LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥️
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

[TERMINÉ] Qui A Fait Cette Morsure ? | Klaus & Quinn

 :: 
Welcome to New York
 :: The Diamond Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Jeu 13 Juil - 22:09
Deux jours que Stefan m'avait mordue dans ce cinéma, j'avais été faire soigner ça à l'hôpital et j'étais repartie travailler directement. Dans ce pays on ne pouvait pas se permettre des jours d'arrêts maladie comme ça. Et puis même, je ne voulais pas rester assise dans mon canapé. Je préférais aller au bar et saisir l'occasion de voir du monde.
Aujourd'hui j'étais habillée de mon uniforme du Diamond, un pantalon noir pour aller avec, des chaussures plates, les cheveux libres et bouclés en espérant que ça cache assez le pansement qui recouvrait la morsure. Ça ne recouvrait pas grand chose en fait, mais c'était tout de même moins voyant que si j'avais fait une queue de cheval. J'étais d'assez bonne humeur aujourd'hui et commençais la journée avec un peu de karaoké, chantant assise sur une table la chanson Malibu de Miley Cyrus, elle était en vogue, pas trop mouvementé, ça allait bien, et c'était la chanson que j'avais en tête en arrivant.

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Mer 19 Juil - 13:58
Comme souvent, Niklaus avait décidé d'aller au bar.

Après un énième refus d'emploi, l'ancien hybride en était arrivé à la conclusion que jamais l'alcool ne le trahira. Et comme il avait trouvé un bar plutôt sympa (avec une serveuse sympa, plutôt), il était déterminé à aller dans celui-ci. En entrant, un son abrutissant retentissait et il regretta instantanément la belle époque avec de la vraie belle musique. Klaus s'avança prudemment, essayant de se décontrer autant du son qui retentissait dans la pièce que des vulgarité d'ivrognes çà et là. Il n'eut pas le temps d'arriver au bar qu'il vit Quinn assise sur une table en train de danser en chantant les mêmes paroles que celle qui abrutissait l'esprit de l'hybride. "Je trouve cela dommage que tu apprécies cette musique" lui dit-il lorsqu'il fut arrivé à sa hauteur.
Les mains flanquées dans ses poches, il la regardait s'amuser avec un détachement certain. Elle s'amusait et s'était mignon parce qu'elle semblait vraiment apprécier la chanson : "Je vais remettre en cause ce que je pense sur toi" continua-t-il de son air réprobateur, "il est inadmissible de chanter ça".

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Mer 19 Juil - 22:12
Alors que j'étais en train de chanter devant tout le monde je vis ce cher hybride rentrer et venir vers moi. Il me disait qu'il n'aimait pas cette chanson, je lui fis un clin d’œil et continuais de chanter, je n'allais pas m'arrêter en pleine chanson juste parce qu'il ne l'aimait pas. Une fois ma petite performance terminée je prenais les pourboires et les mettais dans ma poche, regardant où était Klaus, pas trop loin, je lui dis alors :

- Bonjour à toi aussi ! Et je chante ce qui me vient en tête. Je l'avais en tête en arrivant, il faut bien que je la sorte de ma tête, et puis elle est en vogue, donc bon.

J'allais m'asseoir sur un siège en face de lui, je le regardais droit dans les yeux avec un léger sourire sur les lèvres, contente de le voir malgré ses remarques.

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Jeu 20 Juil - 13:01
Quinn prit soin de finir de chanter avant de s'occuper de Niklaus. Il leva les yeux au ciel en la voyant récupérer les pourboires, et comme il était bon joueur, il glissa quelques pièces lui-aussi. Uniquement pour qu'elle puisse s'acheter du miel une fois qu'elle n'aura plus de voix.
Elle lui répondit avec sa vivacité habituelle et il sourit en hochant négativement la tête. "Qu'est-ce que ça aurait été si tu avais vécut au dix-huitième siècle ! Tu auras chanté des airs d'opéra, je suppose ?" plaisanta-t-il en s'asseyant sur une chaise alors qu'elle faisait de même pour se mettre en face de lui. Klaus l'observa un long moment mais la bonne humeur de la jolie blonde lui fit plisser les yeux. Des années sinon des siècles qu'il n'avait pas été d'excellente humeur pendant une journée entière. En règle générale, quelqu'un venait toujours tout gâcher.

En la détaillant, ses yeux bleus se posèrent sur son cou, à un endroit où auparavant il n'aurait jamais hésité à y planter ses crocs. Un vague reflut de son instinct de chasseur refit surface mais il ne laissa rien paraître. A la place, ses yeux se plissèrent, parce qu'il avait la vague impression de voir un pansement dans son cou. Naïf, il lui lança : "Quelqu'un a essayé de te poignarder en t'écoutant chanter ?".

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Jeu 20 Juil - 14:22
J'étais amusée de ce qu'il me disait et secouais la tête en souriant. Je lui répondais alors " Non je ne pense pas que j'aurais pu être une chanteuse d'opéra. Je n'ai pas du tout la voix pour ce genre de chant. Bien que c'est beaucoup plus fort que du Miley Cyrus " J'aimais bien lorsque Klaus venait au bar, ça changeait de tous ces clients sans intérêt, étrangement je trouvais de l'intérêt en lui et il fallait bien avouer qu'on avait des conversation très intéressantes. Je prenais ses pièces avec plaisir, peu importe de qui elles venaient, j'étais preneuse du moindre sou qui servirait à me payer le voyage jusqu'en Ohio.

Je le regardais en levant les yeux au ciel lorsqu'il remarqua mon pansement, inconsciemment je passais ma main dessus, sans appuyer pour ne pas raviver la petite douleur que ça me causerait sinon. " Non, juste un de tes copains les vampires qui m'a prit pour du bœuf. ", répondis-je en essayant de cacher dédain pour ce type.

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Sam 22 Juil - 13:49
Il observait Quinn avec un regard malicieux. Elle l'amusait bien à chanter quelque chose qui ne pouvait être appelé "chant" et dire qu'elle ne serait pas capable de chanter de l'opéra. Si lui-même n'en avait pas les capacités, il avait déjà vu par le passé des gens affirmer qu'ils ne savaient pas chanter et y arriver pourtant très bien après un peu d'entraînement. "Avec des cours, tu serais peut-être capable de siffloter une jolie mélodie" lui répondit-il en posant ses mains sur la table.
Mais Klaus avait vu quelque chose qui lui déplaisait. Il fallait dire que beaucoup de choses déplaisait à l'ancien hybride, surtout lorsqu'on touchait à quelqu'un qu'il appréciait. Il préférait les appeler ses "propriétés" mais il n'était pas certain que l'adjectif satisfasse la jolie blonde, qui risquait plutôt de lui en coller une. Il n'était pas prêt pour cela. Le regard sombre, il fixait son cou et lorsqu'elle lui répondit, il blanchit. "Un de mes copains vampires ? Qui ?" lui demanda-t-il abruptement dans l'idée d'aller tordre le cou à l'inconscient qui avait posé ses dents sur le sien. "Et d'où il sort ? Comment peut-il avoir ses pouvoirs ?" rajouta-t-il en sentant le doux son sifflant de la jalousie pulser dans ses veines. Et après elle disait qu'il lui faisait peur ? Si d'habitude il sautait au cou de n'importe qui, ce qu'il avait fait avec Lydia la première fois qu'il l'avait vu soit dit en passant, il savait maintenant se tenir et agir en parfait humain. Ses yeux lançaient des éclairs, et s'il avait eu ses pouvoirs il serait déjà loin de se fichu bar.

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Lun 24 Juil - 14:28
Je ne me voyais pas apprendre à chanter de l'opéra, même si c'était la plupart du temps des performances très intéressantes et très techniques tout autant impressionnés à entendre qu'à voir, ça n'avait jamais été mon truc, alors l'apprendre ne m'intéressait pas. Bien qu'avant d'entrer au Glee Club je n'aurais pas pensé à chanter devant du monde comme je le faisais maintenant au Diamond. " Peut-être qu'un jour ça m'intéressera d'apprendre ça, mais certainement pas maintenant. ", lui repondis en souriant doucement. Avec ses mille ans d'existence ça ne m'étonnait pas que Klaus aime les choses rafinées comme ça, je l'imaginais bien dans un concert d'opéra.
Il avait l'air de s'énerver à cause de cette histoire de morsure. C'était sympathique de sa part mais je n'étais pas sure qu'il s'énerve pour ce qui m'était arrivé ou parce-que lui n'avait toujours pas ses pouvoirs. Bien que Stefan n'avait pas ses pouvoirs à ce moment-la non plus. " Stefan Salavatore ", répondis-je en n'étant pas sure du tout du nom, je ne l'avais su que parce que j'avais un peu regardé la série lorsque j'avais rencontré Klaus dans le métro. " Ce garçon a de sérieux problèmes ! Il n'a plus ses pouvoirs et pourtant il m'à attaquée puis laissée en plan dans le cinéma. "

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Mar 1 Aoû - 22:28
Klaus ne répondit rien à la remarque de la jolie blonde sur l'opéra. Elle ne savait de toute manière pas ce qu'elle ratait, parce que les opéras du XVIIème en France étaient, aux yeux de l'ancien hybride, les plus beaux du monde. Mais elle ne pourra jamais les voir ni avoir une quelconque idée de ce que c'était.
Mais voir que quelqu'un avait osé poser ses dents sur son cou si blanc, d'apparence si doux, le révoltait furieusement. Quinn était un peu devenue, dans son esprit tordu, sa propriété. Et on ne touchait pas impunément à sa propriété. Il pensait qu'elle n'allait pas lui répondre sur l'auteur du crime - car il s'en agissait d'un !-, mais elle le fit sans rechigner et les cheveux sur la tête de Klaus s'érissèrent. "Tu as croisé Stefan Salvatore ?" demanda-t-il plus incrédule qu'en colère désormais.
Son effarouchement vis-à-vis de lui fit sourire Niklaus qui désormais trouvait qu'elle s'en était plutôt bien sortie, si elle n'avait été que mordue par un Stefan humain. "Tu t'en sors plutôt bien, rien qu'avec ça" dit-il en pointant un doigt vague vers son cou blanchâtre, "à une époque on l'appelait l'éventreur. Un allié fidèle dans nos campagnes meurtrières néanmoins..." fit-il avant de faire une pause d'une demi seconde pour continuer avec un peu de suspens : "Il va payer cher ce qu'il t'a fait".

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Mar 1 Aoû - 23:33
Je voyais qu'il s'énervait et se calmer à chaque phrase, il ne devait peut-être pas savoir trop comment réagir, ou alors il savait comment il réagissait et donc essayait de se tempérer. Si c'était le cas je trouvais ça assez sympathique. Pour ma part lorsque c'était arrivée je me sentis énervée et agacée aussi, bien que juste avant j'avais eut la trouille. En même temps ce n'est pas dans mon quotidien que de me faire mordre ! Lorsqu'il me disait que Stefan allait payer cette morsure, je souriais doucement, contente qu'il me dise ça mais sans trop vouloir le montrer quand même, après tout il pouvait me dire ça juste pour me faire plaisir, j'avais d'ailleurs un doute sur le fait qu'il ferait réellement quelque chose mais bon, rien que l'intention était agréable à entendre. " C'est gentil, merci. Mais je pense néanmoins que cela ne servirait à rien. Ce n'était pas comme si j'en étais morte ou que ça avait saigné trop abondamment. "  Si il avait vu ce pansement, Puck m'aurait charriée en me disant que je cachais un suçon, mais il aurait pété les plombs après avoir su ce qu'il s'était passé. Klaus me faisait un peu penser à lui à cet instant. " Stefan est donc du genre aussi fou que tu l'étais lorsque tu étais un vampire. " déduis-je donc sans appuyer sur le fait qu'il ne l'était plus. Si il retrouvait ses pouvoirs il referait les mêmes erreurs, il tuerait toujours juste pour le plaisir, juste car c'était dans sa nature. Je me demandais alors ce que serait une Santana vampire, ce serait un carnage et pas que dans Lima Heights !

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Dim 6 Aoû - 2:28
Klaus ne savait pas si Quinn était satisfaite de l'intérêt qu'il lui portait et de toute manière, il ne s'énervait pas pour lui faire plaisir. On ne touchait pas aux gens qu'il appréciait, c'était comme ça dans son monde, ce devait être le cas ici aussi. Hélas, l'ancien hybride était une "ancienne" créature en effet et n'avait plus le poids pour faire régner la terreur pour se faire respecter. Ses pouvoirs une fois encore lui manquaient beaucoup trop. "Ce n'est pas grave" répondit-il sèchement, "tu as peur de moi, mais tu ne connais pas Stefan. Il est cent fois pire, fais attention". Dispenser des conseils n'était pas dans ses habitudes, mais il voulait qu'elle comprenne le danger que représentait ce garçon. Elle en conclue qu'il était aussi fou que lui lorsqu'il était vampire. "Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelait l'Eventreur, tu sais" dit-il d'une voix d'apparence calme sans qu'il ne le soit pourtant réellement. "Je lui parlerai la prochaine fois que je le verrai" promit-il, agacé presque qu'elle ne lui en ai pas parlé dès qu'elle l'avait vu. Après tout, les problèmes avec les vampires le regardaient, non ? "Cette expérience ne t'a pas trop choqué ?" demanda-t-il finalement, après de très longues secondes de silence. Il la sondait de ses yeux bleus, comme s'il voulait lire la vérité avant qu'elle ne la formule à voix haute. Elle avait intérêt à dire la vérité.

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Mar 22 Aoû - 23:20
Il avait l'air vraiment sérieux alors qu'il me disait de me méfier de Stefan. Mon petit sourire content de l'entendre me dire qu'il me " vengerait " s'éteignit en laissant place à un air un petit peu inquiet. Je réfléchissais à ce qu'il me disait en même temps qu'il me parlait, peut-être avais-je laissé un petit blanc s'installer sans m'en rendre compte, avant de lui répondre après sa dernière question : " Je n'ai pas peur de toi, Klaus. ", lui dis-je en me disant qu'il n'avait pas réalisé que j'avais dépassé ce stade depuis un moment maintenant, j'avais même pensé qu'on pouvait se considérer comme des amis, et les amis n'avaient pas peur les uns des autres, enfin avec certaines limites évidemment, si il se mettait en colère il arriverait peut-être à me faire peur. " Evidemment que je ferais attention, mais ce n'est pas comme si j'allais le recroiser. " Si j'avais su que quelques jours plus tard il se pointerait ici pour avoir un travail ! " Et si ça m'a choquée, mais je m'en suis remise. Je suis capable de relativiser. Une fois tu m'as dit que tu avais attaqué Lydia en pensant que tu étais toujours un vampire. Stefan a du faire la même chose. "

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Lun 28 Aoû - 14:20
Que Quinny le coupe dans son élan en lui disant qu'elle n'avait pas peur de lui, lui fit l'effet fort désagréable d'une gifle. Renfrogné, Klaus fronça les sourcils. Elle le lui avait déjà dit, s'il ne se trompait pas avec quelqu'un d'autre. Elle lui avait déjà dit qu'elle n'avait pas peur de lui. Comment pouvait-elle ne pas avoir peur de lui ? N'avait-elle pas peur de lui parce qu'il était humain ou parce qu'elle avait l'innocente confiance en lui ? Ne savait-elle pas ce qu'il avait fait ? Le tempérament dérangé de l'ancien hybride lui donnait l'envie sadique de lui faire payer cet affront mais il s'en trouva tristement incapable lorsqu'il la regarda dans les yeux. Le cœur qu'elle avait mit dans ses mots lui donnait l'étrange impression que peut-importe ses réactions, elle ne sera jamais terrorisée par lui.
Elle le rassura en disant qu'elle allait faire attention, mais tout ce qu'elle obtint de la part de l'Originel fut un hochement négatif de tête. Elle les sous-estimait tellement que s'en devenait très vexant. "Tu ne nous connais pas" dit-il d'une voix bien froide et il réalisa que c'était la deuxième fois qu'il retrouvait un semblant de son véritable caractère avec une femme à New York, "tu n'as pas peur et tu ne te méfies pas, parce que tu ne nous connais pas. C'est tristement comparable à la gazelle qui finit entre les crocs d'un lion".

Lorsqu'elle osa le comparer à Stefan par son action avec Lydia, Klaus s'en trouva une nouvelle fois vexé. Etait-elle en train de défendre Stefan ? Etait-elle en train de l'enfoncer, lui ? "Ce n'est pas du tout le même chose !" s'exclama-t-il, en colère. "Je n'ai pas mordu Lydia et je ne l'ai pas violenté". Sa voix tremblait de colère parce qu'il ne supportait pas les comparaison intempestives et parce qu'il ne supportait pas devoir se justifier Il serrait autant qu'il pouvait le verre dans sa main pour ne pas le faire exploser contre la table ou pire, pour ne pas l'exploser sur la tête de la blonde.

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Mer 30 Aoû - 0:26
Je voyais que ce que je lui avais dis l'avais troublé, voir même blessé, mais ce n'était pas mon intention que de le blesser, au contraire c'était pour lui prouver que j'avais confiance en lui malgré tout ce qu'il m'avait dit et ce que je savais sur lui, grâce au temps que l'on avait passé ensemble, même si c'était peu, c'était quand même ça, et puis ça faisait assez de bien d'avoir quelqu'un en qui avoir confiance ici. Mais lorsqu'il se comparait au lion comme si j'étais une gazelle sans défense, le ton qu'il avait utilisé, je n'avais pas aimé du tout et le regardais d'un regard assez fermé, et lui dis sèchement " En même temps ni toi ni lui n'avez vos pouvoirs maintenant. " Je savais en lui disant ça que je remuais le couteau dans la plaie mais c'était volontaire plus qu'impulsif. " Donc vous êtes aussi " faibles " que moi. Mais ne t'en fais pas, cette erreur de jugement ne se reproduira pas. " Non je ne l'avais pas mal pris ! Bon d'accord un peu quand même. Mais il était en train de s'énerver contre moi alors que je lui répondais par rapport à ce qu'il me disait. de quel droit se permettait-il de me parler ainsi ? J'aurais giflé Santana pour moins que ça, et pourtant Santana et lui pouvaient avoir la même place en Enfer à mon avis !
Je levais les yeux au ciel après son petit pétage de câble, me levais et partais derrière mon bar, je reprendrais peut-être une pause plus tard.

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Mer 30 Aoû - 21:04
Quinny ne semblait pas se rendre bien compte des mots qu'elle lâchait et qui donnaient la désagréable impression à Niklaus d'être victime d'un fouet. Ses mots le heurtaient plus qu'il ne devait réellement le tolérer, et il avait bien envie taper du poing sur la table, littéralement, avec l'espoir infime de la faire sursauter. Qu'il était bien plus facile d'inspirer la peur ! On s'évitait ce genre de situations grotesques, qui donnaient l'impression que les deux interlocuteurs étaient égaux. "Je n'ai peut-être plus mes pouvoirs, mais je suis quelqu'un qui sait être original" dit-il en sous-entendant qu'il pourrait déployer n'importe quel moyen pour lui faire payer son impertinence. Il ne s'agissait pourtant là que de bluff, parce que même s'il voulait il ne le ferait pas. Elle lui dit qu'il était aussi faible qu'elle et cette fois-ci Niklaus la toisa d'un regard prédateur avant de se lever brutalement.
Quinny eut vite fait de prendre une décision pour se diriger vers son bar et reprendre son travail. Pour lui, il était bien clair qu'il ne souhaitait pas rester plus longtemps dans cet endroit à l'atmosphère bien trop lourde pour qu'il ne la tolère. Sans cérémonie et sans réplique supplémentaire, il quitta le bar en faisant claquer derrière lui la lourde porte.

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Mar 5 Sep - 21:21
FIN ?

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 1096
♣ Date d'inscription : 10/07/2015
♣ Localisation : Nouvelle-Orléans
♣ Double compte : Non.
Mar 5 Sep - 22:45
Je pense

_________________

Klaus Mikaelson
"Ce sont les détails qui font les légendes"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 786
♣ Date d'inscription : 13/01/2016
♣ Localisation : New York
Mer 6 Sep - 0:26
Alors FIN !

_________________
★ You Can't Change Your Past, But You
Can Let Go And Start Your Future ★
" Les reines de bal vivent, en moyenne, cinq années de plus que les personnes normales. Peut-être parce qu'elle sourient tout le temps. "
EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé]J'ai fait vibrer ma luette. Ça a fait trembler ta fenêtre. [Ft. Diego]
» Ranger un jour, scout toujours ! [Mission TopDresseur]
» Aomine Daiki [100%]
» [Terminé] Cui cui fait l'oiseau.
» Aurore fait son cirque [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Welcome to New York
 :: The Diamond
-
Sauter vers: