LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

Conversation autour d'un café (Belle et Lydia)

 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Mar 22 Déc - 17:59



Conversation autour d'un café

C'était une après-midi plutôt calme au Diamond. Nous n'étions guère plus d'un dizaines de clients et le barman séchait tranquillement ses verres ne croulant manifestement pas sous les demandes. J'adorais comment ce lieu pouvait tout à fait changer d'ambiance suivant le moment de la journée. Il pouvait aussi bien se transformer en un restaurant familial puis en café cosy ou bien passer du repère calme de quelques buveurs à un club branché qui attirait tout les jeunes de la ville, minuit passé. J'avais goûté tour à tour à chacune de ces atmosphères et les avais toute appréciées à leur façon.

Je m'étais assise dans un coin des plus calmes sur un des fauteuils moelleux qu'offrait l'endroit. Je mélangeais machinalement le cappuccino que j'avais commandé, un livre à la main. J'interrompais de temps en temps ma lecture pour parcourir le bar du regard, curieuse de tout ce qui pouvait s'y passer. J'y avais fait des rencontres intéressantes et enrichissantes. Pour ceux d'entre nous qui n'étaient pas d'ici, perdus dans un univers qui n'était pas le leur, trouvé un peu de réconfort auprès de personnes qui pouvaient comprendre et compatir avec ce qu'ils vivaient c'était déjà quelque chose de positif. C'est ici que j'avais rencontré un fille qui venait d'un futur sombre et un garçon qui avait l'habitude de sauver la planète. En dehors de cela j'avais aussi rencontré une démone sarcastique mais pas si méchante dans le fond, un acteur adorable qui m'avait tout appris sur ma nouvelle situation, un génie des forces de l'ordre et un ex vampire-loup-garou très charismatique et avec qui j'avais eu un entretien des plus agréables. Et bien sûr j'avais retrouvé Stiles, visage familier parmi cette foule d'inconnus que je croisais tous les jours. C'était bon de l'avoir à mes côtés, ça rendait les choses moins effrayantes.

Je rangeais mon livre que je venais de terminer dans le fond de mon sac. Je l'avais emprunter, entre deux recherches infructueuses, à la bibliothèques de l'université de Columbia. J'avais éprouvé le besoin de me détendre après de nombreuses déceptions. C'était très frustrant pour moi qui aimais tout savoir de ne pas comprendre pourquoi et comment nous avions atterris ici. Mais hélas, aucun calculs, aucun bouquins poussés en sciences ne semblait m'être d'un quelconque secours cette fois ci.

Je me levais, m'avançant vers le bar pour régler ma boisson , lorsque je vis, assise sur un des hauts tabourets qui jouxtaient le haut meuble de service, une jolie brunette elle même plongée dans sa lecture. Elle avait un sourire doux et ses yeux qui parcourraient les lignes à une vitesse folle brillaient d'intelligence. On sentait qu'elle aimait lire, que comme moi elle aimait tout connaître, qu'elle était avide de savoir. J'admirais ce trait de caractère, aussi je fus tout de suite avide d'en savoir plus sur elle. Je baissais mes yeux vers son  livre en m'installant à ses côtés et souris en le reconnaissant.

« La petite sirène hein ?! Andersen est mon auteur favori... »

A vrai dire j'avais toujours aimé cette œuvre en particulier. C'était un des tous premiers livres que j'avais lu. Ma grand-mère l'appréciait beaucoup également et elle établissait souvent la comparaison entre moi et la Ariel du livre. Le fait que, dans la version Disney qui était sorti plus tard au cinéma, l'héroïne était rousse l'avait fait beaucoup rire à l'époque. Depuis qu'elle était morte, ce livre avait pris une signification toute particulière pour moi, nous rattachant l'une à l'autre en quelques sortes. Je souris doucement à mon interlocutrice avant de reprendre.

« Tu es nouvelle ici ? Je ne crois pas t'avoir vu dans les environs avant... »


Lydia & Belle

CODE BY AMIANTE

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 23 Déc - 12:40
Conversation autour d'un café

Je regardais le temps qu’il faisait New York aujourd’hui et je vis que les nuages avaient obscurci le ciel si bleu. C’était un temps idéal pour découvrir la ville dans laquelle j’étais depuis maintenant pas mal de temps. Je pris les contes d’Andersen me connaissant je me poserais certainement pour lire. J’avais vagabondé dans les rues désertes de cette métropole. La fatigue commençait à se faire ressentir et j’avais décidé de me poser quelque part. Mon regard bleuté parcoura la rue où je me trouvais cherchant un lieu où je pourrais me reposer. Finalement j’étais rentrée dans un café nommé Diamond. Le nom sonnait plutôt bien et je pénétrais dans l’établissement. Tout de suite l’atmosphère m’avait fait pensé au Granny, elle était aussi sympathique et familiale. Le barman me faisait penser à Granny et la serveuse à Ruby. Je commandais une limonade histoire de me redonner un peu d’énergie pour finir cette journée. Le café ne me plaisait pas, le goût était beaucoup trop amer pour mes papilles et les thés ne me faisaient pas envie. Je m’étais donc assise au comptoir et commençais à lire les contes d’Andersen en attendant ma limonade. Le bruit d’une voix me fit sursauter de surprise. J’étais tellement plongée dans ma lecture que je n’avais plus fait attention au monde qui m’entourait. Je vois une jeune fille rousse aux yeux marrons assise à mes côtés.

« Oui c’est la petite sirène. J’aime bien voir comment vous nous imaginez. »

Je me demande comment Ariel aurait réagi si elle avait lu ce conte. Je pense qu’elle aurait ri devant ces aventures si fausses. La sirène fait partie de mes amis malheureusement nos péripéties respectives ont fait que nous avons passé moins de temps que nous voudrions ensemble. Mais le contact est tout de suite passé et notre amitié a coulé comme de source. Cette pensée fit apparaître un sourire mélancolique. Je m’étais souvent plainte de la vie pleine de péripéties que j’avais mais depuis que j’étais arrivée à New York ça me manquait affreusement. De toute façon c’est en perdant quelque chose qu’on se rend enfin compte de la valeur que ça avait pour nous. Mes amis me manquaient. Mon mari me manquait. Tout me manquait.

Sa deuxième question me fit sourire. Je suis peut-être nouvelle pour elle mais je suis depuis les phénomènes météorologiques.

« Je sais pas si on peut dire que je suis vraiment nouvelle. Disons simplement que l’on ne s’est jamais croisé auparavant. Et toi ? Laisse moi deviner. Tu fais partie des personnages de séries qui ont perdu leur pouvoir ? »

Je suis sûre de mon hypothèse. Mes amis avaient tous des pouvoirs et mon mari était le sorcier le plus puissant. Je sais donc reconnaître quelles personnes avaient du pouvoir ou non. La rousse, elle, semble en irradier. Je me demande comment ça se passe pour les personnes qui avaient des pouvoirs. Ont-ils souffert ? J’ai eu de la chance moi sur ce coup là. Je n’avais jamais eu de pouvoir et j’en n’aurais jamais.

© FieryAmaryllis pour Epicode
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Dim 31 Jan - 19:11



Conversation autour d'un café

« J’aime bien voir comment vous nous imaginez. » Cette réflexion m'étonna et me rendit d'autant plus curieuse. Les rouages de mon cerveau tournaient à toute vitesse pour essayer de comprendre ce qu'elle voulait dire par là. Je demandais rapidement la même boisson que ma nouvelle connaissance au barman qui venait s'enquérir de ma commande et m'installais plus confortablement sur le haut siège. Je jetai un nouveau coup d’œil au livre qu'elle avait reposer au moment où j'avais engager la conversation. L'explication la plus plausible était qu'elle était un personnage d'une adaptation cinématographique des histoires de la petite sirène mais je n'arrivais pas à l'identifier à un des personnages. J'interrompis mes réflexions pour répondre à la question qu'elle m'avait posée.

«Gagné. Même si je ne suis pas sûre qu'on puisse parler de pouvoir réellement... J'étais une banshee avant d'arriver, macabre comme don. Mais tout ça était très nouveau pour moi déjà dans mon monde alors je ne me sent pas vraiment lésée de quoi que ce soit ici... »


Ce n'était rien d'autre que la vérité. A Beacon Hills, je ne contrôlais pas du tout mes instincts d'annonciatrice de funestes destins. Découvrir des cadavres sans le chercher ni même comprendre pourquoi n'avait pas grand chose d'agréable. Tout comme m'arracher les cordes vocales pour prévenir mes amis d'une menace inévitable. Les choses s'étaient empirées à la mort d'Allison. Je m'étais haïs de n'avoir rien pu faire pour la sauver et la culpabilité me rongeait, d'autant plus que si elle s'était mise en danger s'était dans un premier temps pour venir me sauver des griffes du Nogitsune. Je détestais cette créature plus que n'importe qui. Il nous avait privé d'Allison et d'Aiden et il avait causé des dommages irréparables chez Stiles . Quoi qu'on en dise, il n'avait plus jamais été le même depuis qu'il s'était fait possédé par le renard maléfique.

Écartant ces pensées noires de ma tête, j'en revenais à la conversation actuelle, m'intéressant de nouveau à ma voisine de table. J'avalais une gorgée de la boisson pétillante qu'on venait de m'apporter, profitant pleinement de la morsure glacée de celle-ci qui m'arracha un frisson.

« Et toi alors ? Tu viens de l'adaptation d'un comte d'Andersen sur le petit écran ? »


Lydia & Belle

CODE BY AMIANTE

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 11 Mar - 18:26


Conversation autour d'un café

❝ Rencontre de deux curieuses ❞

J’observe ma nouvelle connaissance prendre la même boisson que moi et s’installer confortablement sur le haut de son siège. Ces petits gestes indiquent clairement qu’elle a l’intention de continuer la discussion. Je ne suis pas une asociale loin de là mais ces contes sont tellement étranges. En effet la vérité est tout autre pour ceux qui la connaissent. Malheureusement le « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » ne s’applique pas à la réalité. Les gentils ne gagnent pas toujours certains méchants restent vainqueurs. Nous sommes beaucoup plus complexes que ces personnages qui sont censés nous représenter. Personne n’est jamais d’un côté bien particulier. Nous oscillons constamment entre les deux comme des personnes normales.

- Une banshee ? C’est vrai qu’il y a des dons beaucoup plus joyeux que celui-ci.

Je me suis renseignée sur toutes les créatures possibles et inimaginables que les gens de ce monde avaient bien pu inventer. Mais comme quoi certaines choses qui nous paraissent impossible peuvent le devenir. Après tout moi qui ne croyais pas à l’existence de nombreuses espèces comme les banshees ma rencontre avec cette rouquine me fait réviser mon jugement. Je suis surprise par ma fermeture d’esprit moi la première j’avais toujours été l’une des personnes les plus ouvertes de mon entourage. Alors que se passe-t-il ? La question dans un coin de ma tête, j’essaie de ne pas perdre le cours de la conversation que j’ai avec la personne à côté de moi.

- Je n’ai malheureusement pas fini ce livre mais je ne crois pas qu’Andersen est écrit mon conte, Perrault et les frères Grimm non plus d’ailleurs. Quant aux adaptations j’ai cru voir que j’en avais pas mal.

J’ajoute pour que la lumière se fasse dans son esprit après tout je ne lui ai toujours pas dit mon nom et elle ne m’a pas dit le sien.

- Je m’appelle Belle. Et toi ?

crédit (c) Chaussette


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lydia Martin
Administrateur
avatar
♣ Messages : 816
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /
Administrateur
Dim 21 Aoû - 19:39



Conversation autour d'un café

Elle m’intriguait énormément et j’avais sans doute du mal à le cacher… Je n’avais pas toujours été une personne très curieuse mais j’imaginais que fréquenter Stiles venait avec son lot de mauvaises habitudes. Enfin je n’étais pas certaine que « la curiosité est un vilain défaut » soit une notion cent pour cent véridique. Mais en même temps, pour ma défense, il était vrai qu’elle avait quelque chose d’un peu mystérieux. Il y avait dans son regard un mélange de douceur mais aussi une lueur d’intelligence manifeste qu’on aurait presque pu juger de calculatrice. Cela m’avait d’ailleurs surprise qu’elle comprenne ma condition de banshee. De ce que j’avais compris en discutant un peu avec les gens ici, ce n’était pas un pouvoir très répandu même dans les mondes de fiction. Seul Klaus en savait un peu plus et m’avait même aidé à comprendre mieux ma condition. Je tachai de ne pas laisser cette surprise se voir sur mon visage tandis que je reprenais la parole en souriant.

« Oui une banshee… J’imagine que je ne ressemble pas vraiment à la représentation qu’on s’en fait traditionnellement… Et heureusement à vrai dire… Les illustrations de ma condition sont rarement flatteuses… »

Je l’écoutais me dévoiler ensuite peu à peu son identité et fût un peu surprise de celle-ci. Peut-être n’aurais-je pas dû après avoir rencontré vampire, super-héros et autre chasseur de démons mais cela faisait quelque chose d’étrange de se retrouver face à une version de l’une des princesses qui avait bercé votre enfance. Toute fois cela expliquait la perspicacité et l’amour des livres…

« Je m’appelle Lydia, enchantée ! Mais vous parliez d’Ariel plus tôt comme si vous la connaissiez en disant que vous aimiez bien savoir comment « nous » vous imaginions… Mais j’ignorais qu’il existait une quelconque adaptation de comte où vous vous fréquentiez… »



HRP:
 


Lydia & Belle

CODE BY AMIANTE

_________________


Perfect combination ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» À 5h30 autour d'un café. [Marlon & December]
» Discussion autour d'un feu
» Une conversation autour d’une bonne pipe…
» Nous pouvons découvrir notre histoire autour d'un café... [Vashiti Siuaghan]
» Discussion autour d'un café [PV Lysandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: La corbeille
-
Sauter vers: