AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

“Une Vraie Rencontre ? | Quinn & Lydia (TERMINE)”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 15 Jan - 23:10

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Ça faisait déjà quelques mois que j'étais arrivée ici. Dans mon monde j'étais déjà venue à New York, en 2011 lors du championnat national des chorales de lycée, et nous avions perdus à cause de Rachel et de Finn. revenir ici me donnait quelques frissons, ça me rappelait beaucoup de bons souvenirs.
Il y avait quelques mois donc que j'étais arrivé dans le Connecticut et j'avais décidé de trouver un petit travail pour pouvoir aller jusqu'à New York, puisque apparemment c'était l'endroit où être maintenant. Je ne savais pas ce que j'allais y faire, je ne savais pas pourquoi je voulais être à New York plus qu'ailleurs, mais je me disais que j'y connaîtrais peut-être des gens, ou en tous cas vu ce que disaient les informations, il y avait beaucoup de gens comme moi.
J'étais donc avec ma valise rose et noire dans Central Park, sur le banc où nous avions chanté I Love New York / New York New York avec le Glee Club et je mangeais une bonne glace en regardant les gens passer. J'avais mit des lunettes de soleil, un bonnet et un gros manteau parce qu'à New York il ne faisait pas toujours très chaud.
Codes par © Pucky


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:35, édité 1 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Jan - 15:27


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia


Je resserrai les pans de mon manteau autour de moi, l'air frais de cette fin de matinée se faisant durement ressentir sur Central Park. Toutefois, je préférais mille fois être ici plutôt que dans le motel miteux ou nous logions . Je sais que je ne devrais pas me plaindre puisque, après tout on ne nous demandait rien en compensation du gîte et du couvert. Mais je détestais cette dépendance presque autant que les sombres décors des chambres.  Cela me rappelait bien trop l'épisode morbide de l'hôtel des suicides, souvenir qui me faisait encore très fréquemment faire des cauchemars. Mes nuits n'étaient plus tranquilles depuis un bon bout de temps maintenant.

J'aurais aimé trouver un appartement, un autre endroit, seulement pour nous. Pourquoi pas chercher un travail pour se le payer ? Mais je savais que cela signifierait admettre que nous n'étions pas prêt de rentrer chez nous. Stiles aurait du mal à accepter ça, tout comme moi, je le savais mais un jour ou l'autre il faudrait y songer sérieusement. Nous intégrer ici n'était pas facile, à cause des fans notamment, on se sentait parfois trop différents. C'était loin d'être facile.

Je me rendis compte en pensant à tout cela que je n'avais pas prévenu mon ami que je sortais. Il dormait encore lorsque j'étais parti et je me doutais bien qu'il se ferait un sang d'encre s'il ne me voyait pas à son réveil. C'était sans doute un peu de ma faute à vrai dire. La soirée catastrophique qui avait eu lieu le week-end précédent l'avait amenée à faire la connaissance des personnes que j'avais rencontrées depuis que nous étions arrivés à New York. Et entre le vampire psychopathe et la démone cynique, je comprenais qu'il ne soit pas tout à fait d'accord pour me laisser me balader toute seule dans la Grosse Pomme... Je ne me choisissais pas vraiment d'instinct les meilleures fréquentations...

Je sortis mon portable de ma poche, afin de le tenir au courant de ma sortie et de promettre que je ferais attention, pour me rendre compte que la batterie était à plat. Je grimaçai à cette constatation. Le parc n'étais pas tout prêt du motel et je voulais profiter encore un peu de l'air frais. Cherchant une solution autour de moi, mon regard tomba sur une jolie blonde assise sur un banc avec une valise. J'analysais rapidement sa personne, de ses lunettes de soleil à ses vêtements choisis avec soin en passant par sa valise, elle ne semblait clairement pas représenter un danger potentiel. Je m'avançais donc vers elle en souriant.

« Bonjour, excusez moi de vous déranger... Pourrais-je vous emprunter votre téléphone un court moment ? Le mien est complètement hors d'usage... »



AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Jan - 18:03

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Ma glace tenait bien grâce au froid, c'était peu commun de manger des glaces à cette période de l'année mais on ne pouvait pas retirer des envies, et ça je l'avais bien compris lorsque j'étais tombée enceinte ! Malheureusement j'avais surtout envie de bacon mais la mère de Puck refusait que j'en mange car la religion juive le refusait.

Ma journée n'était pas des plus amusantes, j'avais peu d'argent en poche, j'étais venue en bus alors le trajet avait été long et cher et maintenant que j'étais arrivée à New York je ne savais pas trop ce que je devais faire. J'étais quelqu'un d'assez débrouillarde, donc je savais que je devais me trouver un hôtel, j'essayerais sûrement de profiter de la popularité de mon visage, et de mon charme pour être dans un bon hôtel qui serait non infesté de rats et comme ça je ne payerais pas très cher.

Une fille arriva en face de moi pour m demander mon téléphone. elle avait l'air gentille, et pas méchante, et j'avais l'impression de l'avoir déjà vue. Sûrement dans un magasine, peu importe le magasine, ou alors c'était moi qui me faisaient des idées. Je savais que dans les grandes villes il y avait pleins d'arnaqueurs et de pickpockets, et je me disais que si elle s'enfuyait avec mon téléphone je serais bien mal. Mais je n'étais pas du genre à vivre dans la peur de tout ça et lui adressais un sourire avant de sortir mon téléphone de ma poche.

- Oui bien sûr, dis-je en lui tendant gentiment.

J'avais de la batterie, j'avais du réseau, et je n'avais presque pas de contact parce que ce téléphone était neuf, enfin un téléphone prépayé acheté dans une supérette pas loin de mon ancienne université. Mais bon, au moins il fonctionnait, et si ça pouvait servir à quelqu'un, autant qu'il serve.

Ça me faisait toujours un peu bizarre que quelqu'un me vouvoie, mais j'aimais bien ça, ça montrait que maintenant j'étais une adulte et donc ça me rappelait que je pouvais faire tout ce que je voulais. Dans la mesure du raisonnable. Et donc que maintenant je n'aurais plus qui que ce soit au-dessus de moi pour me juger. Même si cette personne était souvent Santana, et que ses jugements s’avéraient vrais. Elle me manquait assez maintenant.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:41, édité 1 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Jan - 20:40


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia


Je souris face à sa gentillesse et pris le portable qu'elle me tendait. Je ne m'attardais pas sur le fait étrange qu'elle soit en train de manger une glace alors que la température n'était pas vraiment clémente. J'étais de celles qui pouvaient s'accorder ce genre de bizarreries. Je m'empressais de taper quelques lignes destinées à rassurer mon ami , lui assurant que je serais très vite de retour et qu'il ne devait pas s'inquiéter, que ma batterie était à plat. Je signais le message et entrai le numéro de Stiles de mémoire. Une fois envoyé, je rendis le téléphone à sa propriétaire en souriant.

« Merci beaucoup vous me sauvez la vie ! »

J’exagérais peut être un peu... Quoi que inquiéter Stiles donnait des résultats plutôt démesuré. D'aussi loin que je me souvienne, ça avait toujours été comme ça avec lui. Ne m'avait-il pas dit une fois qu'il fallait que je l'appelle lui, avant la police si je trouvais un cadavre ? Alors je préférais le rassurer dès maintenant plutôt que de lui faire risquer une crise d'angoisse. Je savais que ma manière de réagir aurait été assez semblable si je ne l'avais pas vu au réveil un matin, surtout ici. Alors je pouvais bien critiqué...

Je m’aperçus bien vite que, plongée dans mes pensées, j'avais occultée la présence de la jolie blonde. Je m'étonnais d'avoir à faire à quelqu'un d'aussi gentil. Les gens d'ici n'était pas vraiment comme ça et la majorité d'entre eux ne m'aurait sans doute pas prêté leur téléphone avec autant de facilité. Ils étaient tous tellement suspicieux. A part si on m'avait reconnu ou pris encore une fois pour cette Holland, on ne m'aurait pas céder le bon Dieu sans confessions de cette manière. Mais elle, n'avait pas l'air de me connaître aussi était elle seulement simplement gentille. C'était étonnant et rafraîchissant.

« Je m'appelle Lydia au faites... Vous venez d'arriver en ville ? »




AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Jan - 20:59

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Ça me faisait plaisir de rendre service à quelqu'un, tout le monde ne le faisait pas d'ailleurs, je trouvais ça assez dommage en fait, où passait donc notre humanité ? Ne vas pas dans ce sens-là Quinny, tu vas vite te perdre dans tes pensées et tu passeras pour une fille bizarre ! Tu n'as vraiment pas besoin de ça maintenant ! Bien que devant des inconnus.. Nan même !

- Ça me fait plaisir alors, dis-je en lui souriant toujours.

Elle avait l'air soulagée de pouvoir prévenir son ami, ou peu importe qui elle prévenait, et ça me faisait réaliser que moi personne n'était là pour que je le prévienne que j'allais bien. D'un coup je fus envahie d'une sensation de solitude, c'était étrange.. Je n'avais pas encore ressentie ça depuis mon arrivée miracle dans ce monde. Peut-être que cette fille avait prévenue son petit ami, qu'est-ce que je ne donnerais pas pour avoir un SMS de Puck ?
Je souriais doucement à cette pensée de recevoir une nouvelle de Puck puis regardais à nouveau cette fille rousse. Elle avait des cheveux magnifiques ! Combien de coiffures j'aurais pu me faire avec des cheveux pareils ? Je n'avais jamais eu les cheveux aussi longs, mais quel bonheur ce devait être !
Heureusement pour moi, elle avait l'air dans ses pensées en même temps que j'étais dans les miennes, je ne paraissais donc pas tellement dans la lune. Les apparences comptaient beaucoup pour moi quand elles me concernaient ! Lydia ?? J'avais déjà entendu ce prénom quelque part, oh on trouvait tous les prénoms partout.

- Oui, je viens à peine d'arriver. Et je m'appelle Quinn.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:43, édité 2 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Fév - 15:03


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia



Quinn ? J'aimais bien l'originalité de ce prénom et la façon dont il lui collait à la peau. Elle avait tout d'une reine cette jolie blonde, de son allure altière à ses vêtements parfaitement ordonnés. Elle avait l'air d'accorder beaucoup d'importance à son apparence et je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, j'étais comme ça aussi. Peut être un peu moins maintenant qu'à une certaine époque, pas facile de combattre des loups-garous en robe et talons hauts... Je m'étais fait plus discrète dans les couloirs du lycée. Laissant un peu de côté mon rôle de reine des abeilles au profit de mes amis. J'avais appris à être vraiment moi même auprès d'eux... Allison m'y avait encouragée, Stiles m'avait convaincu, et le déclenchement de mes pouvoirs de banshee avait finaliser le tout. Je n'en restais pas moins coquette même si je n'avais pas toujours l'occasion de me mettre en valeur... Je lui accordais un nouveau sourire, heureuse de discuter avec une fille qui devait avoir à peu près mon âge.

« Mon ami est du genre à s'inquiéter si je m'absente sans le prévenir... La situation est un peu compliquée... »


Je ne savais pas trop pourquoi je lui expliquais ça, sans doute cherchais-je des raisons pour justifier ma demande auprès d'elle. Je ne savais pas vraiment si elle était au courant d ce qu'il se passait ici, ni même si elle était une personne lambda ou si elle venait également d'un univers de fiction. Elle n'avait pas l'air vraiment perdue, comme j'avais pu l'être en arrivant ici. New York m'était presque complètement étrangère alors et j'avais peiné à me faire à l'agitation de la Grosse Pomme.

« Je ne suis pas là depuis très longtemps non plus... Je trouve cette ville un peu déroutant... Tout est tellement grand voir démesuré ! »

Je m'étais perdu plus d'une fois et m'étais retrouver dans des situation étrange. Je souris en me rappelant ma rencontre avec Misha. On m'avait emmenée quasiment de force dans un studio de tournage, me prenant pour une autre. Je ne sais pas comment je serais rentrée à l'hôtel si je n'étais pas tombé sur le gentil acteur...

« Ou avez-vous trouver une glace en cette saison ? J'ai l'impression de ne pas en avoir manger depuis des siècles ! »

Je n'étais pas du genre à adapter mes habitudes alimentaires à la température aussi manger une glace en plein hiver ou un couscous au milieu de l'été n'était pas quelque chose qui me semblait saugrenu. Aussi, j'étais partie en boudant le petit déjeuner offert par l'hôtel, pain rassi et café répugnant très peu pour moi, du coup je n'aurais pas dit non à une petite sucrerie, mon ventre commençant à crier famine...



AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Fév - 16:06

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Son ami avait l'air de vraiment tenir à elle si elle savait qu'il s’inquiéterait si elle ne rentrait pas ou si elle s'absentait trop longtemps. Je n'avais pas ce genre de fréquentations malheureusement. Mes proches n'avaient jamais été du genre à s'inquiéter d'une disparition d'une journée, et puis j'étais indépendante. Et puis, maintenant que j'étais à l'université je n'étais plus avec eux, donc forcément... Et puis avec Puck qui était un peu partout dans le pays avec ses missions, il ne pouvait pas s'en rendre compte.

- Je ne pourrais pas être plus d'accord avec vous ! Depuis quelques mois la vie devient de plus en plus bizarre ! Surtout vu les nouvelles qu'on apprend aux informations.

Si je parlais des journaux c'était pour ne pas trop m'étendre sur mon arrivée mystérieuse ici, j'avais eu la possibilité de comprendre ce qu'il m'était arrivé grâce aux journaux, aux informations à la télé et sur internet. J'ignorais qui elle était, si elle était comme moi ou non, mais si elle venait de ce monde, elle me prendrait sûrement pour une folle, ou alors elle pourrait me demander pleins de photos ou d'autographes, et donc ça grillerait ma couverture, j'aurais mit cette casquette et ces lunettes pour rien. Je souriais et hochais la tête lorsqu'elle me parlait de la densité de la ville.

- Je suis déjà venue il y a quelques années, alors j'ai un petit peu de repères, mais je me perd beaucoup moi aussi. Je pense qu'il faut être new yorkais de naissance pour pouvoir s'y retrouver dans cette ville ! Avec toutes les bouches de métro, toutes les avenues, et puis avec cette circulation affreuse ! Je ne comprends pas comment on peut s'y retrouver facilement quand on y arrive. Vous êtes arrivé quand ?, me permettais-je de demander.

Je regardais ma glace après l'avoir retirée de ma bouche puis répondais en la regardant dans les yeux. Elle avait de jolis yeux verts qui tiraient vers le bleu, au contraire des miens qui tiraient vers le marron. Cette fille était très jolie.

- Je l'ai achetée dans un magasin. J'ai eu de la chance ils l'ont vendue par unité, je me voyais mal acheter un paquet, même de quatre glaces, et toutes les manger d'un coup, dis-je avec un sourire amusé.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:46, édité 1 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Avr - 23:59


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia



Les informations... Oh oui je les suivais particulièrement depuis que nous étions arrivés de la petite télé de la chambre d’hôtel. J'essayais d’attraper quelque chose, un indice qui pourrait expliquer comment nous avions atterri ici  et surtout un truc qui nous permettrait de rentrer à la maison. Mais rien. Les informations étaient vagues, les solutions inexistantes. Souvent ils signalaient juste que telle ou telle personne avait été aperçu en ville mais rien qui n'en vaille vraiment la peine. Et ils ne semblaient pas vraiment non plus vouloir nous être d'un quelconque secours malgré leurs dires. En témoignait cette fameuse soirée qui aurait pu se terminer en bain de sang. J'avais eu peur ce soir là, des gens avaient perdu la vie ce qui avait eu des incidences désastreuses sur mon côté banshee qui avait refait surface soudainement. Plongée dans l'horreur à nouveau j'étais terrifiée. Pour moi, pour Stiles et tout ceux qui étaient là et que j'avais appris à aimer : Barry qui s'était dangereusement comporté comme le héros qu'il est et Klaus aussi même si il était plutôt du mauvais côté de la force. Mais bon j'avais tendance à avoir des tendances quelque peu défectueuse dans le choix de mes relations.  Stiles me l'avait bien fait remarquer quand je m'étais jeter dans l'arène pour arrêter le vampire qui devenait incontrôlable. Je ne savais toujours pas comment j'avais pu m'en sortir indemne.

- Oh oui, ça me concerne de près,  je baissais légèrement la voix de peur que des passants hystériques ne m'entendent et ne viennent nous importuner sur le sujet comme ça m'était déjà arrivé, je fais parti des personnes dont ils parlent à vrai dire je suis loin d'être d'ici...

Je l'écoutais me parler du fait qu'il était impossible de se retrouver ici et je ne pouvais que l'approuver sur ce point aussi acquiesçais à la justesse de ces mots. En même temps ne pas se retrouver n'avait pas que des mauvais côtés. Je souriais à mes propres pensées avant de lui expliquer le fond ma pensée pour ne pas qu'elle me prenne pour une folle.

- C'est en me perdant dans le labyrinthe souterrain du métro que j'ai retrouvé quelqu'un qui compte beaucoup pour moi donc j'imagine que je ne devrais pas trop me plaindre.

Je laissais la conversation dérivée sur le sujet plus léger qu'était la glace. Peut être est-ce que c'était un peu décalé mais ça faisait du bien de se vider un peu la tête.

- J'irais en chercher à mon retour dans ce cas, ça me changera les idées, dis-je en souriant.




AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Avr - 16:23

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Elle venait elle aussi d'un autre univers ? Génial ! Je me sentais tout de suite un petit peu moins seule au monde ! Est-ce qu'on devait appeler ça venir d'un autre univers, d'une autre dimension, ou juste tout simplement d'un autre monde ? Rien que cette question me venait souvent en tête et me prenait la tête !
Lorsqu'elle me disait qu'elle aussi venait d'ailleurs - autant le dire ainsi - ça me faisait me sentir vachement mieux. Comme un soulagement, quelque chose qui pesait beaucoup moins lourd à l'intérieur de moi. Je savais que je n'étais pas la seule dans ce cas-là, mais rencontrer quelqu'un comme moi me faisait un grand bien. Peu importe qui c'était. Bien sûr ça aurait été encore mieux si ça avait été quelqu'un de Mon monde, mais n'en demandons pas trop d'un coup.

- Vous aussi ? Waw je ne suis donc réellement pas la seule à vivre ce calvaire alors ! Vous n'imaginez pas comment vous venez de raviver ma journée !, dis-je en riant doucement.

Si elle avait retrouvé son ami dans le métro, alors on pouvait retrouver tout le monde n'importe où. J'essayais de trouver ça rassurant, mais ça n'avait rien de rassurant ! New York c'était immense, et il y avait 8 millions d'habitants ! Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! Mais je ne perdais pas espoir.

- En effet heureusement que vous vous êtes perdue alors ! J'imagine que les retrouvailles ont dues être fantastique.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:48, édité 1 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Mai - 16:55


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia



Elle n'ont plus ne venait pas d'ici. Je ne me souvenais pas l'avoir croiser à la soirée du gouvernement mais en même temps il y avait tellement de monde que je ne pouvais pas me souvenir de tous les visages. Ou peut être n'y était-elle tout simplement pas allé. J'étais curieuse de savoir d'où elle venait. Elle semblait moins perdue que d'autre personnes que j'avais pu rencontré aussi j'imaginais que son monde à elle ne devait pas être si différent de celui-ci. Elle n'avait pas l'air dangereuse non plus ça c'était sûr. Mais après tout un joli visage pouvait cacher bien des choses, j'avais pu en faire l'expérience à maintes reprise.

- Vous êtes loin d'être la seule, fis-je en souriant, il était toujours agréable de rencontrer d'autres personnes qui vivaient la même situation. J'ai pu en rencontrer plus souvent qu'à mon tour des gens comme nous.... Je comprends votre joie, j'ai l'impression d'être une étrangère ici et je ne comprends pas forcément le comportement des... autres.

Par autres je voulais parler de tous ces gens qui nous apostrophaient dans la rue, sans aucun respect pour notre intimité, demandant photos et autographes. Et puis ils y avaient ceux qui se montraient faussement compatissants. Ceux-là étaient peut être les pires. J'avais l'impression que nous étions des espèces de bêtes de foires. Entre nous au moins nous nous comprenions.

Un nouveau sourire éclaira mon visage à son évocation de mes retrouvailles avec Stiles. J'approuvais de la tête. Fantastique était le bon mot, complètement loufoque aussi.Je ne me rendais pas encore bien compte de la chance que j'avais eu de tomber sur lui. J'aimais à penser que nous nous serions retrouver d'une manière ou d'une autre, être seule était définitivement quelque chose que je voulais éviter...

- Vous avez raison je m'estime très heureuse d'avoir eu cette chance. Même si cela me contraint à prévenir quelqu'un de mes sorties, j'ajoutais en riant désignant le téléphone qu'elle m'avait prêté plus tôt. Stiles est une personne formidable mais il s'inquiète pour pas grand chose... Et vous alors il y a quelqu'un qui vous attend quelque part ?




AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Mai - 15:10

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

- A votre avis, combien de gens comme nous deux il y a ? Ca ne doit pas non plus être si fréquent que ça d'en croiser. Enfin ce ça me paraît tellement improbable !

Mais bon, sachant que notre situation était par définition improbable. Si elle en avait croisé beaucoup, alors peut-être avait-elle rencontré des amis à moi. Ou peut-être pas, si il y en avait tant que ça. Comment être sûr ?..

- Oui les gens sont souvent incompréhensibles ! Ils nous courent après sans trop qu'on sache pourquoi, comme si nous étions des animaux de foire. Ils sont inhumains, et complètement fous en fait.

Lorsqu'elle me demandait si quelqu'un m'attendait quelque part je ne savais pas quoi répondre au départ, alors je marquais un temps d'arrêt. Je ne savais pas si quelqu'un m'attendait. Si quelqu'un dans mon monde était venu me faire une visite surprise chez moi et ne m'avait pas trouvée dans mon dortoir ou si quelqu'un était dans ce monde aussi et qu'il me cherchait. Ça me faisait assez mal au coeur de me dire que j'étais seule, moi qui aimais être entourée !

- Nan, dis-je après avoir secoué la tête doucement. Nan, ce téléphone ne me sert qu'au cas où je doive appeler les numéros d'urgences. Mais personne pour me demander des nouvelles pour le moment.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:51, édité 2 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Juin - 16:28


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia




Combien nous étions ? Ça demeurait un mystère... Mais la soirée du gouvernement m'avait permis de voir que notre nombre était pus important que ce que je pensais. J'aurais dû m'en douter après tout avec toutes les personnes « comme nous » que j'avais pu croiser. Il y avait peu de chances statistiquement pour que ça ne soit que lié au hasard.

- Passé un certain temps ça ne semble plus aussi fou que ça je vous assure, je lui dis en souriant, mais après tout j'ai étais habitué à bien plus étrange si on veut... Je ne sais pas combien nous sommes exactement  mais je peux vous assurez que nous sommes plus nombreux que ce que vous pouvez imaginer...

Je comprenais qu'elle soit un peu perdu. J'avais la chance de ne pas être seule ici ce qui n'était hélas pas le cas pour tout le monde. Rajoutez à ça les journalistes et fans qui nous suivaient partout c'était largement suffisant pour être déroutée. Je hochais la tête en accord avec ce qu'elle disait. Oui, parfois on avait l'impression que les gens devenaient fous autour de nous. Je me souvenais encore de la scène dans le métro avec Stiles ou même au restaurant avec Barry. Certaines de ces filles étaient complètement folles.

Je la regardais tristement lorsqu'elle me dit qu'il n'y avait personne pour la contacter ici. J'espérais qu'elle se trompait t qu'elle trouverai finalement l'un de ces amis. A mon goût, il n'y avait rien de pire que la solitude. Surtout dans un endroit où tout paraissait si différents.

- Je suis désolée de vous avoir demandé... Mais vous savez New York est une grande ville, peut être sont-ils là quelque part et vous n'avez tout simplement pas encore eu la chance de pouvoir les croiser qui sait ?

J'essayais de me faire la plus rassurante possible, cherchant à lui remonter le moral. Mais ma curiosité  me poussait à vouloir en savoir plus même si je ne voulais pas l'offenser.

- D'où est-ce que vous venez si ce n'est pas trop indiscret ?

AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Juin - 16:53

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Je ne savais pas depuis quand elle était dans ce monde-là, mais soit elle prenait des habitudes rapidement, soit elle était là depuis plus longtemps que moi. Bien qu'il m'arrivait de ne pas prendre l'habitude du changement assez vite. Après tout dépendait d'où elle venait, puisque comme moi elle venait d'un autre monde, ce qu'ici on prendrait pour une série ou un film, alors il se pouvait qu'elle venait d'un genre fantastique, ou même d'une autre époque, ou les deux.

- Je me suis imaginée beaucoup de choses depuis mon arrivée ici, alors c'est un peu compliqué de savoir exactement ce que j'en pense. Enfin par rapport à ça, rajoutais-je en souriant. Toute cette situation est si étrange. Mais je veux bien croire qu'on est beaucoup. Il y a tellement de films et de séries qui sortent. Si on se retrouvent absolument tous ici, dans la même ville au même moment, il y a des chances pour qu'on soit des milliers.

Et donc de grandes chances pour que je ne retrouve jamais mes proches.. Mais je devais être positive quoi qu'il arrive et ne jamais être défaitiste, être persévérante.

- Il n'y a pas de quoi être désolée. Ce ne doit être qu'une histoire de temps. Et puis j'aurais pu ne pas être seule. C'est quitte ou double dans cette histoire. Avec 8 millions de personnes en ville, et avec le fait qu'on ne viennent pas d'ici, il y a des chances pour que mes proches soient retournés à notre ville natale dans l'Ohio pour se retrouver. Et vous d'où venez-vous ?
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Ven 29 Juil - 23:52, édité 1 fois


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Juil - 18:58


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia



Je détestais ne pas comprendre totalement quelque chose. Et depuis que j'étais arrivée ici j'avais l'impression que tout m'échappait et personne ne semblait vouloir ou pouvoir nous éclairer. Quoi qu'ils en disent nous étions livrés à nous même. Preuve en était cette stupide soirée que le gouvernement avait organisé et qui avait tourné au désastre le plus complet. A vrai dire je nourrissais une rancœur envers eux surtout parce que je ne savais pas qui blâmer d'autre pour ce qui nous arrivait. Je ne pouvais pas pester contre la météo... Ne rien savoir c'était le pire. Ne pas savoir quand et même si nous allions rentrer... C'était dur, vraiment.

Je réfléchissais à ce qu'elle venait de me dire. En effet nous ne pouvions pas être tous là c'était impossible... Mais pourquoi nous et pourquoi pas d'autres ? Encore une question qui resterait sans doute sans réponse. Est-ce que d'autres allaient encore venir ? Égoïstement d'un côté, j'aurais aimé que oui. Nous pourrions user d'un peu plus d'aide pour savoir comment rentrer. Cependant il y avait des personnes que je préférais grandement ne pas voir débarquer ici, pouvoirs surnaturels ou pas. Hollywood avec beaucoup d'imagination lorsqu'il s'agissait de créer un méchant.

- C'est vrai,
fis-je en hochant la tête, il y a tellement de gens dans cette ville que statistiquement il est difficile de tomber sur quelqu'un qu'on connaît...

En effet les chances étaient très minimes. Bien sûr si on connaissait bien la personne, on pouvait un peu deviner quels lieux elle allait plutôt fréquenter mais ça restait tout de même difficile.

- L'idée de retrouver un lieu connu me semble loin d'être idiote, c'est souvent ce que l'être humain a tendance à faire... Retourner à la maison en quelques sorte. Je soupirai tristement. Le problème c'est que l'endroit d'où je viens semble avoir été aussi inventé que moi. Je lui offris un pauvre sourire en haussant les épaules. En plus,  j'ai l'impression que s'éloigner de cette ville n'est pas une si bonne idée. Après tout, nous sommes tous arrivés ici alors j'imagine que si un jour nous parvenons à repartir ce serait d'ici également...

C'était un raisonnement un peu bancal mais il se tenait. Et à vrai dire je n'avais pas trouvé mieux.

- Je viens d'une ville de Californie Beacon Hills, qui apparemment comme je vous l'ai dit n'existe pas. En même temps cela semble logique... Je ne vois pas ce qu'une ville dont la moitié de la population n'est pas vraiment humaine pourrait faire ici, dans un monde tout ce qu'il y a de plus normal...

AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Juil - 0:11

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

Je détestais les statistiques à ce moment présent. Ils étaient vraiment désespérants, et me faisaient presque perdre espoir en un instant. Plus on accumulait les données plus on se persuadait qu'on ne reverrait jamais nos proches. Je ne savais pas si j'étais prête à revoir quelqu'un que je déteste, même si il faisait partit de ma vie d'avant, de mon monde, il resterait une personne avec qui je ne voudrais pas être.

- C'est déprimant, ça me donne envie de boire, ou de fumer. Voir même les deux. Mais on ne peut pas s'offrir ce luxe de désespérer et de se laisser aller dans la tristesse, sinon ça ne vaudrait pas la peine de retrouver ses proches.

Si on cherchait nos proches, si on continuait à essayer d'avoir une vie normale, alors on méritait ce privilège, celui de retrouver nos proches et de passer du temps avec eux. Enfin c'était comme ça que je le voyais. Qu'y aurait-il de gratifiant à leur raconter notre vie de dépressif quand on les retrouvera ? Rien.
Son idée d'aller à des endroits où on serait sûr de retrouver ses proches était une excellente idée, j'avais déjà essayé une ou deux fois sans succès malheureusement. J'aurais dû réessayer. Mais si tout le monde faisait ça, ce serait compliqué pour se retrouver. Par exemple si j'essayais de retrouver Kurt chez Vogue.com et qu'il me cherchait dans le quartier des boutiques de fringues, on ne se retrouverait pas.

- Oui je me demande bien pourquoi nous sommes arrivés à New York. surtout que les studios les plus importants sont en Californie, ce n'est pas très logique d'arriver ici. Enfin, est-ce qu'il y a une seule logique à toute cette histoire ? Je me demande bien..

C'était dommage qu'elle n'ait plus d'endroit où aller pour se sentir chez elle. En ce qui me concernait, Lima dans l'Ohio, aussi étrange que ça puisse paraître, existait réellement. Donc si un jour je le sentais, si un jour j'avais cette immense envie de " rentrer à la maison " je pouvais prendre l'avion jusqu'à Cincinnati et rentrer à Lima. Mais je n'aurais pas de maison..

- Peut-être que les habitants auraient juste été humains.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 21 Aoû - 20:29


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia



Je hochais la tête complètement d’accord avec ce qu’elle disait. Enfin sauf avec la partie de la cigarette. Bien que plus grande organisatrice de fête autoproclamée de Beacon Hills je n’avais jamais rien fumé de ma vie… Enfin dans un premier temps, c’était surtout par esthétisme que par principe réel… A l’époque, même imaginer penser à entacher mon sourire m’aurait fait passer des nuits blanches. Je n’étais pas non plus une grande consommatrice d’alcool mais cela était sûrement dû au fait que j’aimais pouvoir tout maîtriser. Autant dire que l’arrivée du surnaturel dans ma vie avait bien fait dégringoler mes idéaux.

- Tu as raison, j’imagine qu’il faut mériter un tel bonheur… Même si j’ai eu la chance de tomber sur Stiles sans le chercher bien longtemps, et sans le mériter vraiment je suppose… Mais j’imagine également que nos proches ne voudraient vraiment pas nous voir nous apitoyer sur notre sort comme nous n’aimerions certainement pas les voir tristes…

J’étais certaine que Malia, dans son rationalisme décapant, n’aurais sans doute pas compris cette solitude que nous ressentions, elle qui avait vécu en solitaire pendant de nombreuses années… D’un autre côté, je ne saurais le dire pour moi mais j’étais certaine qu’où qu’elle soit au moins Stiles lui manquait. Je me demandais souvent comment les choses se passer pour eux. J’espérais que tout allait bien, qu’ils soient ici ou ailleurs.

- La logique, tout comme le surnaturel, ne semble pas exister ici, aussi contradictoire que cela puisse paraître, je ris légèrement jaune à la suite de cette déclaration, J’espère qu’un jour on sera au moins en mesure de comprendre ce qui nous est arrivé…

J’étais un peu découragée sur ce point cependant. Des heures de recherche n’avait pas suffi à nous donner ne serait-ce qu’une micro-piste et les gens d’ici semblait avoir d’autres préoccupations que notre sort faisant de nous une véritable attraction touristique.

- Peut-être en effet, ce serait le plus logique… Même si dans ce cas ce ne serait plus vraiment Beacon Hills…

AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Aoû - 17:50

Quinn & Lydia

Une Vraie Rencontre ?

- Mes proches m'ont vue m'apitoyer sur mon sort pour beaucoup de choses et me l'ont souvent reproché, bien après que ça se passe d'ailleurs ! Mais je pense qu'ils seraient fiers de moi et même surpris, de voir que je fais tout pour ne pas le faire. bien qu'on pourrait avoir des raisons de le faire, se retrouver seul pourrait être une bonne raison. Mais non.

Je m'étais apitoyée sur mon sort chaque année, et pourtant ils avaient toujours été là pour moi, même après toutes les trahisons que j'avais pu leur faire. Mais à trop abuser avec eux à me faire passer pour une victime, Monsieur Schuester, puis Satana, puis Finn, puis Puck, m'avaient remis à ma place, et avec le temps j'avais compris où étaient mes erreurs. Et dans ce monde je ne voulais pas leur donner une nouvelle raison de le faire, je voulais paraître plus forte, je voulais le devenir. J'étais sur la bonne voie.

- Moi aussi j'espère qu'on trouvera une raison, une explication rationnelle à tout ça. Chez moi non plus il n'y a pas de surnaturel, et je me dis que ce n'est peut-être pas plus mal, vu tout ce qu'il peut arriver sans ! Mais je déteste ne pas comprendre pourquoi une telle chose nous arrive, et puis pourquoi nous et pas quelqu'un d'autre ? Si même le gouvernement n'arrive pas à retrouver tous tes amis c'est peut-être qu'ils n'ont pas été " téléportés " ici. Je n'en sais rien.

Je pensais à ça juste après lui avoir dit. C'était peut-être pour ça que je ne retrouvais personne : parce que j'étais la seule de mon monde à être arrivée ici. Cette idée était encore plus déprimante ! je secouais la tête pour signifier que ça ne devait pas être ça. Je passais une main dans mes cheveux pour les remettre un peu en place, derrière mon oreille, moi qui avais pour habitude de mettre toujours des serre-têtes, j'en aurais bien eut besoin.

- Ce serait moins intéressant, et ça serait peut-être étrange. Et puis, tu ne te sentirais pas plus chez toi, je pense.
Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


avatar
♣ Messages : 716
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Avr - 19:13


Une vraie rencontre ?
Quinn & Lydia



Je souris face à la similitude de nos histoires et de nos personnalités présentes comme passées. Quinn était une jeune femme qui avait appris de ses erreurs et qui avait profondément changé en conséquent. Je me retrouvais tout à fait là dedans. Les préoccupations lointaines de mon adolescence me semblaient bien futiles à présent... Avoir la tenue parfaite, garder Jackson dans mes filets, toujours être la plus populaire du lycée... Cela semblait vraiment dérisoire et ridicule pour la jeune femme que j'étais devenue. Même si j'aimais toujours être bien apprêtée... Le groupe comptait bien plus que tout le reste maintenant, Stiles surtout puisque nous étions tous les deux dans cette galère.


Je pense que le mieux à faire et d'attendre et de voir, ils finiront bien par trouver, je ne perds pas espoir... Tout à une explication plus ou moins rationnelle.


Je jetai un coup d'oeil à ma montre et constatai que cela faisait un bon moment que notre discussion durait. Je savais qu'il était grand temps que je rentre, je n'aimais pas être loin de mon ami trop longtemps. S'il s'inquiétait souvent pour moi, il en était de même me concernant.


Je vais te laisser, je crois. J'ai été heureuse d'avoir quelqu'un à qui parler. Et merci encore pour le téléphone !


Je la saluai une dernière fois avant de m'éloigner vers mon hôtel.
AVENGEDINCHAINS

_________________


Perfect combination ♥:
 

Administrateur

avatar
♣ Messages : 778
♣ Date d'inscription : 30/03/2014
♣ Localisation : Où le vent m'emportera ♪
♣ Double compte : /

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Une Vraie Rencontre ? | Quinn & Lydia (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Mirlande Manigat aux Gonaives mercredi soir:une vraie démonstration de popularit
» une petite blague vraie de laramas
» 01. [Villa de Quinn Fabray] I'll be there for you [CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: RPs terminés
-