LA SECTION PARTENARIAT EST DE NOUVEAU OPERATIONNELLE ♥
VOUS ALLEZ RETROUVEZ VOS POUVOIRS ! CELA SE PASSE PAR ICI Very Happy

[FT. Barry Allen] Tout le monde a besoin d'un héro... même les héros.

 :: 
Welcome to New York
 :: Centre ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
♣ Messages : 22
♣ Date d'inscription : 20/07/2017
♣ Localisation : Un peu partout ~
♣ Double compte : Nope
Mer 26 Juil - 3:14
Dean Winchester & Barry Allen[...]
Tout le monde a besoin d'un héro... même les héros.

Il ne comprit pas immédiatement ce qu'il se passait. Dean venait de mettre une dérouillé à un type qui s'était ramené pour lui dire qu’il avait tué son père et qu'il réclamait vengeance, alors qu’il n'en avait rien à faire. Il avait même fait mine de ne pas se rappeler de lui alors qu’il savait très clairement son nom et ce qu'il lui reprochait. Mais c'était bien plus sadique de lui faire croire qu'il lui était inconnu et qu’il avait oublié. Après tout, il s’en moquait. Tant qu’il pouvait taper sur quelqu'un et se défouler, chose qu’il avait réellement besoin, ça lui allait. Il était d'ailleurs arrivé au bon moment puisque quelques minutes plus tôt et c'était Sam qui y serait passé. Ce bon vieux Sam, toujours là à essayer de sauver son frère même quand il n'en avait pas envie... Ce n'était pas pour rien qu’il était parti lorsqu’il s’était rendu compte que la marque l'avait changé en un être qu’il avait autrefois détesté. Il s'en était voulu au départ, mais avait accepté cette part d'ombre au fil des jours. S’il avait voulu être soigné, il serais resté.

Au final, son cher petit frère l'avait aspergé avec l'eau bénite après son combat avec Cole, puis lui avait passé les menottes avec les gravures anti-démon dessus, l'empêchant d'utiliser un quelconque pouvoir et amenuisant sa force démoniaque. L’ancien chasseur ne l'avait pas vu venir, trop occupé à tabasser l'autre...
Sauf que ce n'était pas la seule chose qu’il n'avait pas vu venir. Un instant, il était agenouillé au sol dans la cours arrière de ce bar, et l'instant d'après, Dean était englouti par une lumière éclatante et qui le propulsa... il ne sait où exactement.

Par réflexe, il s'était relevé de sorte à esquiver cette... comment on pouvait décrire ça... attaque, venu de nul par, sauf qu’il s'écrasa contre un mur en brique lorsqu’il reprit ses esprits. Il remarqua alors qu’il n'était plus du tout au même endroit, c'était assez évident. Mais où était-il, au fait? Cette ville ressemblait à New York. Il y était allé quelque fois par le passé, mais ça semblait... différent. Sourcil froncé, il regarda ses mains, toujours encerclées des menottes et son regard balaya la rue où bon nombre de gens marchaient sans se soucier des autres. Si c'était encore une mauvaise farce des anges, il ne la trouvait pas drôle. Et cette simple idée lui donnait envie de passé sa colère sur quelqu'un. Sauf qu'avec ces foutus bout de métal qui l'entravait, il n'avait plus grand chose pour se défendre... et surtout, il ressentait autre chose. Même avec ces menottes il pouvait ressentir les pouvoirs liés à son état, sauf que là, il les sentait entièrement disparut...

Il porta une main à son front, où un filet de sang s'échappait et fronça ensuite les sourcils, de plus en plus intrigué par ce qui se passait ici. Il voulait des réponses, et il allait en avoir. Le bon côté d'avoir toujours cette mentalité de démon, c'est que les remords, bah, il n'en avais plus. Ce n'était pas bien compliqué d'agir en conséquence alors. Il me retourna, regardant avec attention les passants, certain le dévisageant pour il ne sait quelle raison, et il attrapa le premier qui passait trop près de lui, le plaquant contre le mur sans même se soucier des murmures quil'entendait.

« On est dans quelle ville là?! Qu’est-ce qu’il se passe ici?!»

Il avait presque crié, prêt à frapper si la réponse ne le satisfaisait pas. Il n’avait peut-être plus les pouvoirs de démon, mais il en était toujours un avec tout ce qui va psychologiquement avec. Il n’aurait aucune culpabilité à tabasser à mort un pauvre type et ce, même en pleine rue. Voir même à tuer. Les humains étaient pathétique et bien trop sensible à son goût. L’ancien Dean aurait rechigné, se serait senti affreusement mal. Mais le nouveau s’en moquait royalement. Il était même libéré de ces émotions qui lui avaient autrefois gâché la vie. Peut-être que c’était pour ça qu’il avait fuis Sam et Castiel. Peut-être qu’il voulait évité de sentir à nouveau cette souffrance qu’il ressentait en permanence… depuis qu’il avait vécu cette résurrection en démon, il se sentait affreusement bien. Plus aucun poids ne pesait sur ses épaules.





HRP : Bonjour le petit pavé J'ai laissé une ouverture, comme ça tu choisis ce qui te semble le mieux xD Je te mp de toute façon pour mieux m'expliquer x'D
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen
Administrateur
avatar
♣ Messages : 1269
♣ Date d'inscription : 01/06/2015
♣ Age : 28
♣ Localisation : Retourne toi... Bouh ! ♥
♣ Double compte : Sourwolf & Angel in a Trenchcoat ♪
Administrateur
Mar 1 Aoû - 10:28


⚡ Tout le monde a besoin d'un héro... même les héros ⚡
Feat. Dean Winchester

C'est un jour ordinaire à New-York. Absolument rien ne sort de l'ordinaire, les gens se réveillent, vont travailler aussi vite qu'il leur ai possible. Oui, c'est une journée ordinaire et je ne suis plus qu'un homme ordinaire. Comme tout le monde moi aussi je suis allé travailler aussi vite que je le pouvais ce matin. Le seul problème, j'ai toujours eu le don d'arriver en retard et sans mes pouvoirs, une fois encore je n'arrivais pas à l'heure. Heureusement mon patron n'était pas très à cheval sur les horaires et j'avais la chance de ne pas partager mon labo avec un quelconque collègue. Bien que parfois je le regrettais, les journées pouvaient être très ennuyantes. Je ne recevais jamais d'appel d'urgence de la part de Cisco maintenant, puisqu'il n'est pas ici, puisque je n'ai plus ma vitesse. Et bon sang, qu'est ce que ça pouvait me manquer ! J'en viendrais presque à plaindre Thawne, qui s'était retrouvé coincé dans une époque qui n'était pas la sienne pendant quinze longues années.

Qu'est-ce que je pouvais faire d'autre à part prendre mon mal en patience ? Je ne pouvais qu'espérer que lorsque ces scientifiques auront trouvés une solution, ils me renverront au moment exact de mon départ. En attendant j'aidais les gens comme je pouvais, en travaillant encore comme Expert-Scientifique pour la police de la ville. Alors j'ai passé la journée à faire des analyses, remplir des rapports, classé les échantillons. Puisque c'est tout ce que je pouvais faire pour aider désormais.

Lorsque ma journée de travail touchait à sa fin, je décidais de ne pas rentrer directement chez moi. Autant il y a des jours où je préférais rentrer immédiatement autant certains jours comme aujourd'hui c'était tout le contraire ! Je suis allé dans le centre-ville, juste pour le plaisir d'être dehors. Je portais toujours une casquette et des lunettes de soleil, comme Quinn me l'avait conseillé. Je n'aimais plus tellement être accosté sans arrêt par des fans de la série, même si au début oui je trouvais ça drôle et sympa ! Seulement j'ai vite réalisé que ces gens connaissaient absolument tout de ma vie, dans les moindre détails et c'est assez embarrassant, puisque moi je ne connais rien de la leur! Bon j'avoue, de temps en temps je fais toujours l'effort de sortir sans me cacher, juste pour faire plaisir aux fans.

Je ne faisais pas vraiment attention où j'allais alors j'ai été très surpris lorsqu'un homme m'a attrapé pour me plaquer violemment contre le mur le plus proche. Et à voir les regards des passants je n'étais pas le seul à être surpris ! Aucun n'est intervenu, ils ont juste dévisagé la scène en passant, se demandant sûrement s'ils devraient appeler la police ou non. Je reportais mon attention sur toi, toujours sous l'effet de la surprise. Tu me demandais dans quelle ville tu étais et ce qu'il se passe. Et vraiment tu avais une tête à faire peur, tu semblais prêt à me frapper alors que je t'ai rencontré il y a deux minutes. Pas très sympathique comme rencontre !

"A.. A New-York. Nous sommes à New-York" Je tapotais alors tes bras avec mes mains, pour te faire comprendre que tu devrais me lâcher. "Pour la deuxième question là.. Je comprends pas de quoi tu parles."

Un passant s'est arrêté mais je lui ai fait signe "tout va bien". Je pouvais gérer la situation moi-même, je n'avais pas besoin de mes pouvoirs pour ça. Et je n'avais pas envie que quelqu'un s'en mêle et risque d'être blessé. Je devais juste réussir à te calmer et puis dans le pire des cas, Oliver m'avait entrainé et je savais parfaitement me défendre. C'est à ce moment-là que je t'ai reconnu, ou j'ai cru te reconnaître, dans ce monde c'est toujours difficile de vraiment savoir à qui on a affaire. En tout cas, je pouvais toujours tenter le coup et voir ta réaction je rattraperais le coup si je me trompe.

"Dean ? Dean Winchester c'est bien ça ?"

Supernatural était une série que je regardais dans mon monde, bien que ces dernières années j'avais pris énormément de retard, avec pas mal de choses, étant donné les derniers événements qui ont eu lieu à Central City. Depuis mon arrivée dans ce monde j'avais eu tout le loisir de rattraper mon retard dans les séries et les films que j'avais manqués. Il faut dire que j'avais tout le temps du monde et de l'univers pour regarder la télé ! Je n'avais pas encore fini la série, mais à voir ton comportement, il est clair que j'avais encore énormément de choses à rattraper. Ou alors je me trompais totalement et tu n'es absolument pas Dean Winchester. Puisque j'avais du mal à imaginer ce dernier s'en prendre au premier venu !
© By Halloween sur Never-Utopia


_________________

Can we Start Over ?
When the sky turns gray
And everything is screaming
I will reach inside
Just to find my heart is
beating
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♣ Messages : 22
♣ Date d'inscription : 20/07/2017
♣ Localisation : Un peu partout ~
♣ Double compte : Nope
Dim 6 Aoû - 7:47
Dean Winchester & Barry Allen[...]
Tout le monde a besoin d'un héro... même les héros.



La patience de Dean commençait à s'évaporer petit à petit. Il n'avait jamais été réputé pour sa patience même quand il était humain et sa résurection en démon n'avait pas améliorer ce trait et l'avait même empirer. Il avait resséré son emprise sans vraiment s'en rendre compte, espérant ainsi obtenir plus rapidement réponse à ses questions.

"A.. A New-York. Nous sommes à New-York. Pour la deuxième question là.. Je comprends pas de quoi tu parles."

Le regard du chasseur descendit sur ses bras où l'inconnu avait tapoter pour lui demander, certainement, de le relâcher, et c'est à contre-coeur qu'il obtempéra. Il ne resta pas moins sur ses gardes et jeta un coup d'oeil aux passants qui semblaient se poser des question sur l'altercation. Dean reporta son attention sur le jeune homme qu'il ne ménageait pas et se recula d'un pas.

"Dean ? Dean Winchester c'est bien ça ?"

Cette fois-ci, ce fut un froncement de sourcil qu'il eut pour seul réaction. Comment ça se faisait qu'il le connaisse? Il ne se rappelait pas de ce type, et disons qu'avec la casquette et les lunettes de soleil, il allait avoir du mal, de toute façon.

« Et tu es...? On se connait peut-être? »

Il avait ainsi approuvé le fait qu'il était bel et bien Dean Winchester, mais le fait de ne pas savoir qui il avait en face de lui l'énervait. Déjà que quelques instants plus tôt il était confronté à un gugus sorti de nul part qui avait menacé son frère quelques jours plus tôt, puis ensuite son frère lui-même qui lui avait passé ces menottes de merde... On ne pouvait pas dire qu'il se trouvait dans un état d'esprit très serein.

« D'accord on est à New York, ça je m'en doutais. Mais il y a un truc qui cloche. Il y a à peine deux minutes j'étais dans la cours arrière d'un bar, puis je me suis retrouvé dans cette rue, avec l'impression qu'il me manque quelque chose. »

Dean releva les poignets et les étira, montrant les menottes argentés avec les gravures dessus.

« Et je me retrouve comme un con dans une rue avec les mains liés, avec une envie de sauter à la gorge  du premier passant pour passer mes nerfs parce que ça me ferait du bien. »

Qui a dit qu'il ne pouvait pas être honnête? C'était bien l'un des bons côtés à être devenu un démon. Il ne ressentait pas le besoin de mentir sur ce qu'il avait réellement envie. C'était pas croyable quand même... après tout ce qu'il avait déjà vécu dans sa vie, il n'avait jamais été dans cette situation invraisemblable.




HRP: C'est beaucoup plus court que ma précédente rep, mais j'espère avoir laissé assez d'élément, tu me diras si je dois modifié un truc \o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Welcome to New York
 :: Centre ville
-
Sauter vers: