agenouillé en hurlant de douleur. Etais-je en train de me transformer en loup-garou ? Comme ma première fois où je n'avais pas pu contrôler ma transformation ? Je n'avais pas ressenti cette douleur atroce depuis des centaines d'années.

Je n'entendais plus que mes propres cris, le vacarme semblait avoir disparu. Je me croyais seul alors que je tombais totalement au sol, le visage transformé dans une grimace de douleur. Mes membres changeaient de forme, s'allongeait, se raccourcissait pour d'autres, mon visage lui aussi se modifiait. Après de longues minutes de ce qui semblait être de l'agonie je me retrouvais à quatre pattes par terre, les yeux sans doute jaunes, les babines retroussées. Merde ! Je voyais des gens courir sous mes yeux. J'étais à bout de souffle et ma salive glissait doucement vers le sol.

Concentre-toi Niklaus.

J'étais un Originel pas un simple loup-garou et je demeurais vulnérable sous cette forme. Je devais pouvoir me retransformer sous ma vraie apparence sans problème. Quand à ce qui se passait autour, j'étais bien trop préoccupé par ma forme pour me demander ce qui se passait.

Au prix d'un effort tel que je n'en avais jamais fourni je parvins à me retransformer lentement en humain. A peine avais-je retrouvé ma réelle forme je dû m'appuyer à la table, choqué de ce qui venait d'arriver. Le regard hagard, tout était flou sous mes yeux mais la douleur terrible était passée. J'étais redevenu un loup ? Mon côté vampire devait donc être revenu lui aussi. Je fis sortir mes crocs qui me faisaient mal quelques minutes auparavant. Ce plaisir malsain m'envahit alors que je réalisais que j'étais bel et bien redevenu celui que tout le monde craignait, celui que j'aimais.
Le Vampire des Origines.

J'avais faim désormais, et à mes côtés il y avait ce pourquoi je vivais. Des poches de sang sur pattes. J'eux un rire sans doute diabolique avant de tester à nouveau mes aptitudes surnaturelles pour me déplacer à l'autre bout de la salle, avec ma vitesse vampirique. Je m'y retrouvais bien rapidement, et je souris un peu plus. J'avais besoin de sang maintenant et devais me réhabituer aux sensations et sons amplifiés par ma nature. Je jetais un regard curieux à ce qui se passait près de la porte où le crétin au petit four venait de frapper un soldat qui gisait par terre, le crâne défoncé par la force de son coup. Qui était ce gars ? Ce n'était certainement pas un vampire, je l'aurais senti. Non, il était autre chose et mon instinct me disait qu'il était pire. Alors qu'un gardien se ruait vers lui avec son arme je me retrouvais immédiatement derrière lui, tous crocs dehors. J'attrapais alors le soldat par les cheveux en tendant sa gorge puissante vers moi.

   -    Eh bien mon joli, on veut se battre ?

Je plantais mes crocs millénaires dans sa pauvre chair alors qu'il hurlait de douleur et que j'appréciais le sang qui inonda immédiatement ma bouche. Je me reculais après l'avoir saigné en regardant au plafond. Ciel ! Quel bonheur ! Quelle extase ! J'étais de nouveau celui que j'étais vraiment ! Je vis plus d'agitation qu'il n'y en avait déjà. Certains se ruaient vers des objets emprisonnés contre un mur, dans des cadres. Rocket s'y était précipité de même que l'abruti aux petits four. Qu'était-ce donc que cela ?


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


Dernière édition par Klaus Mikaelson le Sam 26 Déc - 21:54, édité 1 fois


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Déc - 21:48



৩ Power is Family ৩





- Je suis ravi de te revoir aussi Lydia.

J'ai regarder Lydia remettre correctemment le noeux papillon de Stiles et ça m'a fait sourire. Mais mon sourire c'est vite dissipé en voyant que malgré ce qu'il disait, Klaus ne semblait pas aller mieux. J'avais l'impression que c'était bien le contraire. Il serrait tellement fort son verre qu'il a fini par explosé. Le temps a comme ralenti, j'ai vu le verre se brisé en millions de petits morceaux lentement. Exactement comme lorsque j'utilisais ma super vitesse, tout autour de moi était presque immobile. Une fois le verre totalement brisé et les morceaux répendus par terre tout est redevenu normal. J'ai secoué la tête d'un geste nerveux. Qu'est ce qu'il ce passais ?

J'ai remarqué que Lydia saignais légèrement, un morceau l'a sans doute éraflée. Instinctivement j'ai sortit un mouchoir de ma poche et je lui ai tendu pour qu'elle puisse enlever le sang de sa joue. Puis mon attention a été détournée par autre chose, une bagarre allait éclater vers la sortie entre un homme et un garde. J'ai vu son poing lentement aller vers le visage du garde, j'ai couru pour l'en empêcher. En moins d'une fraction de seconde je n'étais plus à côté de Lydia et Stiles et j'avais fait la moitié du chemin qui nous séparais de la sortie et je me suis arrêter net en réalisant que j'avais récupérer ma vitesse. Et comme je m'étais arrêter maintenant le garde était à terre, assommé.


Je me tenais au beau milieu de la pièce, complétement perdu. Ma main vibrais comme elle l'a fait le jour où je me suis réveiller du coma et que j'ai découvert mes pouvoirs. Je ne comprenais pas comment c'était possible. Je croyais qu'on avait tous perdu nos pouvoirs en arrivant ici et pourtant aujourd'hui on les avait récupérés. Comment c'était possible? J'observais les autres gardes s'avancer vers l'homme qui venait d'assommé un de leurs collègues sans réagir. Et je me suis retourner en entendant Klaus hurlé de douleur, il avait l'air d'être en train de se transformé. Après quelques minutes il était redevenu normal.. Enfin je croyais jusqu'à ce qu'il attaque l'un des gardes.

Sans réfléchir en une seconde je l'ai rejoint et séparé du garde avant qu'il ne le tue. C'était sans doute stupide de faire ça, certes j'avais des pouvoirs mais je n'étais pas immortel. Et en faisant ça j'allais mettre en colère quelqu'un qui l'était. Et vu ce qui est arrivé dans Vampire Diaries je ne suis pas sûr que c'était une bonne idée. Mais il avait attaqué un innocent et je doute qu'il lui aurait laissé la vie sauve. J'aurais du réagir un peu plus vite j'aurais pu éviter que Klaus le morde mais au moins il était en vie.
J'ai vite fait sortir le garde et l'ai laissé dehors, en sécurité, avant de vite revenir à ma place avant que Klaus s'aperçoive que c'était moi qui venait de sauver sa victime.

Je me tenais prêt à réagir si quelqu'un d'autre commencer à péter les plombs. Dans un sens ça faisait du bien d'être moi, Flash, à nouveau. De pouvoir aider, sauver des vies. Mais j'étais très inquiet. Si on gardait nos pouvoirs ça allait vite très mal tourné. Tout le monde n'était pas mauvais mais ceux qui le sont je doutais qu'ils se contrôlent. C'était facile à deviné puisque dans mon monde la plupart des gens ayant des super pouvoirs les utilisaient à mauvais  escient.




_________________

Cold and Speed are opposite
You want to be the villain? This is what they do.
They kill their friends, because nothing matters to them anymore, right?
Come on. Kill me, Caitlin.
You can't do it. You can't, because underneath all that cold,

you're still you.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 1184
♣ Date d'inscription : 01/06/2015
♣ Age : 28
♣ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
♣ Double compte : Sourwolf & Angel in a Trenchcoat ♪

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 0:36



Rp commun
Power is family


Je regarde Klaus car c’est peut être le seul que je reconnais  puis fronce les sourcils en voyant qu’il n’a pas l’air d’aller bien. En regardant autour de moi, je remarque qu’il n’ai pas le seul. Je décide de m’approcher pour voir ce qui se passe puis m’arrête, prise de vertiges, je me retiens contre une chaise.

- Qu’est ce qui ce passe?

Je regarde autour de moi puis patiente un peu que le vertige passe Quelques minutes passent, et je me dirige vers le groupe prudemment en cas de nouveaux vertiges puis je regarde les gardes qui nous surveilles? Enfin je ne sais pas ce qu’ils font mais ils nous regardent. En regardant vers un mur, je m’aperçoit un cadre puis des bijoux en lapis lazuli : des bijoux de jours. Je fronce les sourcils puis regarde son doigt où ce trouve ma bague. Qu’est ce que ça veux dire?

J’arrive au niveau du groupe puis me tiens au mur, prise d’un nouveau vertige. Un garde s’approche de moi en me demandant si je vais bien puis me retient afin d’éviter que je tombe. Je marque de nouveau un temps d’arrêt puis je souffle pour me calmée. J’arrive enfin vers le groupe et les regardes uns à uns.

- Qu’est ce qu’il nous arrives? Vous allez bien?

Je remarque que Klaus est en train de se transformer et un frisson s’empare de moi. S’il se transforme ça veux dire quoi… Non impossible, je suis humaine ici, je ne peux pas redevenir la vampire que je suis dans mon monde…

Soudain ma vue se brouille et une douleur atroce envahi ma tête, je ferme les yeux et me tiens encore plus au garde qui me soutient sans trop de difficulté mais ma douleur est tellement forte qu’elle me fait hurler de toute mes forces, finalement je lâche le garde et me tiens la tête des deux mains.

Le garde me tient autant qu’il le peut mais je ne me m’en aperçoit pas. Ma tête me fait mal, mes oreilles bourdonnent et je ne peux entendre que des chuchotement et des brides de conversations. Lorsque la migraine j’ouvre un peu les yeux puis les referment car la lumière me fait mal aux yeux.

- Trop de lumière…

Je met mes mains devant les yeux puis regarde de nouveau le groupe. Je commence à paniquer lorsque je me rend compte qu’il y à des humains et sûrement des créatures surnaturelles. Je fermes les yeux en priant qu’il y es une sorcière pour protéger les humains car seule j’aurai du mal.






_________________

Elena Gilbert


Nos actes ont toujours des conséquences... Mais il faut qu’on vive avec.


avatar
♣ Messages : 1825
♣ Date d'inscription : 09/11/2013
♣ Age : 25
♣ Localisation : Mystic Falls mais en ce moment à New York
♣ Double compte : Nop

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 14:09


Power is family
“Life is hard. Then you die. Then they throw dirt in your face. Then the worms eat you. Be grateful that it happens in that order”
Les choses allaient de mal en pis. On aurait pu croire à une véritable scène apocalyptique. Tout le monde courrait dans tous les sens et les gardes avaient quitté leur position statique et s'élançaient en plein cœur de la bagarre qui avait éclaté. Barry avait disparu de nos côtés et Klaus ne semblait plus être que furie sanguinaire. Et j'avais enfin compris ce qui se passait, puisqu'un cri restait bloqué au fond de ma gorge. Nous étions tous en danger, coincés dans une salle ou aussi bien méchants que gentils avaient retrouvé toutes leurs aptitudes surnaturelles. J'essuyais le sang sur ma joue grâce au mouchoir que m'avait gracieusement donné celui qui était redevenu The Flash. Je n'avais pas besoin d'attirer un quelconque buveur de sang à cause d'une coupure causée par mon inadvertance. Je me tournais vers Stiles qui semblait perdu et lui expliquai rapidement la situation.

« Tous nos pouvoirs nous sont revenus... Et je crois que ça n'a pas déclencher que de bons instincts chez certains... Cette soirée est un véritable fiasco. Nous n'aurions pas dû venir... »


Il fallait que nous trouvions un moyen de sortir d'ici mais d'un autre côté je ne pouvais pas abandonne toutes ces personnes à leur triste sort. Tout commençait déjà à tourner au massacre. Je pouvais déjà pressentir le bain de sang que ça allait bientôt devenir, banshee ou pas. C'était une très mauvaise idée de tous nous avoir rassembler dans un endroit clos. Les gardes n'étaient pas de taille à contenir ceux qui avaient le plus de puissance et dont les yeux brillaient d'un instinct meurtrier trop longtemps contenu. Peut être était-ce leur but après tout, de nous faire nous entre-tuer, ça leur enlèverait sans doute beaucoup de problèmes.

Le garde, mal en point, avait disparu et je soupçonnais Barry de l'avoir sauver. Il était bon de savoir que nous n'étions tous pas destiné à la destruction. Une fille brune, plus loin, semblait elle aussi connaître les vertiges qui avaient précédés le retour des pouvoirs de Klaus et j'espérerais que, si c'était le cas, elle ne les utiliserais pas à des fins aussi sanglantes. Mais après tout je ne savais pas comment pouvait se comporter des vampires qui n'avaient pas pu ni n'avaient eu besoin d'assouvir leur soif pendant des semaines. Mon attention fut attirer par l'Originel qui avait trouvé une nouvel victime. Je regardais, horrifiée le garde à terre, sanguinolent et prêt à prendre le coup de grâce. Je ne réfléchis pas beaucoup avant d'agir et me précipitai vers la scène.

« Non, stop ! »


Je m'étais mis entre les deux hommes, sans trop réfléchir à ce qui pourrait m'arriver à moi. Je n'avais penser qu'à la pauvre victime. Je n'appréciais certes pas beaucoup les forces de l'ordre, ici mais cet homme devait avoir une famille qui l'attendait chez lui. Il ne faisait que ce qu'on lui avait demandé et je ne pouvais pas laisser Klaus ou l'autre homme aux prises avec un autre garde un peu plus loin,  lui arracher la vie sans faire le moindre petit geste. Je savais que j'étais stupide, que je n'étais pas de taille, petite créature tremblante et sans force surnaturelle. Mais je me devais d'agir, de tenter de raisonner l'homme face à moi même si c'était en vain.

« S'il te plaît... Il ne mérite pas ça... »▲ Lydia.
(c) AMIANTE



_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 14:30

POWER IS FAMILY - RP COMMUN
Dean ne voyait plus rien. Enfin, pas au sens littéral. Non, la seule chose qu'il voyait était ces gardes qui se rapprochaient autour de lui au point de l'encercler. Leur but premier était de l'empêcher de s'enfuir. Et à partir de ce moment, plus rien dans cette salle ne comptait pour Dean. Pas même les misérables vies qui en faisaient partie. En effet, le chasseur avait plus que ces gardes, que ces personnages. Il avait bien plus que de simples armes. Il avait la marque de Caïn. Cette dernière lui procurait une puissance encore jamais vue parmi les humains et, la force qu'il possédait grâce à ça devenait de plus en plus puissante et incontrôlable. C'est pourquoi Dean -qui n'était plus lui-même- ne s'inquiétait pas plus que ça que de se faire capturer. Puisqu'au final, ce ne seraient pas eux qui y parviendraient. Et, tandis qu'un homme s'apprêtait à lui tirer dessus, le chasseur eut le réflexe de s'approcher et de lui donner un coup de pied dans l'estomac ainsi qu'un coup de coude dans la tête. Tandis qu'un autre soldat se faisait mordre par le fameux Niklaus Mikaelson, Dean assomma le dernier qui s'apprêtait à également lui tirer dessus.

Mais pour le chasseur, ce n'était pas fini. Il savait pertinemment que ceux qu'il venait d'agresser étaient des humains. Ils étaient inoffensifs alors il les avait gardé en vie. Ceux-ci ramèneraient donc sûrement des renforts dans quelques instants. Seulement, il avait un autre problème sur les bras pour l'instant. Ce problème était le vampire qui venait d'attaquer un soldat sans raison. Lui par contre, il se devait de l'éliminer. Il s'approcha du vampire et l'attrapa par le col du t-shirt en le soulevant du sol puis en le plaquant par la suite contre le mur en se tournant vers ce dernier.

- Si t'as envie de te battre, trouves quelqu'un à ta taille, Dracula. En plus ça tombe bien, juste avant de venir je me suis faite toute la famille Frankenstein. Tu vas morfler mon p'tit gars.

En effet, lorsque Dean était encore dans son univers, il était parvenu à éradiquer entièrement la famille Frankenstein. Celle-ci avait repris le nom de Styne afin de passer inaperçu. Mais visiblement, ce n'était pas suffisant. Et le chasseur n'avait pas non plus en dernier recours hésité à tuer le dernier de la lignée à peine âgé de 17 ans et encore innocent. Il sentait qu'il devait le faire. Il sentait également qu'avec la marque, il n'aurait pas d'autre choix. On ne pouvait plus rien faire contre cette dernière contrairement à ce qu'affirmait Sam et Castiel. C'était fini, elle avait pris le contrôle de Dean jusqu'à que celui-ci arrive dans cet univers. Et aujourd'hui, ça recommençait. Au final, il avait eut tord de la sous-estimer.
Le chasseur avait plongé son regard dans celui du vampire qui avait les yeux jaunes. Son visage était typiquement celui d'un monstre comme il en avait déjà vu des milliers auparavant. Et c'est pas celui-ci qu'il laisserait passer sain et sauf. Le chasseur se mit alors à le frapper en lui donnant des coups de poings mais aussi en l'envoyant valser plus loin. Si ce vampire voulait défier Dean, il perdrait sûrement. Car depuis la marque, il avait changé du tout au tout.

_________________
DEATH IS OUR BITCH.
FONDATEUR
Si tu as une question : Mon profil - Envoie moi un MP !


Fondateur

avatar
♣ Messages : 465
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Dans une Impala !
♣ Double compte : Aucun

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 14:49


power is family
Il y avait du bruit, énormément de bruit. Les gens courraient partout, tout le monde s'inquiètait. En même temps, ils avaient raison, ces gens-là. Un gars venait d'assommer un garde grâce à un seul coup de poing, puis, il y a l'autre gars, lui, il s'est carrément transformé en.. en quelque chose, mais bordel, t'es complètement perdu et paniqué. Barry n'est même plus à tes côtés, il s'occupe du vampire. Un vampire et tu ne t'en rends compte que maintenant. Il boit le sang d'un des gardes et puis, le garde disparaît. Dans ton cerveau, ça bouillonne, ça ne va plus. Tu paniques, tu le sens. T'as le droit d'avoir peur, t'es dans une salle avec plein de créature surnaturel et tu es le seul humain. T'es incapable de faire quoi que ce soit à l'instant, t'oses rien faire. T'es habitué au loup, au jaguar et tout ça, mais pas aux vampires et aux gars avec la force de Thor ! Tu te concentres ensuite sur Lydia. Elle a compris plus vite que toi, elle trouve toujours des trucs avant toi, autres que des corps aussi. "En gros, y'a des psychopathes qui peuvent nous tuer d'un moment à l'autre. Rassurant." Tu souffles un bon coup et serres tes poings. Ce n'est pas le moment de faire une crise, tu dois te ressaisir et la moindre des choses serait d'aider les autres -ceux qui ne sont pas successible de tuer, autrement. Ou ceux qui sont successible d'être tuer.- Tu regardes autour de toi et en si peu de temps, Lydia est déjà parti. Bordel. Tu ne sais même pas quoi faire, elle se lance carrément près des fous. T'as pas ce courage, toi. Tu flippes beaucoup trop pour t'élancer et crever en un rien de temps. Tu fais quelques pas en arrière avant de te rattraper pour ne pas t'étaler sur le buffet. Tu déglutis et observes tout ce qu'il se passe. Tu remarques cette brune aussi, avachi sur une chaise, elle ne va pas bien, mais en aucun cas ne te vient l'idée d'aller l'aider. Elle peut avoir des pouvoirs et mal sans servir contre la première personne qui lui tombe sur le nez, donc toi. Tout le monde pourrait te faire du mal, petit humain. Tu peux au moins être content d'une chose : le Nogitsune fait pas son apparition. Il est dans un bocal loin d'ici. T'es aussi content de ne pas avoir une Kate sauvage ou encore un Peter, le connaissant, il aurait déjà fait des massacres. En attendant, tu restes à ta place et tu te fais plus que discret, il y a juste quelques choses qui te trahi, c'est ta respiration qui se fait beaucoup trop rapide à ton goût.
AVENGEDINCHAINS

_________________



the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) — le chant des sirènes.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 127
♣ Date d'inscription : 17/05/2014
♣ Localisation : Je suis partout.
♣ Double compte : Stiles me suffit.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 15:16


Power is Family


RP Commun


J'étais séparé de mon deuxième repas par Lydia qui me suppliait de laisser à cet individu la vie sauve. Si elle me connaissait un peu mieux, elle aurait pu savoir que plus on m'implore et plus cela me fait rire sans vraiment avoir d'effet sur moi. Mais j'aimais bien le tempérament de cette petite banshee si bien que je lui pris la main en lui souriant, promesse de laisser au moins ce garde en vie. Le sang dégoulinait de mon menton pour s'échouer sur mon costume. C'était typique d'elle d'agir comme ça sans réfléchir, dans le seul but de sauver un innocent. Alors que j'allais lui répondre, j'étais plaqué contre le mur par l'abruti aux petits fours.

En m'appelant par le nom de l'imposteur de Pensylvanie qu'était Dracula je me mis à rire franchement et je finis hilare lorsqu'il me dit que je devais trouver quelqu'un à ma taille. Il devait penser à lui, mais personne n'était de taille contre moi. Personne n'était de taille contre l'Hybride des Origines. Il me donna quelques misérables coups de poings et me jeta plus loin mais j'atterri sans difficultés sur mes deux jambes, aussi leste qu'un chat. J'avais toujours un sourire francs et je gardais mon côté loup-garou "activé".

   -    Saches mon garçon que je ne peux pas être tué. Personne et encore moins toi peut me tuer peut-importe ta force ou ta volonté. Je ne pense donc pas que tu sois à ma taille. Les seuls l'étant, sont mes frères et sœurs, qui malheureusement ne sont pas ici aujourd'hui. On peut dire que c'est ton jour de chance. Tu n'as à faire qu'à un Vampire des Origines.

Il ne me croit certainement pas, et encore moins après avoir fait l'éloge de ses exploits. Après m'être épousseté comme il le faut je me retrouvais en un claquement de doigt derrière lui et lui donnais un coup de pied vif dans les reins, l'envoyant valser plus loin. Je ne voulais pas encore le tuer. Je voulais jouer un peu avec mon jouet. Le Père Noël m'avait gâté. Je souri un peu plus. J'attrapais un soldat au vol et plantais mes crocs dans sa gorge. Peut m'importait ce que m'avait dit Lydia. J'aurais pu l'écouter par la suite, mais cet idiot me provoquait. Je devais donc faire de même. Après quelques gorgées je lui brisais la gorge. Enerver un peu plus cet imbécile me faisait beaucoup rire. A la suite de cela (qui c'était déroulé en quelques secondes à peines), je me rapprochais de ce garçon qui s'était goinfré de petits fours plus tôt.

   -    Eh bien jeune homme comment t'appelles-tu ? J'aimerais connaître ton nom avant de te tuer.

Je l'attrapais et le jetais violement contre le buffet là où un des invités, un humain me regardait choqué. La table encore garnie de nourriture se brisa net en deux. Je ne le tuerais pas, lui. Il était avec Lydia et je ne voulais pas faire de peine à cette dernière. Je vis du coin de l'œil Elena assise sur une chaise en proie à des maux de tête, sans doute de la même intensité que ceux qui m'avaient touché précédemment. Je m'occuperais d'elle plus tard, j'avais le temps, la soirée commençait à peine. Une morsure de loup-garou ne lui ferait pas de mal. Un sourire sadique collé au visage, je saisi un verre de champagne posé sur une table basse, un des derniers n'ayant pas été brisé par les combats et avalais son liquide cul sec. La douce musique se répercutait toujours aux murs et je trouvais que ses accents mélodramatiques allaient plutôt bien avec la scène qui se jouait en ce moment et dont j'étais acteur. Je saisi une chaise et la brisais pour décharger ma colère qui n'était pourtant pas apparente sur mon visage. Cet idiot m'avait énervé. Il ne pouvait pas savoir à quel point.


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 16:16



Rp commun
Power is family



La migraine ayant passée, je me dirige vers le bar et bois du champagne pour calmée ma soif de sang puis, je vois un jeune homme caché, vue le rythme de sa respiration je devine qu’il est paniqué. Je vais le voir puis respire un bon coup.

- Ne vous en faites pas, il ne vous arrivera rien…

Je fais un effort surhumain pour ne pas l'attaquer même si dans ma tête je vois plusieurs scène où je bois son sang et celui d’autres personnes. Je regarde dans la direction de Klaus et d’un type et soupire en me disant que ce n’est pas le moment d’une bagarre. Une fille essaie de calmée Klaus et me dit qu’elle ne devrai pas faire ça si elle tient à la vie.

- C’est une mauvaise idée ce qu’elle fait… Elle va souffrir.

Je sens l’odeur du sang qui est de plus en plus fort et son appel me fais sortir mes crocs ainsi que mes cernes, je grogne un peu puis ferme les yeux en espérant que l’humain ne m’a pas vue. Lorsque j’ai repris mon visage normal, je le regarde prudemment puis comme pour me rassurée je prends la parole.

- Tout va bien, je ne vous ferez pas de mal….

J’espère qu’il me croit car s’il ne se calme pas je ne sais pas combien de temps je pourrai tenir sans l'hypnotiser et boire son sang. Je me concentre sur autre chose comme par exemple la musique puis je me rend compte que nous sommes nombreux à être redevenu des créatures surnaturelles. Ma principale préoccupation est de ne pas me faire attaquée par Klaus. C’est égoïste je sais mais je ne pourrai pas donner mon sang aux humains car le connaissant il fera un carnage, d’ailleurs il à déjà commencé. Un garde s’approche de moi prudemment et je lui fais signe de ne pas bouger lorsque je vois qu’il continue de venir à moi je soupire puis l’hypnotise afin qu’il retourne là où il était tout en faisant l’effort de ne pas lui pomper son sang. Pas la peine de mettre de l’huile sur le feu la situation actuelle est assez critique comme ça.

Je regarde de nouveau le groupe et ne sais pas si je devrai intervenir ou pas. Après tout si jamais ça se passe mal, le mieux serai sûrement de rester à l’écart et de protéger ceux qui en ont besoin. Je décide de rester avec le jeune homme.

- Je m’appelle Elena Gilbert et vous?

Ce n’ai pas le moment pour les présentations mais si ça l’aide à ce calmer ça m’arrangerai et m’éviterai de faire des bêtises que je regretterai plus tard...








_________________

Elena Gilbert


Nos actes ont toujours des conséquences... Mais il faut qu’on vive avec.


avatar
♣ Messages : 1825
♣ Date d'inscription : 09/11/2013
♣ Age : 25
♣ Localisation : Mystic Falls mais en ce moment à New York
♣ Double compte : Nop

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 17:14




Power is Family


Le raton continua sa course vers les cadres, et heureusement pour lui, son petit corps lui permettait de faire certaines choses qui exigeaient une certaine habileté animale. Il grimpa donc au mur grâce aux rideaux et fit tomber le cadre où se trouvait son arme afin que la vitre se brise en éclats contre le sol. La boule de poils descendit ensuite, prit son arme et commença alors à se diriger vers une sortie. Après tout, sa taille et sa discrétion pouvaient lui permettre de se faufiler dehors, sans aucun soucis, et puis si un soldat venait à le repérer il utiliserait son arme qui ne fera que l'assommer puisqu'il ne s'agit que d'un taser géant -et plus puissant, donc plus efficace-.
Puis Rocket s'arrêta au milieu de sa course, se retourna puis après une longue hésitation, recommença à se diriger vers la sortie. Mais il s’arrêtait dans sa course une deuxième, puis une troisième fois.

-Rocket, tu sors d'ici, et tu t'casses. Tu s'ras en vie, c'est tout c'qui compte après tout...

L'animal se retourna à nouveau, puis il observa les gens qui paniquaient et hurlaient. Notamment le jeune homme au nœud de papillon, qui avait l'air terrifié à l'idée de mourir. Heureusement pour lui, une jeune femme brune vint le voir, afin de l'aider à se calmer. Puis Rocket regarda ensuite la bagarre entre le chasseur qui venait de péter un câble, et son ami, Klaus. D'ailleurs, l'animal ne reconnaissait plus celui-ci, qui était devenu une sorte de monstre sanguinaire.
La boule de poils ne savait plus vraiment quoi faire... Il ne voulait pas mourir pour sauver des gens qu'il connaissait à peine. Mais en même temps, il ne voulait pas laisser ces gens mourir dans cette salle sans issues. Rocket était tiraillé entre deux pensées, il devait faire un choix. S'il avait une pièce de monnaie sur lui, il l'aurait fait à pile ou face, et se dire que si tout le monde devait mourir dans cette salle sans obtenir son aide, ce serait la faute du hasard. Même s'il ne croyait pas au destin, cela aurait été une bonne excuse pour l'animal.
Le raton pensa alors à ce qu'auraient fait ses amis, ce qu'ils lui auraient dit. Ils lui auraient dit de se bouger le cul, et d'aider ces personnes innocentes. Il soupira, et se foutu une baffe.

- Bordel ! Même quand ils sont pas là, ils réussissent à m'faire faire les plus grosses conn'ries d'ma vie entière ! Tout d'abord, sauver la galaxie, et maintenant, ça ! Qu'est-ce que j'en ai à foutre d'eux ?! J'les ai pas épousé pourtant ! Raaah !

La boule de poils fit alors demi-tour, tout en râlant. Il se mit alors à courir, arme dans les mains, vers Klaus et le chasseur, qui étaient ceux qui faisaient le plus de dégâts. Il se mit entre eux, et pointa son arme sur le chasseur qui venait d'atterrir sur le buffet après s’être prit un violent coup, un coup tellement violent qu'il en avait briser la table en deux. Il y avait toujours ce gosse effrayé pas loin de la scène, avec cette jeune femme brune. Rocket leur jeta un coup d’œil, puis tourna la tête pour regarder Klaus, tout en gardant le chasseur en joue.

- Bon ! Les gars ! On est dans une situation bien délicate ! Et moi, perso, j'adore ça, mais en même temps j'ai pas envie de mourir ce soir dans cette salle pourrie ! Et j'ai pas envie d'voir plus de sang couler, et certainement pas l'mien ! Ni l'tiens Klaus parce que t'es sympa, enfin, t'es sympa quand tu manges pas tout l'monde surtout !

L'animal jeta vite fait un regard vers le chasseur, pour voir s'il ne venait pas vers lui pour le frapper, ou quelque chose du genre. Puis il ne pu s'empêcher de regarder à nouveau ce gamin effrayé et la jeune brune.
Ils auraient dû partir d'ici, se mettre à l'abris ailleurs qu'à côté de ce carnage !

- Eh ! Les mioches là-bas ! Au lieu d'rester sous la table, vous d'vriez vous mettre à l'abris ailleurs, ce s'rais plus ingénieux !

Rocket sentait bien qu'il allait regretter d'être rester, et surtout de s'être mit au milieu du choc des Titans.
Il lâcha un long soupire, et marmonna quelque chose dans sa barbe afin de se rassurer :

- Bon, on aura qu'à dire qu'c'était pour la bonne cause.

Invité

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 18:53

POWER IS FAMILY - RP COMMUN
L'adversaire de Dean paraissait à première vue plutôt redoutable. Et pourtant Dean avait déjà eut affaire à bien pire que lui. Notamment lorsqu'il s'agissait des alphas. Il avait même tué La Mort en personne alors ce vampire lui paraissait plutôt minable. Surtout que sa force s'était décuplée depuis que la marque s'était réactivée. Mais le chasseur devait rester méfiant car dans tous les cas, Niklaus ne venait pas du même monde que lui et il ne connaissait pas bien les pouvoirs qu'il pouvait avoir. Cependant, ça n'allait pas non plus arrêter le chasseur le plus redoutable de Supernatural. Un petit sourire narquois s'affichait alors sur le visage de Dean. Même si Niklaus ne pouvait pas être tué, il se débrouillerait pour que ce soit le cas.

- Ça tombe bien. Je suis aussi "immortel" si tu préfère appeler ça comme ça. Et crois-moi, tu n'es pas le premier monstre à qui j'ai affaire. Si je ne peut pas te tuer, je me débrouillerai pour séparer ton corps de ta tête histoire d'enfermer chacune de ces parties à des extrémités différentes dans une belle et bien grosse dalle de bé..

Dean n'eut pas le temps de finir sa phrase que le vampire s'était en un claquement de doigt retrouvé derrière lui et lui avait adressé un coup de pied qui l'avait envoyé valser un peu plus loin dans la salle. Le chasseur se releva sans grandes difficultés en tournant une nouvelle fois la tête vers le cadre de décoration qui était accroché au mur et dans lequel se trouvait la lame qui tremblait toujours en rythme avec la marque qui était activée. Le vampire quant à lui ne se gênait pas pour prendre un autre soldat comme en-cas. Et lorsqu'il le lâcha, Niklaus se mit à nouveau à se rapprocher de Dean tout en lui demandant son identité et en l'attrapant par le col du tee-shirt tandis que Dean venait à peine de se relever. Le vampire était sadique et aimait tuer. Il aimait chasser tel un animal. Parce qu'il était encore bien pire qu'un animal. Et Dean était sa proie. Quelques secondes plus tard Dean percutait le buffet dans un choc qui s'était fait entendre dans toute la salle par le craquement de la table qui, elle, s'était brisée en deux. Le chasseur quant à lui se relevait avec un peu plus de mal mais toujours avec assurance. Seule une plaie sur son front marquait la violence qui avait eue lieue. Mais mis à part, rien ne pouvait laisser penser que le vieux vampire originel de mille ans venait de l'envoyer valser contre une table avec cette violence des plus extrême. Et alors que Dean s'apprêtait justement à répondre à Niklaus, la boule de poile se prénommant Rocket s'était interposée entre les deux hommes. Le chasseur jeta à nouveau un regard éclair à la lame qui était toujours exposée dans le cadre avant de se concentrer une nouvelle fois sur le raton-laveur qui pointait son arme sur lui. Dean, à la fois méfiant et prudent levait légèrement les mains en signe de paix. Mais il n'était pas prêt à s'en arrêter là. Que le raton-laveur le veuille ou non, le chasseur tuerait le monstre. Il l'avait fait tout au long de sa vie et il n'allait clairement pas s'en empêcher maintenant sous la menace d'une arme. D'autant plus qu'il ne risquait pas grand chose avec la marque sur son bras. Par ailleurs Dean utilisait cette dernière afin "d'appeler" la lame. Celle-ci se détacha alors subitement du cadre qu'elle venait de faire tomber et de briser pour venir dans la main droite de Dean.

Une lumière se mit donc à émaner de la marque à travers le costume du chasseur et ce dernier sentit sa puissance redoubler subitement. Elle était telle qu'il aurait presque du mal à la contenir. Il se mit à observer Rocket d'un air enragé. Le Dean qui mangeait encore des petits fours au début de la soirée était déjà parti depuis longtemps et il n'était pas prêt de revenir avant un moment. Le chasseur, prêt à faire face à la situation sautait sur le raton-laveur afin de l'empêcher d'utiliser son arme. Il attrapa la boule de poile et l'envoya valser tout en évitant de justesse les quelques tirs qui émanaient de l'arme de celui-ci. Il se tourna par la suite vers le vampire pour qui il éprouvait une certaine envie de meurtre et lui donna une nouvelle fois quelques coups de poing possédant une force supérieure aux premiers. Puis, rapidement, il tenta de lui planter violemment la lame dans le cœur. Car même si cette arme ne pouvait pas tuer le vampire, ça le ralentirait sûrement pour un moment. De quoi lui laisser le temps de lui arracher la tête.

- Puisque tu tiens tant à le savoir, mon nom est Winchester. Dean Winchester.

_________________
DEATH IS OUR BITCH.
FONDATEUR
Si tu as une question : Mon profil - Envoie moi un MP !


Fondateur

avatar
♣ Messages : 465
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Dans une Impala !
♣ Double compte : Aucun

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 19:42


power is family
La brune s'est approché de toi au point d'être à tes côtés. T'ouvres grand les yeux tout en faisant très attention. Tu stresses encore plus, tu fais pas vraiment confiance aux gens. Tu te méfies même d'eux. Beaucoup de gens vous ont trahi. Comme : j'suis gentil, mais j'veux que tu crèves. Donc, c'est avec difficulté que t'essayes de paraître normal. Tu hoches la tête en déglutissant une nouvelle fois. "Ouais, ce n'est pas comme si y'avait déjà eu des morts." Tu lèves les yeux au ciel avant de regarder la salle. T'as peur pour Lydia et la brune, elle ne t'aide pas. Pas du tout. Tu as de plus en plus peur, pour elle et pour toi. D'après la brune, elle va souffrir. Tu fais un pas, histoire d'aller la chercher, mais tu n'as pas le courage d'en faire plus d'un. " LYDIA, REVIENS BORDEL ! " Ouais, tu cries en plein milieu de tout ce bordel, toi qui voulais te faire discret, c'est foutu. Tu jettes un vague coup d'oeil à la fille qui se trouve à tes côtés, elle a beau t'avoir qu'il ne t'arriverait rien, tu continues de flipper. Ouais, ça se contrôle pas. Puis, elle te dit qu'elle ne te fera pas de mal. En fait, à chaque fois, tu flippes un peu plus. Chaque mot et phrases intensifie la panique en toi. " Encore heureux. T'es bien consciente que tu m'rassures pas pour un balle, là ? T'es quoi, au juste ? " Tu ne sais pas si tu as envie de savoir, mais t'es beaucoup trop curieux, tu devais poser la question. Lorsqu'elle pronnonce son nom, tu hoches la tête avant que quelqu'un d'autre ne vous interpelle. Un raton laveur. Tu pourrais tomber dans les pommes, t'es conscient de l'existence du monde surnaturelle, mais jamais t'aurais cru croiser un raton laveur parlant tenant un fusil. Jamais. Tu ne l'avais pas vu venir. " Je.. Non, j'peux pas. " Tu peux pas car tu gardes un oeil sur Lydia. Tu te cacheras pas sans elle et tu t'en iras pas. Du coup, tu restes planté là, à ne pas savoir quoi faire au milieu de tout ça. T'as même pas ta batte légendaire. Le raton reprit ses occupations, tu reprenais donc les tiennes. Faire attention, ne pas te faire tuer, garder un oeil sur ton amie sans bouger parce que t'en étais tout souplement incapable. " Je suis Stiles. " Autant lui répondre, t'as pas envie qu'elle te fasse du mal car tu ne réponds pas à ses questions. Ouais, tu flippes vraiment pour tout et rien.
AVENGEDINCHAINS

_________________



the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) — le chant des sirènes.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 127
♣ Date d'inscription : 17/05/2014
♣ Localisation : Je suis partout.
♣ Double compte : Stiles me suffit.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 19:59



৩ Power is Family ৩





Tout le monde, ou plutôt ceux qui pouvait, avaient récupéré leurs pouvoirs. Une bagarre avait éclaté entre Klaus et l'homme qui s'en prenais au garde tout à l'heure, en voyant son visage je l'ai vite reconnu. Dean de Supernatural. Je devrais peut être intervenir pour les séparés mais tout le monde paniquait et il fallait déjà faire sortir d'ici ceux qui étaient blessé, soit quelques gardes. Après j'ignorais qui était humain et qui ne l'étais pas.

J'ai fait vite sortir tout les gardes qui étaient blessés en l'espace de quelques secondes ainsi que quelques personnes paniquées qui ne semblait pas possédé de pouvoirs. Quand je suis revenu dans la salle Klaus avait envoyer Dean valsé et celui ci avait brisé la table sous le choc. Au même moment un raton laveur, c'était sans doute la chose la plus bizarre que j'ai vu mais plus rien ne me suprend, a crié à Stiles et une jeune femme brune, Elena de Vampire Diaries, d'aller se mettre à l'abris. Alors je les ai tout les deux emmené à l'extérieur en une fraction de seconde. Je suis rester afin de demander à Stiles d'appelé la police pour avoir des renforts, quelque chose me dit que ce ne serait pas de trop..

- Restez dehors pour le moment et essayez d'appelé la police, n'importe qui qui pourrait aider.

Je n'ai pas attendu sa réponse et je suis immédiatement retourné à l'intérieur en un éclair. En revenant dans la salle et à force de faire des allés retours à grande vitesse mes chaussures ont commencer à prendre feu, mais maintenant j'avais la technique pour vite les éteindre et les empêcher d'être trop abîmées. J'aurais du demander à Wells comment il a fait pour faire rentré son costume dans sa bague, ça m'aurait été très utile ce soir malheureusement.

J'ai vite remarqué un autre soldat à terre, je me suis approché de lui mais il était trop tard. Il était mort, du sang dégoulinait de la morsure qu'il avait dans le cou et il avait la nuque brisée. Je ne pouvais plus rien faire pour lui. Et ça me mettait vraiment mal, je détestais ça. Il était mort je n'avais pas pu le sauver et à mes yeux c'était ma faute autant que celle du vampire qui l'a attaqué, Klaus sans aucun doute. D'ailleurs celui ci était toujours en train de se battre avec Dean. Il fallait que quelqu'un les sépares avant qu'il y ai d'autres victimes. Et l'armée était incapable de les stoppés. J'aurais aimé avoir Caitlin et Cisco pour m'aider à les arrêter mais ils n'étaient pas là. J'étais tout seul.

Malgré ça j'ai utilisé ma super vitesse pour les éloignés l'un de l'autre et je me suis interposé entre les deux pour essayer de les empêcher de continuer leur violente bagarre.

- Stop! Calmez vous, ça suffit!

Je les regardais tour à tour. Je savais que Klaus était rapide mais je l'étais beaucoup plus. Et vu que Dean avait mit un garde k.o avec seulement un coup de poing c'était facile à deviné qu'il était plus fort qu'un humain normal. Alors à moins de m'avoir par surprise je savais que je risquais pas grand chose, je pourrais éviter les coups. Et même si ce n'était pas le cas je n'allais pas les laisser se battre.





_________________

Cold and Speed are opposite
You want to be the villain? This is what they do.
They kill their friends, because nothing matters to them anymore, right?
Come on. Kill me, Caitlin.
You can't do it. You can't, because underneath all that cold,

you're still you.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 1184
♣ Date d'inscription : 01/06/2015
♣ Age : 28
♣ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
♣ Double compte : Sourwolf & Angel in a Trenchcoat ♪

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 20:07


Power is Family


RP CommunX


L'individu s'était relevé sans mal, avec une simple balafre sur front. J'allais lui faire tellement pire, qu'il s'estime heureux de cette pauvre blessure. Avant que je ne l'envoie valser contre la table, il m'avait affirmé vouloir séparer les divers membres de mon corps pour me mettre hors d'état de nuire et avait également affirmé être immortel. Quel crétin. Je guérirais ! Ce qu'il m'avait dit m'avait fait sourire surtout qu'il s'imaginait donc pouvoir le faire sans que je n'oppose de résistance suffisante. Rocket était arrivé, espérant sans doute nous séparer. Je doutais sincèrement qu'il fasse le poids par rapport à ce garçon déchaîné. Le pauvre raton fut bien vite envoyé de l'autre côté de la pièce, et j'observais la scène d'un œil critique.

C'est après m'avoir donné quelques coups qu'il avait essayé de me toucher avec son arme. Je ne doutais pas de ses capacités et je décidais d'agir en conséquence, d'un mouvement souple du poignet j'éloignais la lame de moi et avec ma vitesse vampirique, je lui donnais quelques rapides coups de pieds dans l'abdomen avant de l'attraper par la tête pour le jeter à quelques mètres de moi. Je sentis de léger picotement sur ma joue. Ce garçon avait dû m'érafler d'une manière ou d'une autre avec quelque chose. J'avais vécu bien pire. Pauvre garçon. Je m'approchais rapidement du buffet où je m'appuyais en attrapant un chou à la crème. Je détestais les choux à la crème mais je voulais vraiment rendre cette scène théâtrale. Je l'observais se relever péniblement, un sourcil relevé par la curiosité. J'oubliais mes civilités et avec la bouche pleine je lui répondis simplement :

   -    Eh bien Bean, tu me fais beaucoup rire. Tu me traite de monstre mais si tu es immortel tu n'es donc pas normal. Je pense donc que toi aussi, tu entre dans cette catégorie. Monstre ! ajoutais-je cyniquement.

Je suçais mes doigts encore marqués par le sang qui avait coulé dessus tout en observant Bean. Il n'était pas mal fait, et devait avoir du succès. Mais son aspect sauvage et son manque de civilités devaient lui faire gravement défaut.

   -    Par ailleurs, je t'informe que l'on ne me menace pas sans en payer le prix. Prix qui est doublé si l'on touche à mes amis ce que, malheureusement pour toi tu as fais en touchant à ce raton-laveur.

Je voyais d'ailleurs ce dernier du coin de l'œil sortir de derrière une table, sonné, son arme à la main. Je soupirais dramatiquement. Pour qui se prenait ce Bean ? Se croyait-il donc si invincible que cela ?

   -    Lorsque je dis immortel, imbécile c'est immortel pas tel que tu peux le lire dans les livres pour adolescente sifflais-je. Tu peux séparer ma tête de mon corps, envoyer ma jambe en Inde, mon bras au Kenya qu'importe. Je guérirai, quoi qu'il arrive.

Un jeune homme, du nom de Barry s'interposa entre nous ce qui me fit grandement sourire. Je ne voulais vraiment pas lui faire de mal. Pourtant, je levais les yeux au ciel et avec ma vitesse, attrapais un vase que je lui lançais en visant la tête. Au moment où le vase aurait du l'atteindre, il avait disparu. Quels pouvoirs avait-il donc ? Je couru me retrouver derrière Bean tous crocs dehors (avant que ce garçon ne revienne et ne gâche les festivités) et le mordis au cou. Je dois bien dire que j'y ai pris du plaisir. Le venin de loup garou était inoffensif pour ceux qui n'étaient pas des vampires. Mais il avait au moins le mérite d'affaiblir et vu la dose que je venais de lui donner, il ne devrait pas tarder à tanguer. Je le poussais violemment et le toisais tranquillement.

   -    Venin de loup-garou mon pote, voyons ce que tu fais contre ça.


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 20:51




Power is Family


La pauvre raton eut à peine le temps de tourner la tête vers le chasseur, et de tirer à la va-vite histoire de se défendre un minimum, que celui-ci se fit propulser et finit sa chute sur une table qui se fracassa avec l'animal au sol. Rocket ne s'y attendait vraiment pas à ce coup-là, et encore moins à se prendre un coup d'une telle puissance. Heureusement pour lui, il n'était pas qu'un simple raton-laveur et était assez résistant.
La boule de poils gémissait de douleur mais elle se relevait quand même, tout en reprenant son arme. Il était sonné, et ne pouvait pas faire grand chose, surtout qu'il ne pouvait pas viser avec sa vision qui était devenue flou, mais il avançait de nouveau vers ces deux bourrins. Malgré son état, il entendait quelques morceaux de la "conversation" entre Klaus et l'autre taré.
Et Klaus n'avait pas vraiment l'air très content en ayant vu le coup que venait de se prendre le raton, déjà qu'il détestait le taré aux petits fours...

Tiens, voilà que la boule de poils délirait maintenant. Il voyait des gens disparaître, notamment celui qui paniquait, avec la jeune brune... Oh, non, il ne disparaissait pas en réalité. C'était juste un autre gamin qui allait très vite....

Hein ?

Rocket tanguait légèrement, puis se tint contre quelques débris de table. Il fallait qu'il se ressaisisse à tout prit, il secoua alors la tête et s'arrêta quelques secondes, le temps que sa vision redevienne normale et que les vertiges s'arrêtent. Dés que l'animal allait mieux, il releva la tête vers la bagarre qui avait lieu, et en seulement quelques secondes tout avait empiré.
Le gamin que Rocket voyait apparaître et disparaître tout à l'heure, venait justement de refaire son apparition entre les deux immortels. Il voulait sans doute les séparer lui aussi. Puis, tout alla très vite. Klaus avait réussi à mordre le chasseur en se déplaçant à une vitesse phénoménale, mais s'il l'avait mordu ce n'était certainement pas pour le manger. Non, il s'amusait trop pour faire ça maintenant. La boule de poils ne savait pas ce qu'il lui avait fait, mais cela ne présageait rien de bon.
Du moins, pour le chasseur.

- Bordel mais qu'est c'qui c'passe ? Comment ils font pour s'déplacer aussi vite ?!

L'animal restait alors prêt de la scène. Il ne pouvait pas agir, du moins pour le moment, et se tenait prêt à intervenir.

Invité

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 20:54


Power is family
- Si tu fais à l’allusion à moi, ne t’inquiètes pas mon chou, j’ai un intestin d’acier.

Son sourire ne se démontait pas même si elle savait qu’il avait perdu toute crédibilité. Elle regardait ensuite le jeune un peu paumé, qui avait trouvé un ami, et donc son ami arrivaient. Elle écoutait sans être invitée la conversation du Barry, de Lydia et de petit ami. Tellement mignon…

Le petit raton laveur arriva vers le buffet il avait l’air de se préoccuper du dadais blond. Le verre de son voisin explosa dans ces mains et ce bruit rebondissait dans sa tête dans un bruit désagréable, désagréable mais douloureux qui lui fait froncer les sourcils. Lorsqu’il se retrouva par terre après un craquement malsain, elle se retourna vers le petit four dégueulasse avec un regard de tueur et en espérant qu’elle n’allait pas finir comme lui à cause de ça ! Elle ne l’aida pas bien sûr, elle n’avait pas le temps, l’envie et en plus il avait l’air de se débrouiller tout seul non ? Peut-être pas enfaite… Plus de craquements se faisaient entendre, qui n’étaient finalement pas enfin de compte dû au toast, et son visage se transforma en quelque chose de monstrueux. Intéressant tout ça. Ça ressemblait bien à un loup-garou même si quelque chose lui disait qu’il y avait autre chose.

Ses prières, elle avait surement dû le crier dans son for intérieur vu comment la petite fête dégénérait. Il avait du sang versé par le loup garou/vampire, elle pensera à cette chose impossible plus tard sinon son mal de tête réapparaitra, et un combat entre celui-ci et Dean. Ce blond savait mettre de l’ambiance il n’avait pas à dire. Elle n’était pas contre un peu de grabuge au contraire mais quand ça voulait dire réveiller les pouvoirs de tout le monde ici, même les plus puissants, ça la dépassait. Attendez tout le monde ? Pourquoi je… ? Avant la fin de sa pensée, elle ressentit quelque chose de… Bizarre au fond elle, ce n’était pas aussi douloureux que le blondinet qui se tordait de douloureux mais une drôle de sensation se propageait dans tout son corps ainsi qu’un mal de crâne commençait à apparaître. Son âme, pas très blanche, se retransformait en couleur noir charbon tout comme ses yeux qu’elle n’avait plus l’habitude de contrôler, de la fumée noire s’échappait de bouche. Elle se concentra et tout ça reprit sa place.

Elle remit en place ses esprits et réalisa qu’elle avait retrouvé ses pouvoirs qui lui avaient tant manqué pendant tout ce temps dans ce monde pourri. Un grand sourire apparut à cette pensée ainsi qu’à l’image de la salle, Dean avec sa marque de Caïn et cet inconnu tellement puissant qui se disait immortel, elle devrait s’en faire un « ami », était un spectacle à voir. À voir mais de loin, elle avait retrouvé ses pouvoirs mais elle savait qu’elle ne faisait pas le poids face à eux, mais si elle ne l’avouait jamais, c’est donc pourquoi elle se décala. Elle eut de la chance quelque seconde après le buffet fut détruit par Dean qui s’était affalé dessus.

D’où elle se trouvait, elle voyait tout. Le raton prendre son arme, une brune qui devait être un « monstre » vu comment elle essayait de rassurer le petit ami de Lydia qui flippait complètement à sa vue et à la vue du massacre puis elle put voir leur disparation, ainsi que de nombreuse personnes, grâce au brun qui court très vite, apparemment.

Tout en mangeant une minie pizza qu’elle avait trouvée sur la route, elle regardait les armes des personnages, plus précisément la lame d’ange. Pouvait-elle la prendre ? Pourquoi je me pose la question ? Elle allait la prendre lorsqu’un des deux sera mort et que ça serait un peu plus calme. Une autre question se posa alors, ceux qui avaient organisé tout ça étaient au courant de leur retour de pouvoir ? Si oui pourquoi les avoir réunis ? Pour avoir ce résultat, une tuerie ? À cette réflexion ses sourcils se froncèrent mais elle retourna son attention sur le combat ne pouvant pas avoir de réponse dans l'immédiat.


AVENGEDINCHAINS

Invité

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 21:21



Rp commun
Power is family



-Je vois très bien ce qu’il se passe mais paniquer rendra les choses encore plus compliquer croyez moi je connais cette créature qui vient de ce transformer et votre amie risque gros à alors calmez vous bon sang !!

J’ai dis ça d’une voix paniquée ne sachant pas trop quoi faire puis je ferme les yeux pour me calmer. Si je laisse mes émotions prendre le dessus je vais l'attaquer et ça je le refuse. C’est un innocent et il faut le mettre à l'abri*

-Bien… suivez moi il faut vous mettre à l'abri ! Je le prend par le bras puis l’emmène de force loin de la bagarre puis je soupire avant de le regarder dans les yeux. Peut importe ce que je suis je ne vous ferez pas de mal… Connaissez vous la série “The  Vampire Diaries”? Je suis un personnage de cette série. J'omets de lui dire que je suis un vampire car je sais pertinemment qu’il paniquera encore plus puis je décide de tentée de l'hypnotiser. Regardez moi dans les yeux…. Vous avez peur et c’est normal, maintenant faites moi confiance, je ne vous ferez rien de mal, je vais tout faire pour qu’il ne vous arrives rien. Je regarde son amie et me dis qu’apparemment Klaus l’ignore, bon point pour elle. Votre amie à l’air de ne pas être en danger.

Je vois un le raton nous dire de sortir et j’hoche la tête au moment où un jeune homme nous fait sortir. Je soupire et le laisse faire puis une fois dehors il repart. Je regarde Stile qui est avec moi et je commence à donner mon sang à certaines personnes blessées. Lorsque j’arrive à mes limites, je m’arrête puis après un instant d'hésitation la tentation est trop forte et je craque, j’hypnotise un garde puis commence à le mordre un moment jusqu’à ce que son cœur ralenti. Honteuse je m’arrête puis finalement en mord un autre jusqu'à ses limites. Je m’arrête avec une grande difficulté puis je regarde Stiles.

-Ne bougez pas je vais chercher votre amie !

Je cours avec ma vitesse de vampire à l’intérieur malgré la désapprobation des gardes puis va voir la jeune fille, Lydia pour lui dire que son ami ce trouve dehors et qu’elle doit s’y rendre aussi afin de l’aider à ce calmer. J’évite du mieux que je peux la bagarre pour me trouver à ses côtés.

-Excusez-moi vous êtes une amie de Stiles? Vous êtes Lydia? Votre ami est dehors en sécurité, sortez dehors… Je lui montre Klaus du doigt et la met en garde. N’essayez pas de le contrarié sinon vous risquerez de le regretter, il est dangereux, très dangereux…

Je soupire puis donne mon sang à un garde qui gémit à mes côtés, en sentant les différentes odeurs autour de moi je remarque qu’il y à pas que des humains, faut dire que nous ne sommes que des personnages...







_________________

Elena Gilbert


Nos actes ont toujours des conséquences... Mais il faut qu’on vive avec.


Dernière édition par Elena Gilbert le Lun 28 Déc - 3:17, édité 2 fois


avatar
♣ Messages : 1825
♣ Date d'inscription : 09/11/2013
♣ Age : 25
♣ Localisation : Mystic Falls mais en ce moment à New York
♣ Double compte : Nop

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 22:02


Power is family
“Life is hard. Then you die. Then they throw dirt in your face. Then the worms eat you. Be grateful that it happens in that order”
Je restais stupidement les bras ballants alors que le combat faisait rage. Le raton-laveur avait prit part aux hostilités, souhaitant calmer le jeu mais ça n'avait pas vraiment eu l'effet escompté. Quelques corps étaient étendus au sol et j'étais là, pétrifiée et tremblante, incapable de détacher mon regard de ce funeste spectacle. J'entendis de loin la voix de Stiles prononcer mon nom mais, plongée dans ma soudaine léthargie je n'y fis pas attention. Les deux hommes qui se battaient devant moi étaient dangereux, je le savais. Pas seulement pour eux mais aussi pour quiconque se mettant en travers de leur chemin. Je ne pensais pas que Klaus m'aurait fait le moindre mal, il n'en avait pas eu l'air avant de se faire attaquer par celui qui ne semblait pas vraiment être lui même. J'avais peur pour lui autant que sa nouvelle attitude m'effrayait mais d'après ces propres dire il était immortel, aussi ne risquait t-il pas grand chose. J'étais de toute façon bien inutile, pétrifiée par la peur.

Je me reculais peu à peu, agrippant une table derrière moi comme pour me soutenir. Je voyais Barry qui faisait de son mieux pour aider tout le monde et je savais que lui, par contre, n'avait pas la vie éternelle. Aussi, cela ajouta à mon inquiétude. Je ne voyais plus autour de moi qu'une agitation confuse. Les visages se brouillaient dans la précipitation ou bien était-ce moi qui commençais à perdre pieds. Un léger cri m'échappa lorsqu'un vase faillit atteindre Barry, qui, heureusement l'avait évité de justesse. Je repris tant bien que mal mes esprits, me penchant vers un corps au sol, couvert de sang. Je me penchais pour saisir une éventuelle respiration. Inexistante. Je retins un haut-le-cœur face aux blessures du garde qui avait été attaqué par dieu seul savait quoi et me relevais en m'agrippant à la table plus fort que précédemment.

La jeune femme que j'avais remarquée un peu plus tôt se tenait à présent auprès de moi et mon esprit embrumé avait du mal à saisir ce qu'elle me disait.

« Stiles ? »

Son nom me parvint aux oreilles comme un brusque réveil. Où était-il ? Elle m'assurait qu'il allait bien mais je ne pouvais être rassure que si je le voyais par moi même. Bon sang, je n'avais vraiment pas réfléchis, qu'est ce que je croyais faire en m'éloignant de lui ? Quelle idiote.

« Oui je suis Lydia, je le rejoins tout de suite... Ne vous inquiétez pas pour Niklaus, je sais qu'il est dangereux mais je ne crois pas que je risque grand chose... Surtout maintenant. »

Je m'empressais de rejoindre Stiles là ou elle m'avait indiquée qu'il était. Il avait l'air paniqué et tournait en rond. J'étais moi même terrorisée après cette brusque montée d'adrénaline qui m'avait poussé à agir de façon idiote. Je me précipitais dans ses bras, rassurée par ce contact familier.

« Je suis désolée... Est-ce que tu vas bien ? »▲ Lydia.
(c) AMIANTE



_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 22:27

POWER IS FAMILY - RP COMMUN
Malgré les coups violents que Dean avait pu fournir au vampire, celui-ci se montrait plus résistant que prévu. Il avait repoussé sa lame sans grand mal même si Dean tentait de résister face à sa force. Mais ce n'est pas pour autant que le chasseur allait abandonner. Il découvrait également les différents pouvoirs que le monstre avait en lui au fur et à mesure que celui-ci ripostait. Comme la vitesse qui semblait être décuplée et qui avait servi à frapper le Winchester dans l'abdomen. Celui-ci s'était en suite une nouvelle fois retrouvé au sol, éjecté un peu plus loin. Et tandis qu'il était encore à quatre pattes au sol, Niklaus traita Dean lui-même de monstre. Dans un sens, il n'avait pas tort. Le chasseur avait fait bien plus de dégâts avec la marque de Caïn qu'un monstre aurait pu en faire en faisant un massacre. Et il s'en voulait de ça. Il s'en voulait de ne pas avoir su s'arrêter à temps. Il s'en voulait d'avoir perdu le contrôle. Et tandis que le chasseur venait de reprendre le temps d'une seconde le contrôle de ses esprits et de redevenir le temps d'un instant lui-même, il se souvenait qu'il devait éradiquer le monstre qui était en train de l'insulter. Et même s'il était un peu petit peu plus compliqué pour lui de se relever, il le fit tout de même après avoir quelques fois toussé. La force de ce vampire le surprenait sans vraiment l'étonner à la fois. Il en avait déjà croisé des monstres de son genre. Et Niklaus ne serait certainement pas le dernier. Il lui jeta alors un regard haineux et répondit d'un air calme à ses provocations, un peu essoufflé.

- Si tu pense que je te vois comme dans les livres pour adolescentes en manque de reconnaissance, dis-toi que je te vois plus comme dans les films pour ces mêmes adolescentes en manque de reconnaissance dont tu fais parti. Le chasseur se tenait les côtes. - Et s'il y a bien une chose que j'ai appris dans mon monde.. Dean se mit à serrer la lame de la marque dans sa main. C'est qu'il y a toujours une faille dans tout ce qui est immortel.

Tandis que le chasseur s'apprêtait à sauter sur le vampire pour à nouveau l'attaquer, un homme s'interposa entre les deux derniers. Dean ne savait pas qui il était et il n'en avait rien à faire. Il devait protéger tout le monde de ce vampire assoiffé de sang. D'autant plus qu'il était sadique et violent. Un léger instant de silence s'était installé. Jusqu'au moment où il fut brisé par le vampire qui, à l'aide de sa vitesse s'était retrouvé derrière le chasseur et l'avait violemment mordu. Ce dernier lâcha un hurlement de douleur qui aurait pu s'entendre à des kilomètres. Dean avait beau avoir été torturé en enfer, cette douleur était tout de même bien vive à son goût. Cependant, il n'était pas décidé à le laisser faire et planta à son tour sa lame dans la cuisse du vampire avant de la retirer en se faisant pousser par ce dernier.

- Si tu pense que ton venin va me faire quelque chose.. Dean sentit sa tête tourner légèrement et porta sa main au niveau de sa blessure. Tu risque d'être déçu. Je ne suis pas une créature surnaturelle et je ne puise pas cette magie à cause d'une quelconque transformation.

Le regard du chasseur redoublait de haine. Il était plus que déterminé à éliminer ce vampire. Et il y arriverait coûte que coûte. Il remarquait par ailleurs que du monde se trouvait autour d'eux mais ça lui était égal. Il s'approcha à nouveau du vampire tout en reprenant l'assurance qu'il détenait au départ. Il n'avait rien autour de lui d'assez utile pour se battre ne serait-ce qu'un adversaire de taille. Il savait également que ce ne serait pas gagné d'avance mais il y arriverait. Un nouveau sourire s'afficha sur les lèvres du chasseur.

- Si tu veut que je te foute la paix, va falloir me tuer. Et autant dire que je suis aussi immortel que toi alors.. Bonne chance mon vieux.

_________________
DEATH IS OUR BITCH.
FONDATEUR
Si tu as une question : Mon profil - Envoie moi un MP !


Fondateur

avatar
♣ Messages : 465
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Dans une Impala !
♣ Double compte : Aucun

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 23:10


Power is Family


RP Commun


Je gémis lorsque je senti sa lame se planter dans ma peau. Pourtant, j’oubliais bien vite ce fâcheux incident pour me concentrer sur ce qu’il me disait. Il avait raison. il y avait bien quelque chose qui puisse me tuer. Pourtant aux dernières nouvelles, cette arme n’était pas ici. Cet idiot me voyait toujours comme un individu lambda. Je continuais de l’observer tranquillement. Il était hargneux, j’aimais bien cela. Il aurait pu être un vampire diablement intéressent. Alors que je réfléchissais à la question, je sentais un regard posé sur moi et je su immédiatement qu’il s’agissait de la brune qui se croyait drôle plus tôt. Elle aussi, avait des pouvoirs. Je passais une main dans mes cheveux blonds tout en croisant les jambes, toujours appuyé contre ma table.

Mon costume était dans un état lamentable. Si ce garçon s’en sortait vivant, il aurait plutôt intérêt à me le rembourser. A cette pensée je souri un peu plus. Non, bien sûr que non il n’allait pas survivre à tout cela.

   - Il existe bien une faille jeune homme. Mais cette faille ne peut pas être provoquée, tu dois posséder quelque chose. Chose que j’ai moi même caché, loin, bien loin d’ici. Bonne chance, Bean.

Sa persévérance et ses espoirs pourraient presque paraître candides. Ah ! Pauvre idiot.
De ma vitesse surnaturelle je me précipitais vers cette chaise que j’avais brisé plus tôt pour en saisir un morceau et le lui lancer dessus.
Il atteint sans difficulté le bras qui tenait son arme. J’entendis son cri rauque surplomber cette musique d’ambiance toujours présente et agaçante.

   - Si pour avoir la paix je dois te tuer, je t’informe que c’est la même chose pour moi et cela risque donc d’être assez ardu. Je ne prévoyais pas un massacre ce soir sais-tu ? Pourtant tu m’as… Agacé. La vie de ce garde que j’ai enlevé plus tôt c’était à cause de toi. J’ai perdu plaisir à tuer pour manger depuis longtemps. Je préfère jouer avec la nourriture mais je peux faire des exceptions, ce qui a, tu peux toujours le constater été le cas.

Je vis que Rocket c’était relevé et que Lydia quittait la salle précipitamment. Quelle idée lumineuse. Le Raton aurait dû faire pareil.

   - A vrai dire ce que j’ai fais sur toi est une simple expérience continuais-je pour alimenter la conversation. Je voulais voir quel effet le venin de loup-garou avait sur un être à peu près normal. J’aimerais bien contaminer la belle Elena afin d’avoir la satisfaction d’observer son jolie visage terrifié mais tu m’occupes et m’empêches de m’adonner à mes passes-temps. C’est assez désagréable.

J’allais le faire tourner en bourrique. Avec un sourire malsain je me mis à courir aux quatre coins de la pièces sans m’arrêter. Grimpant parfois sur des tables, des colonnes qui soutenaient des murs, glissants sous des tables...
Je m’amusais assez, même si le caractère de cet individu était agaçant.

   - Si tu savais ce que j’ai vécu jeune homme tu comprendrais bien vite que tu n’es rien. Pas même un grain de poussière sur mon épaule. Lorsque ton beau-père est également un Vampire des Origines et qu’il veut te tuer, il demeure alors la seule chose que tu craignes vraiment. Et tu sais quoi ? Je l’ai tué, lui aussi.


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 23:13


power is family
En un rien de temps, tu te retrouves dehors. Barry. Il te demande rapidement d'appeller la police. Tout ce que la brune t'a dit avant, tu l'oublies. Tu retiens juste le nom de la série. Vampire Diaries. Vampire. T'es pas con, elle pourrait en être un. Tu n'y fais pas plus attention, tu es encore plus inquiet de te retrouver dehors alors que Lydia est à l'intérieur. Tu as peur pour ton amie, si elle y reste, tu pourras pas le supporter. Tu serais tenté de retourner à l'intérieur juste pour sauver Lydia, mais la brune s'y engage. Tu hoches la tête, même si la confiance est loin de regner. Tu chopes ton téléphone et composes le numéro d'urgence. " .. Oui.. Faites vite ... Plus vite, alors ! ... OH PUTAIN ! " Tu lâches ton portable en voyant la brune sortir ses crocs et les planter dans la chair d'un des gardes. Tu recules et te prends un des gardes. Tu fixes Elena, elle te fait peur. Tu n'es plus rassuré du tout et tu n'as pas envie qu'elle aille chercher ton amie, elle pourrait lui faire du mal, chose que tu ne veux pas. Si elle ose lui faire du mal, t'auras beau avoir une force de minable, tu te vengeras parce qu'on ne touche pas à Lydia Martin. T'as déjà menacé un loup, t'es pas suicidaire, tu veux juste la protéger. T'as à peine le temps de réaliser qu'elle est déjà rentrée, il y a du sang et tu n'aimes pas cela. Je m'abaisse et regarde les deux gardes mordus par la brune. Rien que de voir tout ce sang, ça te donne envie de vomir. T'es mal pour eux. Tu prends leurs pouls avec difficulté, tu en trembles. Tu souffles en te rendant compte qu'ils sont toujours en vie. Heureusement. " Bougez pas. Les ambulances arrivent. " Ces paroles sont adressées aux deux nouveaux blessés. Tu ne gères pas bien. Quand tu entends la porte s'ouvrir, tu relèves les yeux et tu tombes sur Lydia. Directement, tu te redresses et ouvres tes bras pour l'accueillir dedans. Tu la serres, tu avais vraiment peur. Vous étiez sorti d'affaire, tout les deux, une nouvelle fois. " La prochaine fois ne t'aventures pas près des fous. S'il te plaît." Tu te détaches un peu et te recules en regardant s'il elle n'a rien. " T'en fais pas pour moi. Toi, tu vas bien ? " Parce qu'en restant loin de tout ça, tu n'avais pas eu une égratignure.  Par contre, tu t'inquiétais réellement pour elle. Tu remarques la légère égratignure qu'elle a sur le visage, sûrement du au verre brisé, tu n'y avais même pas fait attention. " J'ai eu peur pour toi. "  
AVENGEDINCHAINS

_________________



the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) — le chant des sirènes.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 127
♣ Date d'inscription : 17/05/2014
♣ Localisation : Je suis partout.
♣ Double compte : Stiles me suffit.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Déc - 23:48



৩ Power is Family ৩





Comme ce à quoi je m'attendais Klaus a tiré le bras pour atteindre un vase juste à côté de nous. Avant qu'il ai eu le temps de vraiment l'attrapé j'ai changer de place. M'interposer en leur demandant de se calmer et d'arrêter ça n'avait pas du tout fonctionner. Je devais trouver autre chose. Il devait forcément y avoir quelque chose ici qui me permettrais de les stopper ou au moins de les retenir assez longtemps pour que des secours arrive. J'avais demander à Stiles de les appelés, j'espère qu'il a réussit.

J'ai cacher le corps du garde dans la cuisine à l'arrière de la salle. Les gens étaient déjà assez paniqué comme ça et ils n'avaient pas besoin de voir qu'il y avait un cadavre en plus du reste. J'avais un pincement au coeur en déplaçant son corps sans vie. Je savais que son visage allait me hanté pendant longtemps.

Après ça je suis vite retourner dans la salle et je cherchais un moyen de calmer le jeu entre Klaus et Dean. C'est là que j'ai remarqué les tableaux sur les murs, je n'y avais pas prêter attention avant. Chacun contenais des objets, des armes, venant probablement de chacun des différent univers. J'ai très vite remarqué le pistolet cryogénisant de Captain Cold, une arme capable d'atteindre le zéro absolu, soit la température la plus basse possible, et de congelé n'importe quoi ou n'importe qui. C'était sans doute un peu extrême comme solution mais Klaus est un immortel il y survivra même si ça risque d'être très douloureux. Je le savais car il m'avait déjà tiré dessus à l'aide de cette arme, la douleur était atroce et malgré ma guérison rapide il m'avait fallu un long moment pour m'en remettre. Sans oublier le fait que se pistolet me ralenti, le froid c'est l'opposé de la vitesse puisqu'il fige les objets.

J'ai rapidement brisé le tableau et récupéré l'arme qui s'y trouvais. J'espère juste qu'elle fonctionne et que ce n'est pas une réplique. Je l'ai tester sur une chaise dans un coin à l'écart où personne ne risquait d'être blessé. Et la chaise a été complétement congelée au point que si quelqu'un essayait de s'assoir dessus elle se briserait complétement. Vouloir les stoppés avec ça c'était probablement une très mauvaise idée mais j'en avais pas d'autre sous la main et c'était probablement suicidaire aussi. Je voulais protégé les innocents qui étaient présent et qui risquaient d'être blessés à cause de leur dispute, je n'amais pas l'idée de devoir utilisé cette arme sur quelqu'un, même un vampire pratiquement immortel qui avait tué un homme innocent ce soir, mais apparemment je n'avais pas d'autre choix. Ils étaient apparemment tout les deux décider à s'entre tués et c'était pas dur de comprendre que le vampire originel se moquait bien des dommages collatéraux.

Je me suis avancer vers Klaus l'arme pointée sur lui et prêt à tiré. Dean était quelqu'un de bien j'imagine que si j'arrive à calmer Klaus celui ci se calmera également, enfin je l'espère.

- Il y a des dizaines de personnes ici qui pourraient se retrouver blessé à cause de vous. Des gardes ont été blessé et l'un d'eux est mort. Je vous demande de vous calmer.. S-sinon je vous calmerais moi même.






_________________

Cold and Speed are opposite
You want to be the villain? This is what they do.
They kill their friends, because nothing matters to them anymore, right?
Come on. Kill me, Caitlin.
You can't do it. You can't, because underneath all that cold,

you're still you.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 1184
♣ Date d'inscription : 01/06/2015
♣ Age : 28
♣ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
♣ Double compte : Sourwolf & Angel in a Trenchcoat ♪

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Déc - 0:08




Power is Family


Plus le raton attendait, plus la "soirée" empirait. De plus, il avait mal à ses toutes petites cotes, mais il ignorait la douleur comme il le pouvait. Les deux bourrins poursuivaient leurs combat avec rage... Toute cette haine, même Rocket n'en avait pas autant quand il se battait. Mais bon, ce n'était pas la première fois qu'il était témoin de ce genre de scène.
Puis il remarqua cette brune, qui regardait cette boucherie comme s'il s'agissait d'un film. Elle avait l'air d'apprécier la vue d'ailleurs. La boule de poils se concentra à nouveau sur la bagarre. Les deux tarés se cherchaient, ils se provoquaient l'un après l'autre, se donnaient d'autres coups -et se lançaient des chaises aussi-. Les impacts étaient tellement violents, qu'on pouvaient sûrement les entendre depuis l'autre côté de la salle.
Sauf que le raton entendait encore un bourdonnement, sûrement à cause du coup qu'il venait de se prendre, alors suivre les discussions était quelque chose d'assez compliqué.

Puis la boule de poils vit alors Klaus jeter un coup d’œil vers lui, puis la jeune rousse qui s'en allait. Elle au moins, elle était pas stupide, elle s'en allait. L'animal finit alors par ne plus entendre ces insupportables bourdonnements, et pu enfin écouter leur "conversation". Aux vues de la tournure de celle-ci, il était clair qu'ils allaient finir par s'entre-tuer si ça continuait. Ou même faire encore plus de dégâts qu'il n'y en avait déjà. Et soudain, l'Hybride disparut. Non, il n'avait pas disparut... Il courait à toute vitesse dans les quatre coins de la salle ! Sûrement pour perturber l'autre taré... Mais ce qui voulait aussi dire que Rocket avait une fenêtre de tire.
Il visa alors sans attendre le chasseur, se concentra afin de ne pas le louper et lui tira dessus, en espérant que cette décharge électrique fasse effet sur celui-ci, afin d'arrêter cette boucherie. L'animal vit alors l'humain tomber au sol, puis il afficha un sourire, mais restait tout de même méfiant. Vu les coups qu'il venait de prendre, il pouvait très certainement se relever... Et prendre une deuxième fois Rocket pour cible.

Puis le raton-laveur décida de s'adresser à son ami Klaus. Il voulait juste que tout redevienne tranquille, comme au début de la soirée. Même si celle-ci était ennuyeuse, elle était bien mieux sans ce bain de sang.

- Klaus ! T'sais, j't'aime bien ! Mais faudrait arrêter les conneries à un moment ! Ce s'rait cool pour tout l'monde j'pense !

La petite boule de poils se disait que peut être, il l'écouterait. Pff, rêver un peu, ça ne faisait de mal à personne, non ? Non parce que tout le monde savait que l'Hybride des Origines n'allait pas l'écouter...
Puis vint le gamin-rapide-comme-l'éclair, avec un pistolet assez bizarre. Il menaçait le vampire avec, en la pointant sur lui. Le raton jeta un coup d’œil en fronçant les sourcils à la chaise gelée, et fit directement le lien avec cette arme aux formes étranges. Et pour accompagner le tout, il nous sortit le discours. Mais LE discours. Déjà que Rocket rêvait beaucoup en pensant que Klaus l'écouterait... Alors lui, il hallucinait carrément le gamin !
L'animal leva les yeux en l'air, tout en lâchant un long soupir.
Ah ! L'espoir faisait rêver beaucoup de gens apparemment.


Dernière édition par Rocket Raccoon le Lun 28 Déc - 0:28, édité 1 fois

Invité

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Déc - 0:27

Power is family
«The real gift isn't freedom. It's what we get to do with it.»


«Tu ne peux plus faire ça, Alex, tu dois arrêter de fuir. » «Je ne fuis pas. » «Tu fuis. Tu t'es échappée du bordel et tu n'as pas arrêté de fuir depuis. Tu n'as jamais affronté ton passé. » «Je n'aime pas y penser. » «Il va pourtant le falloir. Parce que la prochaine fois, tu risques vraiment de te faire tuer. Il faut que tu décides d'arrêter de souffrir. » «Et si je ne peux pas ? » «Tu peux. Parce que tu es une survivante. Et je sais que ce n'est pas une sorte de malédiction. Ça veut juste dire que tu es assez forte pour continuer à te battre» «Je ne comprends pas pourquoi je continue de vivre. Pourquoi moi et pas eux ? » «Je me suis demandé la même chose à la mort de Daniel. Je n'ai jamais trouvé de réponse. »

Je me souvenais de cette discussion que j'avais eu avec Nikita l'autre fois. Je devais arrêter de fuir… Mais l'image du corps inanimé de Sean hantait mon esprit. Soudainement, un bruit me fit rapidement sortir de mes pensées. Quelqu'un venait de frapper à la porte de ma chambre d'hôtel. Encore un fan, je suppose ? Je me demandais quand est-ce que je pourrai être tranquille… Puis lorsque j'ouvris la porte, je fus très surprise. Il s'agissait de l'armée. Que me voulaient-ils ? Qu'avais-je fait ? Probablement rien en plus. Ils me demandèrent de les suivre pour m'emmener à une soirée spéciale pour les gens comme moi, les gens provenant de séries ou de films et ayant atterrit ici. Au départ, je refusais. Mais ils ne me laissaient pas le choix et je me voyais mal me battre contre eux même si j'étais capable de les mettre tous à terre.

Alors je parti enfiler ma robe favorite. Une robe beige, légère et assez sexy. Puis une fois que je fus prête, ils m'emmenèrent. Sur le chemin, j'en avais profité pour discrètement leur piqué une arme à feu que je cachais dans mon petit sac. Par chance, personne ne s'en était rendu compte. Je vois que mon long séjour passé à la Division avait eut un bon côté… Puis ils me firent entrer dans la grande salle principale en restant eux-mêmes dehors. Lorsque je regardais tout autour de moi, j'étais plus que surprise.

Je reconnu directement ce certain Dean Winchester, puis mon regard descendit jusqu'à sa lame qu'il tenait d'une main. Je sorti alors mon arme et m'avançais vers lui, vers eux même, puisqu'il n'était pas seul, et la pointait vers lui. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait. Dans mon monde, les supers-pouvoirs ou conneries de ce genre n'existaient pas et je n'y croyais pas non plus. Puis je finis par remarquer ces deux autres hommes. L'un d'eux me disait quelque chose, je l'avais déjà vu au Diamond, mais l'autre… Non, absolument rien. Je ne montrai aucune peur, j'étais même plutôt sûre de moi.  «Poses ton couteau, Dean. » J'avais le doigts sur la gâchette, prête à tirer en cas de problème.

«J'ignore complètement ce qu'il se passe ici, et je ne veux pas le savoir. Si tu ne te calme pas…» Je pointai maintenant l'autre homme avec mon arme, celui que je ne connaissais pas.  «Si vous ne vous calmez pas, je l'aiderai à vous calmer.» Dit-elle en parlant du méta-humain.
(c) AMIANTE


Invité

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Déc - 1:46

POWER IS FAMILY - RP COMMUN
- Tu l'as tellement bien caché que cette arme pourrait se trouver dans cette pièce. Tu vois cette lame ? Dean la levait légèrement pour la désigner. Mon frère et un ange me l'avaient retirés pour l'enfermer je ne sais où lorsqu'on était encore dans notre univers. Et pourtant, maintenant elle est là dans mes mains. Et si jamais tu insinues que tu t'en es occupé en arrivant ici, tu bluff. Parce qu'aucun membre de l'armée ne nous a laissé sortir jusque là et étant donné qu'aucun de nous n'avait de pouvoirs avant ce soir, tu n'as pas pu t'en débarrasser comme ça. Et sans tes pouvoirs tu es bien plus vulnérable, tu es impuissant sans eux. Si c'était le cas contraire, tu aurais déjà essayé de nous tuer depuis le début de la soirée. Tes pouvoirs, c'est tout ce qu'il te reste, misérable monstre.

Dean affichait toujours son sourire et faisait les 400 pas devant le vampire. Il n'avait pas peur de celui-ci car il avait déjà vécu bien pire que ça. Et Niklaus n'était qu'une simple petite merde comparé à ce que Dean et Sam avaient bien pu chasser. Comme St-Michel et Lucifer, ou encore Lilith. Niklaus était juste un alpha qu'il devait chasser et tuer comme il l'avait toujours fait. Le seul petit plus qu'il avait était la marque de Caïn ce qui le rendait plus incontrôlable et plus imprévisible. Par ailleurs, le vampire lui avait violemment lancé un morceau de chaise cassé ce qui lui fit lâcher la lame dans un cri de douleur. Le Winchester n'allait pourtant pas se laisser mener comme ça. Tout en se tenant le bras, le chasseur décidait de continuer la conversation afin de l'occuper le plus possible histoire de le laisser récupérer un peu.

- Et je ne sais pas qui est Elena, mais visiblement c'est une autre créature. Si tu pense à la tuer ce n'est pas mon problème, ça m'enlève même une épine du pied. J'en aurais moins à chasser. Le vampire se mit à disparaître et à réapparaître à différents endroits rapidement. Sûrement sa super vitesse. Mais Dean ne se laissait pas impressionner. Il posa son regard sur la lame qui revînt seule dans sa main sans même qu'il n'ait à bouger le petit doigt. Et si jamais tu étais au courant de tout ce que j'avais vécu, tu saurais que plus rien ne me fait peur à ce stade là. Tu parles tout de même au chasseur qui a tué La Mort. Oui, La Mort. L'un des quatre chevaliers de l'apocalypse. Alors fais gaffe à tes arrières la chauve-souris, je risquerais de vite te botter ton cul de Dracula à deux balles.

Le chasseur s'arrêta subitement lorsqu'il aperçu un gars arriver avec une arme et la pointer sur Niklaus particulièrement. Peu sûr de lui, il commençait à les menacer. C'était plutôt courageux de sa part de venir s'interposer. Car  c'était plutôt dangereux pour eux de venir jouer les héros juste là, maintenant. Niklaus était puissant et le Winchester était incontrôlable. De quoi faire fuir n'importe quel humain. Tandis que Dean s'apprêtait à répliquer, une seconde personne s'était interposée en arrivant derrière eux. Celle-ci, Dean la reconnu. Il se souvenait de sa voix qu'il avait retenu après une rencontre du genre assez mouvementée. La jeune femme pointait son arme sur lui tout en lui demandant de poser son arme. Mais pas seulement, elle menaçait aussi Niklaus qu'elle mettait dans le même sac que le chasseur. Cependant, ce dernier refusait de poser son arme. Il avait vu la réaction de Niklaus et ce vampire était bien trop imprévisible pour lui permettre de baisser sa garde.

- Vous êtes plutôt du genre téméraire vous, mais c'est pas votre affaire et c'est encore moins une histoire de série policière à la con comme on peut en voir partout dans les séries télé. Vous feriez mieux de fuir avant de vous faire buter comme des animaux. Et c'est un conseil, pas une menace.

Dean plongea son regard dans celui d'Alexandra. Il n'avait pas besoin de s'attirer plus de problèmes que ce qu'il en avait déjà. Il avait déjà beaucoup trop de créatures à chasser et un alpha à éliminer. Mais alors qu'il s'apprêtait à tourner à nouveau la tête vers le bobo vampire, il avait aperçu le raton-laveur pointer une arme sur lui. Et avant même qu'il ne puisse réagir, il sentit une énorme décharge électrique traverser tout son corps qui le fit hurler de douleur durant les premières secondes. Comme s'il venait de se prendre un énorme coup de foudre. Ce qui en fait était carrément le cas. On pouvait apercevoir le courant passer à travers son corps par de petits éclairs qui pouvaient être perçus à l’œil nu. Les muscles de Dean quant à eux se contractaient et se décontractaient plusieurs fois en l'espace de quelques secondes ce qui le fit violemment trembler durant ces quelques instants. Puis lorsque ce fut finit, le chasseur tomba inerte au sol, inconscient.

_________________
DEATH IS OUR BITCH.
FONDATEUR
Si tu as une question : Mon profil - Envoie moi un MP !



Dernière édition par Dean Winchester le Mar 29 Déc - 15:42, édité 1 fois

Fondateur

avatar
♣ Messages : 465
♣ Date d'inscription : 22/12/2012
♣ Age : 38
♣ Localisation : Dans une Impala !
♣ Double compte : Aucun

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue n°1 - Power is family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Intrigue n°1 - Power is family
» Intrigue #1 • Power Support Group
» Intrigue #1 • Power Support Group
» Résumé de l'intrigue
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: RPs terminés
-