AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

“Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire | Quinn & Klaus”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sam 19 Mar - 17:11


"Je n'ai jamais rencontré de vampires"


Quinn & Niklaus


Je souri, mais ce sourire semblait davantage forcé que sincère.
Elle avait absolument compris. Le choc de voir toutes nos capacités changer, de nous voir évoluer. Et quant au caractère c'est pire !

   -    Tu as tout compris ma chérie.  

J'inspirai longuement avant de continuer, sans me départir de mon sourire :

   -    Lorsque je suis devenu vampire, tout était différent. Les sons, les couleurs, les sensations, mon caractère. Tout était amplifié. Maintenant que tout cela est parti, je me sens fade.

Je ricanais sans joie.

   -    Je me sens fade et faible parce qu'avant, les seuls vampires capables de rivaliser avec moi étaient les autres Originels, les membres de ma famille. Les autres vampires, qui même s'ils n'avaient que quelques années de moins que nous, n'étaient que de la vermine sans intérêt. Maintenant que mes aptitudes d'immortels sont parties, je retrouve mon caractère, celui de l'humain que j'ai haïs jusqu'à devenir vampire.

Je détestais ma condition humaine, et là où pour mes frères et sœurs, le sort avait été une malédiction elle était au contraire pour moi une véritable bénédiction.
Elle avait raison. Rien ne m'avait poussé à faire le mal autour de moi. Mais cet instinct sadique et sanguinaire faisait partie de mon caractère de vampire… Et de mes gènes de loup-garou.

  -    Mon beau-père m'a conditionné à être violent répondis-je simplement. Ce qui est fait est fait.  

J'avais haussé les épaules. Je lui en avais déjà bien assez dit sur moi, elle pourrait très bien écrire une page wikipédia sur moi désormais !  Avoir des regrets sur mille ans de meurtre serait idiot. Mais cette gamine me faisait beaucoup rire, elle était franche et même si elle devait s'inquiéter un peu pour elle, elle ne devait pas vraiment réaliser combien j'aurai été dangereux en tant qu'immortel. Je me fichais qu'elle ait peur de moi après tout. A vrai dire, tout le monde avait peur de moi !

   -    Je traîne derrière moi des siècles de problèmes, il est normal que j'en ai toujours ! Quinn, je suis né il y a mille ans. Inutile de te dire que les politesses n'étaient pas les mêmes. Le monde était violent à cette époque, surtout là où je vivais. Cette vie-là fait et fera toujours parti de moi. Ce que j'ai vécu à cette époque conditionne ce que je suis aujourd'hui. Quant aux amis… Les amis nous trahissent lâchais-je en soufflant.

Elijah m'aurait rabâché que je faisais parler là ma paranoïa, ce à quoi je lui aurais répondu qu'il a contribué à ce que je sois paranoïaque. Cette fille semblait pourtant vachement perspicace !

   -    Etudes en psychologie pour autant de perspicacité ? Demandais-je en me rappelant de Camille.


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Mar - 21:15



Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire
with Klaus & Quinn
" Ma chérie ", c'était une habitude pour lui d'appeler les gens comme ça ? Enfin les filles j'entends. Oui ce serait bête d'appeler un garçon ainsi. Ça pouvait paraître flatteur mais en fait c'était plus flippant qu'autre chose. J'aurais pu être flattée, après tout j'étais jolie c'était normal qu'il soit gentil, mais être jolie ramenait d'autres risques, surtout en pleine nuit avec un tueur en série ! Je savais et je comprenais à quel point il était dangereux, mais je n'arrivais pas à me dire qu'il était désagréable, au contraire j'appréciais sa compagnie.

- Mais devenir un vampire a été une habitude à prendre. Donc redevenir humain c'est la même chose : une habitude à prendre. Je pense qu'il y aura toujours un manque, puisque vous aimiez ça, mais plus le temps va passer plus vous vous y ferez.

J'étais une spécialiste des sourires, je passais toujours 5 minutes devant le miroir à sourire et à tester différents sourires pour toujours avoir le meilleur sourire à chaque occasion, alors je reconnaissais les sourires forcés. Et puis au lycée, selon la réputation, on avait tous le droit à des sourires forcés.

- Mais pourquoi changer de caractère en redevenant humain ? Si vous avez bien mille ans et des patates, vous avez eut le même caractère pendant tant de temps, et il serait parti d'un coup ? Juste parce que vous redevenez faible ? Donc dans l'un des deux cas vous n'avez pas été vous-même ?

Son beau-père l'a fait devenir ainsi, à croire qu'un père ne servait à rien de bien dans la vie ! Même si j'avoue que parfois ça me manquait un peu de ne plus avoir le mien dans ma vie. Vu que j'étais sa fifille chérie j'avais tout !

- Je ne suis pas bête. Je suis consciente que les sociétés étaient différentes de maintenant. Le monde est en perpétuel changement. Et je ne suis pas contre quelques politesses. Enfin de vraies politesses j'entends. Mais justement, en mille ans vous avez pu apprendre tellement de chose sur la vie, sur les gens, sur vous-même, de quoi être meilleur de siècle en siècle. Après chacun a sa vie, oui.

Les amis étaient tous des traîtres.. ça dépendait. Il fallait apprendre à pardonner. C'était si facile de perdre quelqu'un qui nous est cher et de passer sa vie dans le regret des choses qui se sont mal passées.

- C'est si évident que ça ?, demandais-je e souriant en tournant la tête vers lui.



CODES POUR MOI:
 

Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


Dernière édition par Quinn Fabray le Sam 26 Mar - 23:26, édité 2 fois


avatar
♣ Messages : 714
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Mar - 21:43


"Je n'ai jamais rencontré de vampire"


Quinn & Niklaus


Une habitude à prendre ?
Gommer mille ans d'habitude allait prendre du temps, peut-être même que je ne m'en remettrai jamais ! Mais je préférais ne rien dire, et la laisser penser que tout irait bien pour moi.

   -    Je ne change pas radicalement de caractère. Mais certains traits de caractères sont amplifiés. Je supporte mal la trahison en tant qu'humain. Alors en tant que vampire, j'ai… tué mes frères et sœurs pour cela. Mais ils vont bien maintenant, ils ont juste dormi quelques siècles.

J'avais ajouté la suite en me disant qu'elle allait me prendre pour un fou furieux. Ce qui devait de toute manière être déjà le cas.

   -    J'ai eu ce caractère amplifié pendant des centaines d'années. J'étais impulsif et dangereux, manipulateur et sans cœur. Maintenant que tous ces traits sont atténués, je n'ai même plus l'impression de ressentir des sentiments. Mais tu dois te dire que c'est une bonne chose si ces défauts s'atténuent. Hélas, quoique rares soient mes qualités, elles aussi, s'atténuent.

Tout ce que j'avais appris ces derniers siècles m'avait conforté dans l'idée que la race humaine était stupide et inutile ! Nous étions passés devant cinq ou six hôtels et je commençais à me demander si elle n'avait pas loupé le sien.

   -     Ces siècles m'ont rendu encore plus paranoïaque que je ne l'étais déjà dis-je simplement pour conclure cette discussion.

Cela se sentait à des kilomètres qu'elle étudiait la psychologie. Sa façon de me parler, d'agir, le ton de sa voix, ses remarques… Toutes les allures d'une psychologue. Comme Cami.
Elle me l'a rappelait avec ses cheveux blonds. Je me remémorais son sourire satisfait lorsqu'elle arrivait à me faire avouer quelque chose. Et en ce moment même je lui avouais toute ma vie. Sans me soucier de rien.

   -    Vous me rappelez une amie, une des rares que j'aime vraiment. Elle aussi, est psychologue. Elle a les mêmes agissements que vous, enfin, avec sa touche personnelle qui la rend unique.

Avais-je vraiment dit cela ? Je crois que le son de ma voix avait changé, mais je m'en fichais pas mal. Je me rappelais de ces moments passés avec elle et je les regrettais amèrement. Je baissais la tête, silencieusement honteux, puis la relevais en affichant un sourire faux :

   -    Mais, à moi de jouer au psychologue un peu. Vous semblez bien terre à terre et ancrée dans vos idéaux pour quelqu'un qui vient d'une série. De mauvaises expériences peut-être ?


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Mar - 23:25



Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire
with Klaus & Quinn
Il avait tué ses propres frères et sœurs ? Je le regardais complètement bouchée-bée et m'arrêtais de marcher, je n'arrivais pas à me retirer ces mots de la tête. Ça résonnait et rebondissait dans ma tête de tous les côtés. Mon cerveau enregistrait le reste de ce qu'il disait mais ne l'analysait pas directement pour me le faire comprendre. Tout ce que je comprenais c'était " j'ai… tué mes frères et sœurs pour cela " ; je m'en fichais qu'il me dise " Ils vont bien maintenant ". Ça avait dû être mon déclic, mon cerveau me disait de fuir. Et pourtant il me parlait de meurtres depuis un long moment maintenant.

- Vous.. Oh mon Dieu vous.. vous avez tués votre propre famille. Je ne sais pas pourquoi ils vous ont trahis, ce qu'ils ont fait ou au contraire pas fait mais.. Oh la vache ! Dans quoi je suis entrée encore une fois ?!

Mon cerveau avait vraiment mit du temps avant d'avoir le déclic ! Et maintenant j'étais en train de paniquer ! C'était super ! C'était ce que préféraient les sérials-killers ! La panique dans les yeux de leurs victimes ! Et il n'avait pas arrêté de dire que j'aurais très bien pu en être une si il avait été un vampire.
Ce type avait assassiné toute sa famille et il réussissait à avoir des amis ?! OK au départ j'étais plutôt à l'aise avec li, je ne comprenais même pas pourquoi, mais là je paniquais, alors j'avais du mal à raisonner correctement. J'émettais quelques sons mais ils semblaient plus à des bégaiements qu'autre chose. Je tenais toujours ma petite bombe au poivre dans ma main, bien fermement et passais mes mains dans mes cheveux.

- Elle aussi vous l'avez tuée ?! Vu qu’apparemment les gens qui vous sont proches ont l'air de faire des siestes de plusieurs siècles ! Et oui, beaucoup de mauvais moments pendant plusieurs années. Et je sens que j'ai encre fais une connerie en pensant que je pouvais me faire raccompagner !

Lequel de mes amis pourrait me dire quelque chose comme " Tu sais Quinn, même si les gens ont l'air sympathiques et même si tu es à l'aise avec eux, ça ne veut pas dire qu'ils sont des gens biens. Au contraire, tu pourrais un jour tomber sur un tueur en série et tu serais dans le pétrin et ta jolie frimousse ne t'aidera pas ! ". Sam pourrait me dire quelque chose comme ça, parce qu'il avait été SDF.
C'était bien gentil de vouloir jouer au psychologue avec moi, et j'aurais bien joué le jeu, mais là mon esprit était partit autre part. Je me sentais plutôt mal et en danger, ne pas avoir assez réfléchis, ni avoir prit assez conscience des risques. C'était comme coucher avec un Puckerman en pensant qu'il avait une protection ! Tu te retrouves enceinte, ou alors dans cette situation peut-être morte ! Je regardais autour de moi et ne savais même plus dans quel hôtel pourris je dormais le nuit, mais j'allais le trouver toute seule.

Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


avatar
♣ Messages : 714
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Mar - 23:54


"Je n'ai jamais rencontré de vampire"


Quinn & Niklaus


Je rigolais franchement en voyant sa réaction. Elle s'était arrêté, me regardait avec des yeux de la même taille que des balles de baseball et bégayais tellement elle était effrayé. Vampire, j'aurais profité de cette situation et je l'aurais trouvé drôle. Maintenant, je rigolais simplement, sans pouvoir m'occuper de cette petite blonde.

   -    Allons allons, calmez-vous. Je l'ai ai dagués. En tant qu'Originels, utiliser la dague revient à… eh bien, à leur donner un cachet pour les faire dormir. Tant que la dague n'est pas retirée, ils dorment. Je ne l'ai ai pas tué à proprement parler. Eux par contre, ont complotés pour me tuer définitivement.

Qu'elle puisse croire que je sois capable de tuer Cami m'offusquait énormément. Autant que cela me vexait. Jamais je ne ferai du mal à Camille. J'avais déjà été menaçant avec elle. Je lui avais déjà fait peur. J'avais déjà tué des gens pour elle. Mais je ne l'avais jamais touché physiquement.
D'un air tout à fait sérieux je la regardais avant d'enchaîner :

   -    Jamais je ne lui ferais du mal. Je mourrais pour elle. Comme je mourrais sans doute pour ma famille.

Elle devait me prendre pour un fou furieux : j'ai dagué ma famille mais je mourrais pour elle. Sans les circonstances, ce ne devait pas être très compréhensible.

   -    Les trahisons de mes frères et sœurs m'ont conduit à les daguer, donc à les faire dormir quelques temps commençais en croisant mes mains dans mon dos, cependant, je ferais tout pour les protéger de la mort définitive. Car si quelqu'un doit les tuer, c'est moi et moi seul. Quand à Camille… Je crois qu'elle pourra me trahir des millions de fois que je ne toucherai pas à un seul de ses cheveux blonds. De plus, elle n'est pas vampire, si je l'a tuais… ce serait définitif, et ça, je crois que jamais je ne me le pardonnerai.

J'avais finis ma phrase en ricanant de ma propre bêtise. Je ne tolérais pas la trahison de la part des membres de ma famille mais celle d'une fille que je ne connaissais que depuis trois ans si. Parfois, je ne me comprenais pas moi-même.

   -    Vous pouvez ranger votre spray ridicule, vous ne devriez pas l'utiliser ce soir. Je crois cependant que vous devriez faire des efforts pour analyser les gens. Le travail que vous avez fait sur ma complexe nature est correct mais encore insuffisant, puisque vous venez à peine de réaliser que je peux être dangereux, alors que je vous ai répété plusieurs fois que je pourrai vous tuer.

Je fis une pause avant de reprendre e jetant un coup d'œil au ciel sombre :

   -    Vous êtes sûre de ne pas avoir loupé votre hôtel ?


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Mar - 0:45



Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire
with Klaus & Quinn
Tout ce qu'il disait ne faisit aucun sens dans ma tête. Je ne comprenais pas ces histoires de dagues, de sommeil profond, de retour à la vie. J'avais déjà eu du mal à accepter l'idée que c'était un vampire, alors même si je n'étais pas contre un trop plein de logique et d'apprentissage, j'avais des limites. Il était tard, la seule chose qui éclairait la rue c'étaient des lampadaires, et les rues étaient vides ou presque vides, quelques passants avaient marché à côté de nous, mais sans trop nous remarquer : Vive New York pour ça !

- Vous me demandez de me calmer ? Mais vous êtes fou ou quoi ?! Vous venez de me dire que vous êtes un vampire. Ça d'accord, très bien, vous venez d'une série, j'ai assimilé. Mais là vous me dites que vous avez tué de sang froid vos frères et sœurs ! Votre propre famille ! Et vous voulez que je me calme ?!

Comment on pouvait poignarder sa famille et ensuite vouloir mourir pour elle ? Ce type devait être bipolaire. Ne jamais dire à un monstre qu'il en est un, il risquerait de l'être avec vous ! Je ne voulais pas mourir ce soir. Je voulais mourir vieille dans les bras de l'homme que j'aime. Donc vraiment loin de cette situation.

- Comment je pourrais avoir une parfaite compréhension d'un vampire meurtrier de plus de mille ans qui poignarde ses frères et sœurs, et qui refuse qu'ils soient tués ?! Et oui je crois avoir loupé mon hôtel parce que je ne me rappelle plus à quoi il ressemble !

Ça faisait du bien de hausser un peu le ton même si je devais avoir l'air d'une folle. Bien que si on faisait la comparaison, le fou c'était lui ! Il me disait que ma petite bombe ne me servirait pas, je le regardais puis la bombe et la rangeais dans mon sac.

Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


avatar
♣ Messages : 714
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Mar - 17:35


"je n'ai jamais rencontré de vampire"


Quinn & Niklaus


Sa panique m'avait fait oublier ce que j'avais ressenti lorsqu'elle avait évoqué la possibilité que j'ai tué Cami. Elle paniquait réellement la pauvre ! Encore une caractéristique d'humaine, qui n'était même pas capable d'affronter la mort.
Il est facile de ne pas comprendre lorsque l'on n'a pas tous les éléments en main. En fait, j'étais le seul à les avoir tous en main. Mes frères et sœurs ne cautionnaient pas ce que j'avais fait, mais ils essayaient de comprendre que mon enfance tragique avec Mikael avait pu influencer mon futur. Mais ils m'en voulaient. Ils m'en voulaient quand même, alors qu'ils savaient que j'étais quelqu'un de torturé.
Alors, comment pouvait-elle comprendre elle qui ne connaissaient que quelques grandes lignes ? Etudiante e psychologie ou non, elle ne pourrait jamais comprendre. Personne ne le pouvait. Pour plaisanter je rajoutais :

   -    Le seul qui ai le droit de les tuer, c'est moi !

Je n'étais pas certain qu'elle saisisse la plaisanterie, mais je la tentais quand même. Elle haussait le ton quand elle parlait, et voir son affolement et sa peur de moi était une situation tout à fait cocasse puisque en tant qu'humaine j'étais tout à fait inoffensif.

   -    Mon côté vampire n'était pas le seul à stimuler mon impulsivité. Mes gènes ne loup rajoutaient leurs sauces et dieu seul sait à quel point ils sont imprévisibles.  Mais comme je vous l'ai répété plusieurs fois, en tant qu'humain, vous ne risquez rien avec moi.

Elle n'avançait plus, et espérait que je ne la tue pas. Je voulais simplement la ramener à son hôtel et faire preuve une fois dans ma vie d'altruisme ! Quinn avait la présence d'esprit de ranger sa bombe ce qui me laissait penser que mes mots faisaient mouche à ses oreilles. Tant mieux. Je ne voulais pas avoir les yeux qui piquent à cause d'une petite blonde qui était un peu peureuse. J'étais un gentleman avec les filles. En tant qu'humain en tout cas, donc elle ne risquait rien. Je ne voulais pas avoir de sang sur les mains aujourd'hui. Tant mieux. Je ne voulais pas avoir les yeux qui piquent à cause d'une petite blonde qui était un peu peureuse.

   -    Je veux juste que vous rentriez à votre hôtel. Et pas trop tard, si possible, puisque j'aimerais rentrer, moi aussi.


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mar - 16:41



Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire
with Klaus & Quinn
Pour ne rien améliorer il me rappelait que c'était aussi un loup-garou ! Un animal qui n'avait rien inoffensif et qui massacrait tout le monde dans les films ! Et j'avais bien vu quelques films où les victimes, humaines, des loups-garous finissaient en pièces ! Donc rien ne me donnait plus envie d'être avec cet homme, spécialement pas dans une rue sombre, tard le soir.

- Vous trouvez ça drôle ? Vraiment ?! C'est peut-être justement à cause de ça que les gens essayent de vous tuer. Parce qu'ils sont effrayés par ce que vous pouvez leur faire. C'est pas parce que vous êtes humains que vous n'êtes pas un tueur en série sans ressource.

Si il avait voulu me tuer il l'aurait sûrement fait depuis un moment, ou alors il avait attendu assez longtemps pour que je panique. Quelle soirée éprouvante ! Jamais je n'aurais imaginé qu'elle se passe ainsi ! J'étais plutôt heureuse que dans ce monde il n'ait pas ses pouvoirs, mais tout ce que je voulais c'était rentrer chez moi, dans un monde où la seule forme de surnaturel c'est Tina déguise en vampire !

- Je trouverais mon hôtel seule. La seule chose dont je suis sure c'est qu'il n'est pas loin. Je saurais me débrouiller seule. Merci de la considération !

Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


avatar
♣ Messages : 714
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Avr - 21:00


"Je n'ai jamais rencontré de vampires"


Quinn & Niklaus


Je continuais de sourire, parce que son attitude de défense avait mis du temps à arriver.

   -    Bien sûr que c'est pour cela qu'ils veulent me tuer. Mais inspirer la peur permet aussi l'obéissance et le respect. Et pour ne rien arranger si l'on me tue, tous les vampires issus de ma lignée meurent, donc si mes "descendants" se sont faits des ennemis et qu'ils veulent faire d'une pierre deux coups, ils s'occupent de l'Originel à l'origine de la lignée.

Maintenant elle voulait rentrer seule ? Elle était lunatique cette petite blonde !

   -    Vous voulez rentrer seule ? Eh bien, soit, partez devant ce n'est pas comme si quelque chose allait vous arriver tard le soir dans les rues de New York, vous avez raison. C'est toujours mieux d'être seule qu'avec un ancien hybride de mille ans, vous avez raison. Bonne soirée, jolie Quinn.

Je me détournais tout en souriant. Était-elle trop fière pour m'implorer, ou bien allait-elle revoir ses jugements ? Son hôtel ne devait plus être loin de toute manière, j'avais juste amplifié un peu la situation. Elle ne risquait pas grand-chose dans ces rues-là, mais on n'est jamais trop prudent.


_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"


avatar
♣ Messages : 1057
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Avr - 21:30



Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire
with Klaus & Quinn
Je n'étais pas sûre et certaine qu'instaurer la peur et la terreur quelque part renforçait le respect, ça renforçait surtout les hypocrites et les coups de couteaux dans le dos. Mais devait avoir plus d’exemples que moi, c'était peut-être ma vision qui était faussée. Ça faisait beaucoup pour moi toutes ces explications ce soir. Je n'étais pas une habituée des univers fantastiques et surnaturels.
Je préférais ne pas relever ce qu'il me disait sur cette histoire de lignée, d'ennemis, et d'Originels. Il était tard, j'avais eu une longue journée, et toute cette réflexion inattendue, tout ça jouait sur mon niveau de fatigue qui commençait à grandir. Mais ça allait encore. Mais je ne voulais pas rester avec un tueur en série qui est heureux de me répéter qu'il peut me tuer d'un coup sans que personne ne s'en rende compte. Parce que de toutes façons qui saurait que j'ai disparue ? Waw, rien que de me rendre compte de ça ça me fichait un coup.
Après sa dernière remarque je m'arrêtais. Mon hôtel n'était sûrement pas loin, et on ne savait jamais ce qu'il pouvait arriver, et en plus de ça, si il avait voulu me tuer, encore une fois, il l'aurait fait. Mais mon hôtel ne devait pas être loin.

- Comment je pourrais plus être saine et sauve avec justement un vieux vampire de plus de mille ans qui se vante qu'il peut me tuer et tuer toutes les personnes qui passent ? Bonne soirée monsieur.

Après avoir dis ça je me remis à marcher, les mains dans les poches en regardant le nom de chaque hôtel devant lequel je passais.

Codes par © Pucky

_________________

" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "


avatar
♣ Messages : 714
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Je N'ai Jamais Rencontré De Vampire | Quinn & Klaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Un Jogging ? Une Traque ? | Quinn & Klaus
» Un Vampire ne meurt jamais...
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Un peu de détente
 :: Archives :: RPs terminés
-