AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

“What A Difference A Day Makes [Feat. Harleen Quinzel]”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 19 Juin - 10:54



⚡ What A Difference A Day Makes ⚡
Feat. Harleen Quinzel

Beaucoup de personnes rêvent d'une vie normale, une vie ordinaire sans histoires, sans vagues. Vous savez dans les séries de télés, il y a toujours ce personnage qui aurait préféré ne pas être mêlés à des histoires surnaturelles ou irréalistes, des histoires qui sortent de l'ordinaire et ce personnage aimerait retrouver le calme qui régnait dans sa vie avant ses mésaventures. Cela n'a jamais été mon cas, jamais je n'ai voulu arrêter d'être Flash, jamais je n'ai eu marre de courir après les méchants, littéralement. Ma vie était mouvementée, parfois pour le meilleur et parfois pour le pire. Au moins on pouvait dire que je n'avais pas souvent le temps de m'ennuyer !

Maintenant que je suis dans ce monde, la vie réel comme ils aiment l'appelé, j'ai droit à cette vie normale dont certains rêvaient. Et c'est un véritable cauchemar, vraiment je n'exagère pas. Oui je sais, je suis plus joyeux et optimiste que ça d'habitude, mais lorsque l'on a tout perdu c'est difficile de rester optimiste et joyeux. Bon sang, comment Thawne a pu vivre ainsi pendant quinze longues années ? Loin de tout ?

Je chassais ces mauvaises pensées alors que j'empreinte le métro afin de rentrer chez moi. J'essaie de garder le moral, garder espoir même si certains jours j'ai envie de tout abandonner, même si parfois j'ai l'impression que je vais être coincé dans ce monde pour le restant de mes jours. Sans mes amis, sans ma famille et sans mes pouvoirs. Admettez que garder espoir et être optimiste c'est difficile ! Enfin, j'ai dit que j'arrêtais d'y penser, alors j'arrête.

Le métro est bourré de monde à cette heure, chose tout à fait normale pour une grande ville tel que New-York. Et dire que certains se plaignent de Central City ! Ils devraient venir faire un tour ici lors des heures de pointe. Cela leur montrerait qu'il y a pire ailleurs !

Finalement la rame de métro arrive et je me faufile à l'intérieur parmi de nombreux passagers, certain n'hésitant pas à bousculer volontairement d'autres personnes pour pouvoir passer. Pour ma part, malgré le monde je préfère faire attention et m'excuser à chaque personne que je percute accidentellement. Je suis soulagé d'avoir mis mes lunettes de soleil ainsi que ma casquette, sinon on m'aurait reconnu à coup sûrs ! Enfin bref, malgré le monde je trouve tout de même une place assise, côté fenêtre et rapidement une autre personne vient s'asseoir sur le siège d'à côté.

Naturellement je détourne la tête vers cette personne, un réflex, je te reconnais alors, enfin je pense te reconnaître, il faut dire que je ne t'avais jamais rencontrée même si parfois tu faisais parler de toi à Gotham. Harley Quinn. Ou du moins je crois que c'est bien toi, tu lui ressembles mais en même temps tu n'es pas exactement pareille. Peut-être que je me trompe et que tu n'es qu'une cosplayeuse ? Je décide alors de lancer la conversation en te posant la question.

"Excuse moi... Tu fais du cosplay ?" Je te souri.

© By Halloween sur Never-Utopia


_________________

Cold and Speed are opposite
You want to be the villain? This is what they do.
They kill their friends, because nothing matters to them anymore, right?
Come on. Kill me, Caitlin.
You can't do it. You can't, because underneath all that cold,

you're still you.

Administrateur

avatar
♣ Messages : 1186
♣ Date d'inscription : 01/06/2015
♣ Age : 28
♣ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
♣ Double compte : Sourwolf & Angel in a Trenchcoat ♪

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 17:44

What a Difference a Day Makesv
Ft Barry Allen •••


« New-York City Le XX/XX/XXX.
Mon nouveau Gotham. Mon nouveau terrain de jeu où il est bon de s’amuser. Gotham, c’était déjà sympa, les truands, Batsy et ses batmioches, c’était cool. Mais là, faut avouer que c’est carrément le pied. Bon, ici, c’est vrai, je n’ai encore tué personne. Mais je n’ai pas besoin de ça pour m’amuser. J’ai des fans dans le monde entier, des gens qui m’aiment et qui m’adorent pour ce que je suis. Une folle avec des superbes couettes. Ma surprise fut assez grande quand j’ai vu que certaines personnes se déguisaient en moi le temps d’une fête où d’une ‘convention’. Y a même certaines salopes qui sont mieux foutues que moi, mais qu’importe, JE suis la vraie Harley Quinn, et ça tout le monde le sait. J’aime énormément mes fans et maintenant que des gens même, je veux être un modèle pour eux. C’est dans cette optique que j’ai créé une association, la Harley Quinn’s Family. Cette asso sert a beaucoup choses, mais elle se bat surtout pour lutter contre le sexisme, la culture du viol. Chez moi, c’est girl power au même titre que pour les hommes. Nous faisons aussi de l’accueil de jeune en situation de détresse à cause de leur sexualité où leur genre sexuel. Chez moi, tout le monde est égaux et tout le monde est tout pareil.   Je pense que si Puddin me voyait, il serait fier de moi.
Bon, après, j’avoue je casse encore des mâchoires. J’ai le sang chaud et de très bons avocats, donc il est vrai que parfois je vais chercher un monstre et je fais justice. Ça m’aide à canaliser ma rage qui, parfois est aussi grosse que les cuisses de Wonderwoman… Aujourd’hui, c’était une journée normale avec au programme visite du refuge de la Harley Quinn’s Family. Et pour cela, il fallait prendre le métro. C’est bien, c’est plein de vieux pervers qui en profite pour mettre des mains aux culs donc des baffes que je peux potentiellement mettre. Et ça, c’est défensivement cool. »


Assise dans le métro, la petite Harley Quinn termina décrire dans son carnet ce qui lui paraissait important. Une sorte de journal intime pour conserver ce qu’elle a fait lors de son voyage dans ce monde. La présidente de la Harley Quinn’s Family était habillée en noir et rouge. Un short et un mini bustier vint à couvrir son corps mais laissa tout de même voir ses quelques tatouages. Elle porta aussi son bomber rouge et bleu de la Suicide Squad, a la nuance ou dessus, elle rectifia le « Proriety of Joker » en remplaçant Joker par Harley. Entre ses jambes, sa batte, on ne sait jamais, elle peut servir.  Plus que jamais, Harley est une femme forte et indépendante, autonome qui veut profiter de cette nouvelle vie pour aider les autres… A sa manière. En sommes, elle est très satisfaite de sa nouvelle vie et n’est pas prête de la quitter, surtout que beaucoup de gens comptent sur elle. Tout en mâchouillant un chewing-gum qui n’avait plus de goût, elle dessina un portrait de son cher Joker, qui, malgré tout ça, lui manquait. Il y a et aura toujours une partie d’elle qui l’aime et l’aimera toujours.
Elle fut coupée dans son chef d’œuvre quand un jeune homme s’assoit à ses côtés. Manifestement, il cachait son visage.  « Excuses-moi, tu fais du cosplay ? » dit-il en souriant. Harley tourna la tête vers lui, un air voulant dire « Really, bitch ? » Elle soupira et le regarda. « Mmmh, tu n’as pas meilleure approche pour me draguer, jeune homme ? » Elle fit une bulle qu’elle éclata être de son visage et prit la casquette de Barry. Elle la plaça sur sa tête. « Non, désolée pour toi mon chou, mais je ne fais pas de cosplay, du moins pas d’Harley Quinn, puisque, c’est moi, la seule, l’unique. » Elle lâcha un ricanement et s’approcha du visage de Barry.

« Et toi, tu es qui ? A te cacher comme ça, tu es forcément quelqu’un de louche ou de connu ou peut-être les deux… Tu es Johnny Depp ?! »


© 2981 12289 0


avatar
♣ Messages : 19
♣ Date d'inscription : 20/04/2017
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 22:43

@Harleen Quinzel a écrit:
What a Difference a Day Makesv
Ft Barry Allen •••


« New-York City Le XX/XX/XXX.
Mon nouveau Gotham. Mon nouveau terrain de jeu où il est bon de s’amuser. Gotham, c’était déjà sympa, les truands, Batsy et ses batmioches, c’était cool. Mais là, faut avouer que c’est carrément le pied. Bon, ici, c’est vrai, je n’ai encore tué personne. Mais je n’ai pas besoin de ça pour m’amuser. J’ai des fans dans le monde entier, des gens qui m’aiment et qui m’adorent pour ce que je suis. Une folle avec des superbes couettes. Ma surprise fut assez grande quand j’ai vu que certaines personnes se déguisaient en moi le temps d’une fête où d’une ‘convention’. Y a même certaines salopes qui sont mieux foutues que moi, mais qu’importe, JE suis la vraie Harley Quinn, et ça tout le monde le sait. J’aime énormément mes fans et maintenant que des gens même, je veux être un modèle pour eux. C’est dans cette optique que j’ai créé une association, la Harley Quinn’s Family. Cette asso sert a beaucoup choses, mais elle se bat surtout pour lutter contre le sexisme, la culture du viol. Chez moi, c’est girl power au même titre que pour les hommes. Nous faisons aussi de l’accueil de jeune en situation de détresse à cause de leur sexualité où leur genre sexuel. Chez moi, tout le monde est égaux et tout le monde est tout pareil.   Je pense que si Puddin me voyait, il serait fier de moi.
Bon, après, j’avoue je casse encore des mâchoires. J’ai le sang chaud et de très bons avocats, donc il est vrai que parfois je vais chercher un monstre et je fais justice. Ça m’aide à canaliser ma rage qui, parfois est aussi grosse que les cuisses de Wonderwoman… Aujourd’hui, c’était une journée normale avec au programme visite du refuge de la Harley Quinn’s Family. Et pour cela, il fallait prendre le métro. C’est bien, c’est plein de vieux pervers qui en profite pour mettre des mains aux culs donc des baffes que je peux potentiellement mettre. Et ça, c’est défensivement cool. »


Assise dans le métro, la petite Harley Quinn termina décrire dans son carnet ce qui lui paraissait important. Une sorte de journal intime pour conserver ce qu’elle a fait lors de son voyage dans ce monde. La présidente de la Harley Quinn’s Family était habillée en noir et rouge. Un short et un mini bustier vint à couvrir son corps mais laissa tout de même voir ses quelques tatouages. Elle porta aussi son bomber rouge et bleu de la Suicide Squad, a la nuance ou dessus, elle rectifia le « Proriety of Joker » en remplaçant Joker par Harley. Entre ses jambes, sa batte, on ne sait jamais, elle peut servir.  Plus que jamais, Harley est une femme forte et indépendante, autonome qui veut profiter de cette nouvelle vie pour aider les autres… A sa manière. En sommes, elle est très satisfaite de sa nouvelle vie et n’est pas prête de la quitter, surtout que beaucoup de gens comptent sur elle. Tout en mâchouillant un chewing-gum qui n’avait plus de goût, elle dessina un portrait de son cher Joker, qui, malgré tout ça, lui manquait. Il y a et aura toujours une partie d’elle qui l’aime et l’aimera toujours.
Elle fut coupée dans son chef d’œuvre quand un jeune homme s’assoit à ses côtés. Manifestement, il cachait son visage.  « Excuses-moi, tu fais du cosplay ? » dit-il en souriant. Harley tourna la tête vers lui, un air voulant dire « Really, bitch ? » Elle soupira et le regarda. « Mmmh, tu n’as pas meilleure approche pour me draguer, jeune homme ? » Elle fit une bulle qu’elle éclata être de son visage et prit la casquette de Barry. Elle la plaça sur sa tête. « Non, désolée pour toi mon chou, mais je ne fais pas de cosplay, du moins pas d’Harley Quinn, puisque, c’est moi, la seule, l’unique. » Elle lâcha un ricanement et s’approcha du visage de Barry.

« Et toi, tu es qui ? A te cacher comme ça, tu es forcément quelqu’un de louche ou de connu ou peut-être les deux… Tu es Johnny Depp ?! »


© 2981 12289 0


avatar
♣ Messages : 19
♣ Date d'inscription : 20/04/2017
♣ Double compte : Non.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

What A Difference A Day Makes [Feat. Harleen Quinzel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» C'est de ta peur dont j'ai peur [Harleen Quinzel/Jonathan Crane]
» Pourquoi un corbeau ressemble t-il à un bureau ? [le Chapelier Fou/Harleen Quinzel]
» Harleen Quinzel + i'm not just on of your many toy
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Welcome to New York
 :: Transports en commun
-